Quelles sont les voitures électriques qui rechargent réellement le plus vite ?

 

Afin de tailler la route sans encombre, une voiture électrique se doit de recharger rapidement. Nous présentons ici celles qui sont le plus à l'aise dans cet exercice. Attention toutefois, avoir la puissance de charge maximale ne suffit pas pour être considéré comme celle qui recharge le plus vite.

Ionity
Ionity

Les meilleures voitures électriques seraient-elles celles qui permettent de se recharger le plus rapidement possible ? Tout dépend de l’usage, mais pour celles et ceux que cela intéresse, nous allons dans ce dossier comparer les différentes puissances de recharge annoncées par les constructeurs, pour définir celles qui sont les championnes de la charge rapide.

Nous présenterons toutefois les facteurs clés pour définir ces reines de la charge rapide, et nous verrons qu’il ne faut pas nécessairement se focaliser uniquement sur la puissance de charge pour obtenir un résultat exploitable. Sans plus tarder, voyons quelles sont les voitures électriques qui rechargent le plus vite !

La puissance de charge, un facteur important, mais pas primordial

La puissance de charge d’une voiture électrique se mesure en kilowatts

(kW), et plus la valeur est élevée, plus le véhicule chargera rapidement. La quantité d’énergie emmagasinée dans la batterie est quant à elle mesurée en kilowattheures (kWh), et 1 kWh correspondra à une charge à une puissance de 1 kW pendant une heure.

Pour aller plus loin, notons que la puissance de charge en kilowatts est le produit de la tension (en volts) par l’intensité (en ampères), et qu’elle pourra ainsi varier d’un véhicule à l’autre selon son architecture de batterie. Vous avez peut-être entendu parler des batteries 400 volts ou 800 volts, et ces dernières pourront donc charger deux fois plus vite avec une même intensité.

Une recharge sur une borne Ionity ou Fastned (qui supportent 800 volts) à une intensité de 300 ampères par exemple, chargera un véhicule doté d’une batterie 400 volts à 120 kW, mais si elle est dotée d’une batterie 800 volts – comme c’est le cas pour une Hyundai Ioniq 5 –, elle chargera à une puissance de 240 kW.

Fastned
Une aire de recharge Fastned

Tout cela parait bien technique pour un néophyte, mais vous pourrez trouver plus de précisions sur la charge rapide d’un véhicule électrique dans notre guide à destination des débutants en voiture électrique.

Enfin, une autre grandeur intéressante lorsque l’on s’intéresse à la charge rapide des voitures électriques et dont vous avez peut-être déjà entendu parler : le taux de charge, noté C. Cette mesure donne une indication de la puissance maximale de charge admissible relative à la capacité de la batterie.

Une voiture ayant une batterie de 50 kWh et acceptant de se recharger à 2 C aura une puissance maximale en charge rapide de 100 kW (deux fois la capacité de la batterie). Les véhicules qui excellent en charge rapide peuvent dépasser les 3 C pendant une courte période de temps, même si CATL vient d’annoncer une nouvelle batterie permettant d’encaisser un taux de charge de 4C.

La différence entre kW et km/h

Afin de rendre notre dossier le plus accessible possible, nous allons considérer deux grandeurs différentes pour les véhicules électriques que nous avons choisis : la puissance de charge maximale acceptée (en kW), et la vitesse de charge maximale mais exprimée en kilomètres par heure. Pour obtenir cette deuxième mesure, nous nous baserons sur la consommation indiquée par le constructeur en cycle WLTP ainsi que la puissance de charge en kW. Cela permet de nuancer légèrement les arguments marketing des constructeurs sur la capacité, en kW, de leur charge rapide.

La valeur en km/h permet en effet de prendre en compte la consommation mixte de la voiture par rapport à la vitesse maximale de charge. En effet, si vous avez un véhicule qui consomme énormément, il faudra qu’il charge beaucoup plus rapidement qu’un autre qui serait plus économe en énergie pour parcourir le même nombre de kilomètres avec une durée équivalente.

Puissance moyenne ou maximale ?

Et pour aller plus loin, nous prendrons en compte la vitesse de charge moyenne, et non pas seulement la vitesse maximale.

En effet, deux véhicules ayant la même puissance de charge maximum (exprimée en kW) ne mettent pas forcément le même temps pour recharger leur batterie. En effet, comme vous pouvez le voir ci-dessous, les courbes de charge de la Tesla Model 3 Long Range et de la Hyundai Ioniq 5 ne sont pas du tout similaires, alors que les deux véhicules acceptent respectivement 250 et 232 kW. Par exemple, à 50 % de charge, la Model 3 ne tire plus que 150 kW de puissance contre environ 180 kW pour la Ioniq 5.

