Voitures électriques : quelles sont les grosses nouveautés à venir chez les constructeurs premium ?

De quoi mettre à mal l'hégémonie de Tesla ?

 

D'ici les prochaines années, les constructeurs premium garniront leurs catalogues de nouveaux modèles 100 % électriques. À quoi devons-nous attendre ?

L’Audi e-tron GT Concept préfigure la future sportive 100 % électrique de la firme aux Anneaux.

Comme vous n’êtes pas sans le savoir, tous les constructeurs prennent le virage de l’électrique pour respecter les nouvelles normes environnementales qui entrent progressivement en vigueur. Nous voyons donc depuis quelque temps apparaître de nouvelles voitures 100 % électriques, notamment du côté des marques premium bien conscientes que l’avenir se situe certainement du côté de cette énergie. Si Tesla a déjà pris une sacrée longueur d’avance, les constructeurs premium espèrent bien rencontrer le même succès que la marque américaine.

Néanmoins, les premières ébauches en la matière ne sont pas vraiment concluantes. Les Audi e-tron et Mercedes EQC, deux SUV récemment proposés sur le marché, peinent à convaincre les clients. Les raisons ? Un prix élevé, proche des 100 000 euros pour les deux modèles, et une technologie loin d’être aussi maîtrisée par rapport à Tesla qui possède d’ores et déjà quelques années d’avance dans ce secteur. Ainsi, nos deux SUV peinent à dépasser les 300 kilomètres d’autonomie réelle et, qui plus est, ne bénéficient pas de la densité du réseau de recharge Tesla.

Pour autant, les constructeurs premium vont intensifier le développement de voitures électriques et la technologie va peu à peu se démocratiser au point, certainement, d’arriver d’ici quelques années au même niveau de prix qu’une voiture thermique. Certains constructeurs ont d’ores et déjà annoncé leur plan pour l’avenir, à travers différents concept-cars notamment, qui découleront sur des voitures de série qui s’annoncent déjà prometteuses. Mais, comme vous allez le voir, la voiture 100 % électrique premium des années à venir ne devrait pas être si accessible que cela. Du moins, au vu des modèles qui vont être présentés sous peu.

Audi : du très haut de gamme à venir

Commençons donc par la marque aux Anneaux qui possède un plan produit 100 % électrique intéressant mais, comme vous allez le voir, qui se concentrera encore quelque temps sur des produits vraiment haut de gamme.

Audi e-tron GT

Ce sera certainement l’attraction de cette fin d’année 2020 : la présentation de l’Audi e-tron GT. La firme d’Ingolstadt nous en a déjà livré un aperçu avec le concept-car présenté en photo. Un concept annoncé comme étant très proche de la série. La voiture reposera techniquement sur la nouvelle Porsche Taycan, mais avec des niveaux de puissance légèrement inférieurs pour marquer la différenciation entre les deux marques. Il n’empêche que l’Audi e-tron GT 70 quattro, la version la plus puissante, devrait revendiquer environ 600 chevaux. Du côté de la batterie, elle devrait embarquer un pack de 90 kWh et revendiquer, théoriquement, 450 kilomètres d’autonomie. Une plus petite version, nommée Audi e-tron GT 60 devrait développer une puissance un peu plus mesurée et un peu plus d’autonomie également.

L’Audi e-tron GT Concept, de dos, qui devrait ressembler à quelques détails près à la version de série.

Audi Q4 e-tron

Ce SUV devrait venir s’intercaler entre les Q3 et Q5 actuels, avec des dimensions proches du Q3 mais une habitabilité semblable au Q5. À l’instar de la future Volkswagen ID.3, le Q4 e-tron devrait reposer sur la plateforme MEB du groupe Volkswagen. Il s’agira certainement de l’Audi 100 % électrique la plus abordable dans un premier temps, malgré un ticket d’entrée très certainement supérieur à 50 000 euros.

Audi Q4 e-tron

L’Audi Q4 e-tron, présenté sous la forme d’un concept-car.

