Shadow Ultra et Infinite : de mars à 2021, voici le calendrier des activations retardées

Et même le coronavirus s'en mêle...

 

Sur sa chaîne Twitch, des représentants de Shadow explique un peu plus en détail les retards auxquels il faut s'attendre sur l'activation des précommandes de ses offres Ultra et Infinite. Une petite poignée d'utilisateurs auront droit à leur service de cloud computing en temps et en heure, pour les autres, des solutions de compensations vont être mises en place.

Il y a quelque temps, Shadow* expliquait que les précommandes de ses offres de cloud computing Ultra et Infinite seraient activées en retard. L’entreprise française Blade avait promis davantage d’explications le 19 février prochain, mais les représentants de la firme ont finalement déjà commencé à s’exprimer sur la question sur leur chaîne Twitch.

Pour aller plus loin
Les meilleurs offres cloud gaming

Ainsi, Yann Carron, le directeur marketing de Shadow, a détaillé l’agenda des activations des précommandes Ultra et Infinite. Avant cela, il a tout de même précisé que les activations des précommandes des offres Boost d’entrée de gamme ne souffraient pas de retard. Elles ont déjà commencé en février et, en mars, « tous les Boost seront bons ».

Quel retard sur Shadow Ultra et Infinite ?

Si vous avez précommandé un Shadow Ultra ou un Shadow Infinite, il y a beaucoup d’informations à connaître sur les activations, selon si vous êtes un nouveau ou un ancien utilisateur. Tout d’abord, ce qu’il faut retenir c’est que seulement 10 % des précommandes Ultra et Infinite seront activées dans le courant du mois de mars.

Parmi ces heureux élus, deux tiers seront d’anciens clients de l’entreprise profitant déjà d’une offre Shadow et le reste des sélectionnés seront de nouveaux utilisateurs. Yann Carron justifie ce panachage en expliquant que la firme française a besoin de données variées sur plusieurs scénarios d’utilisation afin de convaincre les investisseurs et obtenir plus de fonds.

Reste donc 90 % des précommandes de Shadow Ultra et de Shadow Infinite qui accuseront un retard. Pour tous ces utilisateurs laissés temporairement sur la touche, le représentant explique que l’objectif est de lancer les activations dès « la fin de l’été prochain ». Il promet aussi de fournir un maximum d’informations d’ici là.

Les solutions mises en place en attendant

Les équipes de Shadow avaient promis que des solutions de compensation seraient mises en place en attendant et, justement, Yann Carron, les décrit brièvement. On apprend ainsi que si vous êtes déjà utilisateur de Shadow et que vous avez précommandé un forfait Ultra ou Infinite livré en retard, vous pourrez aller sur le site de la marque dès le 19 février et demander à ce que votre facture passe à l’équivalent d’un prix Boost, soit 14,99 euros par mois (sans engagement) avant de rebasculer sur un tarif Ultra ou Infinite quand tout fonctionnera correctement. Pendant cette période de transition, vous continuerez donc de profiter de votre machine virtuelle de base.

Vous pourrez ainsi continuer de profiter de votre machine virtuelle sans payer le tarif d’un forfait Ultra ou Infinite. Pour les nouveaux utilisateurs qui n’ont pas encore la possibilité de profiter d’un service Shadow, trois cas de figure se dessinent :

  • vous pouvez activer une offre Boost en mars pour patienter
  • résilier votre précommande et obtenir un remboursement
  • attendre

Pour le premier scénario, il y a une chose importante à savoir. Au moment de votre précommande, vous avez payé un mois d’abonnement Ultra ou Infinite. Si vous passez sur un forfait Boost temporairement, l’argent avancé vous servira d’avoir. Ainsi, votre facture sera de zéro euro tant que vous n’aurez pas consommé ledit avoir avec l’offre Boost.

Problèmes techniques

Dans une précédente vidéo diffusée en direct sur Twitch, d’autres responsables de Shadow avaient expliqué que ces retards étaient dus à une succession de petits problèmes qu’il a fallu régler un par un (carte mère, refroidissement, détection du GPU…). Cela a pris plus de temps que prévu, car les correctifs reposent sur le changement de plusieurs composants qui peuvent avoir un gros impact sur le fonctionnement des machines virtuelles.

En outre, les équipes techniques doivent à chaque fois s’assurer que les réparations qu’elles effectuent fonctionnent pour l’ensemble des machines gérées par leurs serveurs.

Shadow Ghost et coronavirus

L’entreprise française joue aussi de malchance avec les boîtiers Shadow Ghost. Normalement, la livraison des produits est prévue pour la moitié du mois de mars, mais il est possible qu’un retard survienne ici également à cause du coronavirus. En effet, les fournisseurs chinois de la firme assurent que les appareils sont prêts, mais qu’il est pour l’instant impossible de les tester et de les empaqueter.

Lien YouTubeS’abonner à Frandroid

En effet, les employés d’usine sont confinés chez eux à cause de l’épidémie de coronavirus qui sévit en Chine. Yann Carron explique ainsi qu’il s’attend à un retard de livraison, mais qu’il ne peut pas en estimer la durée pour le moment. On rappellera au passage que le salon du MWC 2020 a été annulé en raison du coronavirus.

Patience, patience…

Enfin, un dernier point est à souligner. Si vous vous rendez sur le site de Shadow, vous verrez qu’il est possible de précommander un forfait Boost, mais que vous ne pourrez que vous inscrire à une liste d’attente pour Ultra et Infinite.

« Disponible à partir de 2021 »

Le site indique par ailleurs que vous devrez attendre l’année 2021 pour en profiter si vous tentez seulement maintenant de vous inscrire. Shadow communiquera officiellement et plus massivement sur cet agenda dès le 19 février.

 *Ulrich Rozier, cofondateur d’Humanoid, la société éditrice de Frandroid, est investisseur minoritaire de Shadow. L’avis de la rédaction reste neutre et n’est pas influencé pour autant.

Les derniers articles