Pour récupérer la puissance moyenne de charge, nous nous référons au temps prévu par les constructeurs pour aller de 0 ou 10 % à 80 % de batterie.

Durée pour recharger 100 et 250 km d’autonomie

Et pour que toutes ces valeurs aient un sens pratique, nous calculerons la durée minimale nécessaire pour récupérer 100 et 250 kilomètres d’autonomie WLTP, en se basant donc sur les courbes de charge (avec les valeurs indiquées par Fastned) et de consommation WLTP des différents véhicules.

Nous verrons ainsi que la puissance de charge n’est pas nécessairement le facteur le plus important pour voyager rapidement puisque la consommation du véhicule est très importante.

Consommation WLTP et consommation autoroutière

Il faut garder en tête que la consommation WLTP ne correspond pas à la consommation sur autoroute. Il s’agit en effet d’une consommation mixte, mêlant une conduite en ville avec une conduite extra-urbaine. Sur autoroute, à 130 km/h, la consommation des voitures électriques est bien plus élevée. Il faudra donc rester plus longtemps immobiliser lors de la recharge pour récupérer 100 et 250 kilomètres d’autonomie sur autoroute. Malheureusement, les constructeurs ne communiquent pas sur cette valeur, c’est pour cette raison que nous nous basons sur la consommation WLTP.

VéhiculePuissance MaximalePuissance Moyenne (10 % - 80 %)Durée (10 % - 80 %)
Tesla Model 3 Propulsion175 kW100 kW25 minutes
Tesla Model Y Grande Autonomie250 kW105 kW30 minutes
Hyundai Ioniq 5225 kW180 kW18 minutes
Audi E-Tron Sportback150 kW135 kW25 minutes
Mercedes EQS210 kW165 kW30 minutes
Porsche Taycan270 kW200 kW20 minutes

  • 22 minutes pour récupérer 250 km
  • Une puissance de charge moyenne à 100 kW
  • La consommation maîtrisée

La première à faire une forte impression au niveau de la charge rapide est la Tesla Model 3 Propulsion. Dotée d’une batterie de 60 kWh, elle accepte une puissance de charge maximale de 175 kW, sur le réseau de Superchargeurs Tesla ou sur les bornes de recharge rapide affichant une puissance supérieure.

Tesla Model 3 Propulsion 2022 – 9
La Tesla Model 3 Propulsion en charge sur une borne Ionity // Source : Bob JOUY pour Frandroid

Cela peut sembler faible comparé à d’autres véhicules de ce dossier, mais il faut garder en tête qu’en plus d’avoir une petite batterie, la Tesla Model 3 Propulsion est très efficace énergétiquement parlant avec une faible consommation. En effet, il faut compter autour de 6 minutes seulement pour récupérer 100 kilomètres d’autonomie, et 22 minutes pour récupérer 250 kilomètres WLTP. Ainsi, la puissance maximale de recharge de 175 kW peut se traduire par une vitesse de recharge maximale de 1 215 km/h.

Notez que ces valeurs donnent une indication basée sur la consommation WLTP, qui est optimiste par rapport à une consommation à haute vitesse sur autoroute. Enfin, la durée nécessaire pour passer de 10 à 80 % de batterie est de 25 minutes environ, ce qui donne une puissance de charge moyenne de 100 kW. Pour en apprendre plus sur la Tesla Model 3 Propulsion, nous vous invitons à lire notre test détaillé disponible ici.

  • Une puissance maximale de 250 kW
  • Le réseau de Superchargeurs
  • Une conduite exceptionnelle

La seconde Tesla qui impressionne par sa vitesse de recharge n’est autre que la Model Y Grande Autonomie, avec une puissance maximale de 250 kW. Bien qu’atteinte brièvement, compte tenu de la consommation du véhicule, cela équivaut à une vitesse de recharge de 1 480 km/h.

Il faudra toutefois 30 minutes pour passer de 10 à 80 % de batterie, ce qui permet de récupérer environ 395 kilomètres d’autonomie. Comme toujours, cette autonomie est basée sur le cycle WLTP, et en conditions réelles cela peut varier de manière non négligeable.