Audi e-tron

Celui-ci, vous le connaissez déjà, puisqu’il est décliné en version standard mais aussi en Coupé (aussi appelée Sportback). Il est disponible en version 50 quattro (313 chevaux et environ 300 kilomètres d’autonomie) et 55 quattro (408 chevaux et environ 400 kilomètres d’autonomie). Il faut compter aujourd’hui un peu plus de 70 000 euros pour s’offrir le premier et plus de 80 000 euros pour le second, sans les options évidemment. Audi devrait présenter un modèle plus puissant et avec plus d’autonomie d’ici quelque temps, mais trouvera-t-il vraiment sa place et est-ce que ce sera suffisant pour propulser les ventes du modèle ? Rien n’est moins sur.

L’Audi e-tron, dans sa version que nous connaissons actuellement.

Audi A5, A6, A7 et A8 e-tron

Audi a dévoilé il y a peu la plateforme PPE qui servira pour ses futures berlines notamment. Une plateforme modulable aussi bien en termes d’empattement que de largeur. Elle devrait servir de base pour les prochaines versions luxueuses électriques à venir. Pour le moment, très peu d’informations ont circulé à ce sujet et Audi devrait d’abord proposer des versions hybrides rechargeables plus abouties pour ses prochaines berlines avant un basculant vers le 100 % électrique.

L’Audi A8 telle qu’elle est vendue actuellement.

BMW : rattraper le retard

Du côté de chez BMW, malgré la très aboutie i3, la marque a pris beaucoup de retard ces dernières années concernant les modèles électriques. Preuve en est, quand Audi et Mercedes proposent d’ores et déjà un SUV électrique, aussi aboutis soient-ils, BMW est actuellement encore en train de teaser la venue de son premier modèle.

BMW iX3

Ce SUV, concurrent des Mercedes EQC et Audi e-tron, bien que normalement plus petit, devrait être dévoilé cette année par BMW. La firme bavaroise avait déjà annoncé son arrivée via un concept-car présenté en 2018 au Salon de Pékin. BMW a déjà annoncé 440 kilomètres d’autonomie, sous le cycle WLTP, et une batterie d’une capacité de 74 kWh. Le moteur électrique devrait développer 286 chevaux et 400 Nm de couple.

Au premier plan, le concept-car très ressemblant de la version de série du BMW iX3.

BMW iX5

C’est le modèle le plus énigmatique pour le moment puisque nous ne disposons pas encore d’informations précises à son sujet. Ce concurrent des Tesla Model X, Audi e-tron et autres Mercedes EQC devrait arriver d’ici 2023 et revendiquer environ 600 kilomètres d’autonomie avec une seule charge selon le cycle WLTP.

Le concept-car BMW iNEXT devrait certainement inspirer le style du futur iX5.

BMW i4

Ce sera la première berline 100 % électrique du constructeur allemand. Elle viendra se positionner sur le même segment que les nouvelles Série 3 et Série 4. Elle sera dotée d’une batterie de 80 kWh lui permettant d’afficher une autonomie d’environ 600 kilomètres selon le cycle WLTP. Sous le capot, nous devrions retrouver un moteur électrique développer plus de 500 chevaux lui permettant d’abattre le 0 à 100 km/h sous la barre des quatre secondes. Des performances de sportive en somme. La BMW i4 sera commercialisée l’année prochaine et sera fabriquée du côté de Munich, en Allemagne.

Le concept-car BMW i4 qui inspirera la future berline allemande.

BMW Série 7

Si Audi semble avoir abandonné l’idée d’une variante 100 % électrique pour sa prochaine génération d’A8, ce n’est visiblement pas le cas de BMW et de sa Série 7. Cette limousine 100 % électrique sera la Série 7 la plus puissance du catalogue et prendra la place d’une certaine M760Li qui occupait jusqu’ici ce rôle avec un puissant V12. La voiture ne devrait pas voir le jour avant 2023.

