Tesla Model 3 et Model Y : pourquoi leurs prix viennent de chuter en Asie mais pas en Europe ?

 

En Chine, Tesla vient de revoir drastiquement à la baisse les tarifs de ses deux véhicules les plus populaires : la Model 3 et La Model Y. Avec une production toujours plus importante, le constructeur aurait-il du mal à écouler tout son stock ?

Photo de la Gigafactory de Berlin // Source : Tesla

Après avoir terminé l’année 2022 sur des records de livraisons et de production, Tesla souhaite confirmer en 2023 qu’il reste le constructeur incontournable en matière de véhicules électriques. Son premier marché, la Chine, a une très rude concurrence venant de nombreuses marques qui commencent à arriver en Europe. Pour répondre à cette bataille féroce, Tesla vient de baisser les prix de ses Model 3 et Model Y.

Une technique qui fonctionne… jusqu’à maintenant

Tesla n’en est pas à son premier coup d’essai pour tenter de décider des acheteurs à passer le cap et commander un véhicule. Après un bref retour d’un programme de parrainage, une fin d’année avec des baisses de prix ponctuelles en Europe, en Asie et aux États-Unis, de la Supercharge gratuite ou bien encore des options offertes après Noël, il semble bien que la firme d’Elon Musk ait du mal à convertir toute sa production en véhicules vendus.

Le port de Shanghai, rempli de Tesla Model Y prêtes à être exportées

En effet, avec un stock de plus de 70 000 véhicules selon certains analystes, et des usines qui tournent à plein régime, il est temps pour Tesla de changer de politique tarifaire si la marque souhaite écouler rapidement son stock. C’est chose faite en Chine, avec un prix rabaissé de 5 000 euros environ par rapport au dernier tarif connu pour la Tesla Model 3 Propulsion, et autour de 4 500 euros pour la Tesla Model Y (ce qui représente environ 10 à 15 % de réduction).

Des baisses de prix du même ordre ont également été remarquées au Japon, en Australie et en Corée du Sud. Suite à cela, Tesla a expliqué aux médias chinois que derrière ces ajustements de prix se cachent de nombreuses optimisations de la chaîne de production, ainsi que des innovations techniques à tous les niveaux, lui permettant de produire à un coût encore plus bas qu’avant.

Si cette explication est véridique, on pourrait alors assister à une baisse de prix également en Europe. En effet, la plupart des Tesla vendues sur le Vieux Continent proviennent de la Gigafactory de Shanghai.

Avec ces nouveaux tarifs, les deux véhicules sont désormais encore moins chers qu’ils ne l’ont été en janvier 2021, et nous pouvons espérer voir cette baisse se généraliser à d’autres marchés. Pour rappel, en France, la Tesla Model 3 était éligible au bonus écologique maximal pendant quelques mois en 2021, ce qui permettait de l’acquérir pour moins de 37 000 euros.

Depuis, les hausses de prix successives l’ont rendu bien plus onéreuse, et nul doute que les ventes s’en ressentent en France. Il faut en effet débourser plus de 50 000 euros à ce jour pour une Tesla Model 3 d’entrée de gamme, la rendant inaccessible pour beaucoup. La Tesla Model Y est la moins chère des Tesla dans l’hexagone, avec un prix de départ situé aujourd’hui à 49 990 euros.

Toutefois, en fin d’année 2022, certaines baisses de prix sur les véhicules en stock ont permis à de nombreux acheteurs de profiter d’une Tesla Model Y Propulsion à 40 990 euros une fois le bonus écologique déduit.

Le constructeur a dû se rendre compte de l’opportunité de baisser ses tarifs pour augmenter ses chiffres de vente, et ce n’est qu’une question de temps pour que ce qui vient d’arriver en Chine se propage sur d’autres marchés. Serait-ce le fameux retour des Tesla à un tarif plus abordable ?


Envie de retrouver les meilleurs articles de Frandroid sur Google News ? Vous pouvez suivre Frandroid sur Google News en un clic.