Tesla Model Y test (27)
Tesla Model Y // Source : Frandroid

Après seulement 6 minutes de recharge, 100 kilomètres d’autonomie peuvent être récupérés, et il faudra 23 minutes pour récupérer 250 kilomètres d’autonomie. La puissance de charge moyenne sur la plage 10 à 80 % est de 105 kW, ce qui peut paraître peu, mais Tesla est susceptible d’améliorer cela à distance à l’aide de mises à jour logicielles. Vous pouvez retrouver toutes les informations sur la charge rapide et sur le reste dans notre test de la Tesla Model Y Grande Autonomie.

  • La puissance de charge
  • Sa forte autonomie
  • Habitabilité de la voiture

La Hyundai Ioniq 5 a totalement sa place parmi les véhicules qui rechargent le plus rapidement. En effet, avec une architecture 800 volts, elle impressionnera par sa rapidité à atteindre les 80 %. 18 minutes pour aller de 10 à 80 % de batterie, avec une puissance moyenne de 180 kW, c’est très bien.

Sa consommation étant bien plus élevée à haute vitesse que des voitures plus efficientes comme la Tesla Model 3 ou la Mercedes EQS, il conviendra de majorer les temps de charge annoncés pour récupérer une autonomie suffisante pour parcourir des trajets autoroutiers, mais si l’on se base sur le cycle WLTP, ce sont seulement 5 minutes nécessaires pour récupérer 100 kilomètres d’autonomie, et 14 minutes pour 250 kilomètres.

hyundai-ioniq-5-1_resultat

La puissance de charge maximale est affichée à 225 kW, ce qui correspond à 1 260 km/h. Notre test de la Hyundai Ioniq 5 vous permettra d’en savoir plus sur ce véhicule qui reste à ce jour celui qui se recharge le plus rapidement.

Avec une puissance de recharge maximale affichée à seulement 150 kW, que vient faire l’Audi e-tron Sportback dans ce classement ? La réponse est à chercher du côté de la puissance de charge moyenne entre 10 et 80 %, qui est de 135 kW.

En effet, bien qu’utilisant une batterie de 400 volts, Audi a optimisé la charge rapide de son e-tron pour qu’elle puisse avoir une courbe de recharge qui permet de conserver le plus longtemps une puissance élevée. L’immense majorité des autres véhicules atteignent leur puissance maximale de recharge lorsque le niveau de batterie est faible, et cette puissance diminue fortement au fur et à mesure de l’avancement de la session de charge.

audi-e-tron-sportback-24
L’Audi e-tron Sportback de face // Source : Étienne Rovillé pour Audi France

Par exemple, si la Tesla Model Y Grande Autonomie affiche une puissance maximale de 250 kW, sa puissance moyenne est beaucoup plus basse : 105 kW, soit seulement 42 % de la puissance maximale. L’Audi e-tron Sportback quant à elle, a une puissance moyenne égale à 90 % de sa puissance maximale, ce qui est exceptionnellement bon.

Le hic, et nous l’avions reporté dans notre test de l’Audi e-tron Sportback, c’est que la consommation est globalement très élevée. Ainsi, il ne faut pas moins de 11 minutes pour ajouter 100 kilomètres d’autonomie WLTP, et 25 minutes pour en ajouter 250 kilomètres. La vitesse maximale de recharge est d’ailleurs beaucoup plus basse que les autres véhicules de ce comparatif : 690 km/h seulement.

  • La meilleure autonomie du marché
  • Son confort de conduite
  • Très chère

La Mercedes EQS est équipée d’une batterie de plus de 107 kWh utiles, et sa puissance de recharge maximale grimpe à 210 kW. Si les 30 minutes d’une session de charge allant de 10 à 80 % ne paraissent pas impressionnantes, il faut bien tenir compte de la quantité d’énergie qui aura été récupérée dans ce laps de temps : 75 kWh, soit l’intégralité d’une batterie de Tesla Model 3 Grande Autonomie par exemple.

Avec une si grosse batterie, la Mercedes EQS profite d’une excellente puissance de charge moyenne entre 10 et 80 % : 165 kW. C’est d’autant plus impressionnant que le véhicule est équipé d’une batterie 400 volts, et c’est bel et bien l’optimisation du constructeur qui permet de soutenir une puissance de charge conséquente.

