Tesla baisse le prix de ses Model 3 et Model Y aux USA : bientôt en Europe aussi ?

 

Quelques jours seulement après la Chine, c'est au tour des USA de voir arriver une ristourne sur le prix des véhicules de la marque Tesla, les Model 3 et Model Y. Et si l'Europe connaissait le même sort avant la fin de l'année ?

Tesla vient d’annoncer une baisse d’environ 3 750 dollars aux États-Unis pour celles et ceux qui prennent livraison d’une Model 3 ou Model Y avant le 31 décembre. Tentons d’y voir plus clair sur cette manière de faire du géant américain.

Un ajustement des prix pour booster les ventes

Cette ristourne de près de 4 000 dollars fait suite à la baisse de quelques milliers de dollars qu’il y a eu en Chine fin novembre. Cette baisse de prix intervient consécutivement au retour du programme de parrainage chez Tesla aux États-Unis, qui est pour le moment cantonné au produits de stockage d’énergie. Il est important de rappeler toutefois que la situation nord-américaine est différente de celle qui concerne l’Europe.

Le port de Shanghai, rempli de Tesla Model Y prêtes à être exportées

En France, en particulier, le bonus écologique va évoluer au 1er janvier 2023 avec une réduction des montants alloués. Aux États-Unis, c’est tout le contraire, avec le retour d’un crédit d’impôts de 7 500 dollars auquel seront éligibles les véhicules de la marque Tesla.

Pour des personnes américaines qui ne sont pas pressées, il y a donc un fort intérêt à attendre l’année 2023 pour prendre livraison. En effet, avec une remise de 7 500 dollars, les véhicules sont de l’ordre de 15 à 20 % moins onéreux. Le geste actuel de Tesla consiste en réalité à couper la poire en deux pour permettre aux personnes les plus pressées de se décider et ainsi éviter d’avoir des stocks sur les bras d’ici la fin de l’année.

Pour l’Europe, toute la question est de savoir si Tesla souhaite actionner de tels leviers lui permettant de booster ses chiffres de vente avant 2023.

En l’état, il semble que de nombreux futurs propriétaires préfèrent attendre plutôt que de prendre livraison ces prochaines semaines. En effet, beaucoup prédisent qu’il serait possible de bénéficier d’un tarif préférentiel et les futurs acquéreurs ne veulent pas passer à côté de cette potentielle aubaine.

La balle est actuellement dans le camp de Tesla, qui doit décider si elle souhaite battre tous ses trimestres précédents en termes de livraison, ou si elle n’a pas cette contrainte. Dans l’immédiat, il reste 30 jours à Tesla pour essayer de livrer coûte que coûte l’ensemble de sa production du trimestre.


Téléchargez notre application Android et iOS ! Vous pourrez y lire nos articles, dossiers, et regarder nos dernières vidéos YouTube.