Une ROM Android basée sur LineageOS est disponible pour la Nintendo Switch. Elle ouvre la console japonaise à de nouvelles possibilités.

Le développement de la ROM Android pour la Nintendo Switch a bien progressé en quelques semaines. L’équipe Switchroot a publié ce week-end une première version de LineageOS 15.1 pour la console de jeu, qui est désormais disponible en téléchargement sur le forum de XDA-Developers.

Les bugs de la première version

Pour développer cette ROM, l’équipe s’est inspirée du travail de Nvidia avec la Shield TV, et pour cause : la Nintendo Switch utiliser la même puce Tegra X1. Cela permet à la ROM de gérer parfaitement le processeur et la puce graphique.

La gestion du son, la connexion en Bluetooth des manettes Joycons ainsi que le passage du mode portable au mode dock de la Switch sont également pris en charge dès la première version.

Malheureusement, elle n’est tout de même pas exempte de bugs, et le développeur en liste quelques-uns assez sérieux, notamment :

  • une mauvaise gestion de la veille qui pénalise l’autonomie
  • la gestion de la rotation de l’affichage
  • des détections fantômes de l’écran tactile
  • impossible d’accéder à la carte microSD en FAT32

Il faudra attendre de nouvelles versions pour espérer voir ces bugs être corrigés.

Ouvrir la Switch à de nouvelles possibilités

Le plus intéressant est bien sûr d’imaginer les nouvelles possibilités permises par l’installation d’Android sur une Nintendo Switch. Cela pourrait par exemple transformer la console en appareil idéal pour Google Stadia, le service de cloud gaming.

En attendant la sortie de ce service, cela rend plus simplement la console compatible avec des jeux Android, ou des applications de streaming en local comme Moonlight.

On peut également imaginer transformer la console portable en véritable petite machine à émuler des jeux rétros.