MERCEDESEQS_131
Mercedes EQS

Il ne faut ainsi que 13 minutes à la Mercedes EQS pour récupérer 250 kilomètres d’autonomie WLTP, et 6 minutes pour en récupérer 100 kilomètres. Durant les 30 minutes nécessaires pour passer de 10 à 80 % de batterie, ce seront 548 kilomètres d’autonomie WLTP qui auront été ajoutés, ce qui assurera de pouvoir rouler plusieurs heures sans s’arrêter. Notre essai longue durée de la Mercedes EQS avait révélé une autonomie sur autoroute de 400 kilomètres sur une seule charge, ce qui est remarquable.

  • Sa charge véloce
  • Le design de prestige
  • Hors de prix

Sur le papier, la grande gagnante de ce classement semble bien être la Porsche Taycan, qui affiche une puissance de charge maximale de 270 kW. L’architecture 800 volts de la batterie du constructeur allemand lui permet de profiter d’une puissance de charge moyenne de 200 kW entre 10 et 80 %.

Il ne faut ainsi que 20 minutes pour rajouter 70 % de batterie, ce qui correspond à 358 kilomètres WLTP récupérés. Contrairement à d’autres véhicules, la Porsche Taycan a une consommation à haute vitesse relativement raisonnable, ce qui en fait une excellente voiture pour des très grands trajets.

Porsche Taycan sur Ionity
Porsche Taycan sur Ionity / Source : D. Nogueira

En ne faisant que des arrêts de moins de 20 minutes, il est possible d’espacer les recharges de 250 kilomètres. D’ailleurs, en cycle WLTP, il ne faut que 5 minutes pour ajouter 100 kilomètres, et 14 minutes pour ajouter 250 kilomètres. Notre test de la Porsche Taycan vous en apprendra plus sur cette championne de la charge rapide venue d’outre-rhin.

Tableau récapitulatif

Dans le tableau ci-dessous, vous trouverez l’autonomie WLTP récupérée par l’intermédiaire d’une charge de 10 à 80 % de batterie pour chaque véhicule, la durée que prend cet exercice, ainsi que la durée nécessaire pour récupérer 100 et 250 km en se basant sur la consommation WLTP de chaque voiture.

VéhiculeAutonomie récupérée (10 % - 80 %)Durée (10 % - 80 %)Durée pour ajouter 100 km WLTPDurée pour ajouter 250 km WLTP
Tesla Model 3 Propulsion357 kilomètres25 minutes6 minutes22 minutes
Tesla Model Y Grande Autonomie395 kilomètres30 minutes6 minutes23 minutes
Hyundai Ioniq 5355 kilomètres18 minutes5 minutes14 minutes
Audi E-Tron Sportback 312 kilomètres25 minutes11 minutes25 minutes
Mercedes EQS548 kilomètres30 minutes6 minutes13 minutes
Porsche Taycan358 kilomètres20 minutes5 minutes14 minutes

Conclusion

Si l’on se réfère aux puissances de recharge maximales uniquement, il peut être assez facile de se faire manipuler par ce que les constructeurs veulent nous faire croire. En effet, l’exemple de Tesla est particulièrement parlant : annoncer une puissance maximale de 250 kW alors que la moyenne dépasse à peine les 100 kW sur une session de charge n’est que peu significatif.

Au contraire, une Audi e-tron va avoir une puissance de charge moyenne bien plus élevée, alors que sa puissance maximale n’est que de 150 kW. Mais comme nous l’avons rappelé, l’efficience de la voiture est très importante. En chargeant la même quantité d’énergie, vous parcourrez bien plus de kilomètres en Tesla Model 3 Propulsion qu’en Audi e-tron Sportback.

Rappelons encore une fois que l’autonomie indiquée dans notre tableau correspond à la consommation WLTP, pour un cycle mixte. Dans le cas d’un trajet sur autoroute à 130 km/h, récupérer 250 km d’autonomie prendra bien plus de temps. D’autant plus que certaines voitures (à l’image de la Hyundai Ioniq 5) voient leur consommation sur autoroute s’envoler face à d’autres.

Pensez à bien examiner les différentes grandeurs présentent dans nos tableaux récapitulatifs pour déceler le vrai du faux, et vérifier si la voiture que vous considérez correspond bien à vos attentes en termes de charge rapide.

Vous souhaitez en apprendre plus sur les véhicules électriques, mais vous n’arrivez pas à vous y retrouver parmi toutes les informations disponibles ? Pas de panique, notre guide complet vous permettra d’y voir plus clair…
Lire la suite


Pour nous suivre, nous vous invitons à télécharger notre application Android et iOS. Vous pourrez y lire nos articles, dossiers, et regarder nos dernières vidéos YouTube.

Les derniers articles