Renault prévoirait de décliner sa Twingo en une version électrique dans le courant de l’année 2020. Cette citadine zéro émission se confronterait alors à une kyrielle de concurrentes déjà présentes sur le marché.

La mobilité électrique a le vent en poupe du côté de chez Renault. Tant et si bien que le fleuron tricolore multiplie les projets en la matière de sorte à se positionner de manière durable sur le créneau. En témoignent la dernière itération de sa ZOE, officialisée en juin dernier, et ses intentions affichées de commercialiser une « version spéciale » de son crossover urbain City K-ZE sur le Vieux Continent.

Cette dynamique pleine de bonnes intentions s’accompagne d’un autre projet pour le moins symbolique : introduire une Twingo électrique dans le courant de l’année 2020. Publiée par le site spécialisé Autocar, l’information a de quoi faire couler beaucoup d’encre. Car la Twingo est tout bonnement l’une des citadines les plus populaires depuis son lancement en 1993. La troisième version du véhicule a quant à elle été déployée en 2014.

Des plans initiaux repoussés

« Nous avions prévu d’introduire une Twingo électrique dès son lancement (en 2014, ndlr). Puis nous nous sommes rendu compte du nombre trop faible de station de recharge, alors nous avons ralenti le rythme. Et puis, nous avions la ZOE et des plans ambitieux pour elle », a déclaré Ali Kassai, directeur du pôle Produit et Programmes de la société.

À savoir désormais quelle configuration électrique s’inviterait sur le produit : une batterie de 52 kWh — celle-là même qui équipe la ZOE dernière génération — lui offrirait une autonomie plus que décente (environ 390 kilomètres), mais impacterait également sa grille tarifaire aux dépens des consommateurs. La batterie de 41 kWh intégrée à la ZOE 2016 pourrait s’avérer être un bon compromis pour la multinationale et les utilisateurs.

Une concurrence rude

Car la future Twingo électrique aura fort à faire pour se démarquer de la concurrence, composée d’une kyrielle de citadines zéro émission aux grandes ambitions. Pêle-mêle, citons la Peugeot e-208, Mini Cooper SE, Opel Corsa-eNissan Leaf e+, Honda e, ŠKODA CITIGOe iV ou encore la Seat Mii. Certaines d’entre elles se veulent plus haut de gamme, quand les deux dernières nommées, à titre d’exemple, viseront la même clientèle.