La BMW Série 7 telle que nous la connaissons actuellement.

Mercedes : en attendant les modèles moins chers

C’est peut-être du côté de chez Mercedes que les modèles les plus compacts, et donc potentiellement les moins chers, arriveront en premier. Pour autant, Mercedes nivellera aussi par le haut sa gamme d’électriques, en témoignent les modèles qui seront présentés prochainement.

Mercedes EQA

Il sera le dérivé électrique du GLA. Celui qui devrait être le plus compact des modèles Mercedes dans un premier mesura tout de même un peu plus de 4,40 mètres de long, soit quasiment dix centimètres de plus qu’une Peugeot e-2008 par exemple. Pour le moment, nous n’avons vu que des prototypes roulés et le concept-car du modèle en question, mais selon les premières estimations, la voiture devrait embarquer une batterie d’une capacité de 60 kWh pour une autonomie proche de 400 kilomètres. La présentation officielle du modèle est attendue pour la fin de l’année.

Mercedes EQB

Le Mercedes EQB devrait hériter d’une partie des composants de l’EQC actuel. Il devrait être également plus logeable avec un dessin un peu plus cubique, à l’image du nouveau Mercedes GLB. Pour le moment, Mercedes n’a pas encore distillé d’informations le concernant mais il devrait faire ses débuts après l’EQA, d’ici 2021.

Le prototype du Mercedes EQB en phase d’essai. // Crédit photo : Carscoops

Mercedes EQE

Pour affronter les Tesla Model 3, Polestar 2 et autres BMW i4, Mercedes prépare une berline d’environ 4,75 mètres de long qui devrait offrir entre 400 et 600 kilomètres d’autonomie en fonction des versions. Pour le moment, Mercedes n’a pas encore communiqué de date de sortie pour ce modèle, mais il faudra sûrement attendre 2022 voire même 2023.

Le prototype de la Mercedes EQE, encore lourdement camouflé. // Crédit photo : Carscoops

Mercedes EQS

Cette grande berline, concurrente de la Tesla Model S, devrait pointer le bout de son nez en 2022. Les premières informations communiquées donnent envie d’en savoir un peu plus puisque le pack batterie de 100 kWh devrait permettre à la future berline allemande de revendiquer environ 700 kilomètres avec une seule charge.

Le concept-car Mercedes Vision EQS.

Tesla : le plus en vue

Du côté de chez Tesla, la communication est verrouillée et il est rare d’avoir des informations avant même que la marque ne communique. Cela n’empêche que certains modèles vont voir le jour d’ici les prochains mois et les prochaines années. Des modèles que vous connaissez sans doute déjà pour la plupart sachant qu’ils ont déjà été officialisés.

Tesla Model Y

Ce sera l’attraction du côté de chez Tesla cette année puisqu’il devrait arriver d’ici la fin 2020 sur le Vieux Continent. Ce SUV, plus petit que le Model Y, mesure tout de même 4,77 mètres de long et viendra faire de l’ombre aux SUV thermiques ou hybrides des constructeurs premium allemands. En France, il est d’ores et déjà possible de commander son Model Y. Vous aurez le choix entre deux versions : le modèle « Grande Autonomie » (disponible à partir de 63 000 euros) et la version « Performance » (à partir de 70 000 euros). Le premier revendique 505 kilomètres d’autonomie avec une seule charge tandis que le second est annoncé à 480 kilomètres.

La Tesla Model Y arrivera d’ici la fin de l’année en Europe.

Tesla Roadster

Celle qui doit être lancée l’année prochaine est attendue par tous les fans de la marque. Il faut dire que les performances ont l’air incroyables avec une vitesse maximale proche des 400 km/h, 10 000 Nm de couple et un 0 à 100 km/h en 1,9 seconde. Au vu de ses prestations, la Tesla Roadster serait presque être une bonne affaire si le prix de 200 000 euros s’avère exact, notamment par rapport à d’autres sportives.

La Tesla Roadster présentée par Elon Musk.

Tesla Semi

Le Tesla Semi est un camion qui devrait intéresser les professionnels du transport. Après la présentation en 2017 d’un showcar, le modèle de série devrait être présenté cette année. Son autonomie devrait varier entre 580 et 800 kilomètres, en fonction de la batterie choisie.

Le Tesla Semi fend le vent à la vitesse de l’éclair.

Tesla Cybertruck

Quelle est la voiture la plus vendue dans le monde ? C’est un pick-up, le Ford F-150 en l’occurrence. Tesla a donc tout intérêt à occuper ce segment et ce sera le cas avec cet étonnant Cybertruck, un véhicule de 5,80 mètres de long et de deux mètres de large. Son arrivée est prévue pour l’année prochaine et les commandes sont d’ores et déjà ouvertes.

Au moins, le Tesla Cybertruck ne ressemblera à aucun autre véhicule.

Les autres nouveautés

Les quatre modèles présentés ci-dessus ont été officialisés par Tesla. Néanmoins, la firme américaine travaille sur d’autres projets qui n’ont pas encore été officialisés pour le moment. Ainsi, la rumeur la plus persistante tourne autour d’un modèle plus petit que la Model 3, destinée à faire de l’ombre à une certaine Volkswagen ID.3. De l’autre côté, Tesla doit aussi travailler sur le remplacement de ses modèles actuels, dont la Model S qui, malgré ses très nombreuses évolutions, approche les dix années de commercialisation.

En attendant une nouvelle génération, que certains évoquent pour 2023, Tesla travaille d’arrache-pied pour proposer une Model S Plaid, une version sportive de la berline électrique avec de nombreux éléments revus. Son principal objectif ? Aller chercher le record sur le Nürburgring en voiture électrique de série actuellement détenu par Porsche et sa nouvelle Taycan Turbo S.

Les autres marques premium

Hormis notre quatuor de tête, d’autres marques premium travaillent sur le lancement de véhicules électriques d’ici les prochains mois. On peut par exemple citer la marque Polestar, cousine de Volvo et membre du groupe Geely. Deux produits sont proposés actuellement, à savoir la Polestar 1, un Coupé sportif hybride rechargeable et la Polestar 2, une berline Coupé cinq portes. La Polestar 3, qui sera un SUV, devrait être présentée cette année et découlera du concept-car Precept.

La Polestar 2, qui arrivera prochainement en France.

Longtemps, le groupe Toyota, dont la marque premium Lexus fait partie, n’a pas vraiment cru en l’avenir de la voiture 100 % électrique en misant davantage sur les hybrides. Ces temps sont doucement mais sûrement en train de changer. Lexus propose désormais l’UX 300e, un petit SUV premium 100 % électrique mais avec une autonomie plutôt faible qui atteint péniblement les 300 kilomètres. D’autres modèles sont également à prévoir par la suite.

Du côté de chez Volvo, c’est la gamme « Recharge » qui va peu à peu se démocratiser. Une gamme de produits 100 % électrique dont le premier modèle arrivera en France à la fin de l’année avec le XC40 Recharge, un SUV électrique de 408 chevaux qui hérite de la plateforme électrique de la Polestar 2 citée plus haut. Le XC40 Recharge devrait revendiquer plus de 400 kilomètres d’autonomie avec une seule charge.

Le Volvo XC40 Recharge arrivera à la fin de l’année en France.

Le groupe Jaguar Land Rover présentera son deuxième modèle électrique avec la XJ, une grande berline rivalisant avec les futures Mercedes EQS ou encore la Tesla Model S. Porsche va également étoffer peu à peu l’offre autour de son Taycan et proposer d’ici l’année prochaine la nouvelle génération du Macan, un SUV 100 % électrique cette fois-ci. Alfa Romeo devrait présenter son premier SUV électrique, sous les perfusions du groupe PSA, d’ici 2022 tandis que Maserati annonce également un avenir électrifié pour certains de ses nouveaux modèles.

Les derniers articles