Confinement : Steam veut vous apprendre à bien gérer votre bande passante

Les conseils de tonton Valve...

 

Sur-sollicités, les réseaux donnent parfois des signes de faiblesse en cette étrange période de confinement. Pour vous éviter de trop impacter la bande passante de votre foyer avec Steam et ses mises à jour parfois dispensables, Valve nous fait cette semaine part de ses conseils pour réduire la voilure (sans empêcher personne de jouer).

Il est possible de limiter le débit des mises à jour sur Steam

Il est possible de limiter le débit des mises à jour sur Steam

Alors que Netflix, Amazon Prime vidéo, Apple TV+ ou encore YouTube ont tous indiqué réduire la qualité de diffusion de leurs contenus respectifs pour limiter leur impact sur le réseau et éviter la saturation, notamment lors des heures de pointe, Valve veut lui aussi apporter sa contribution. Le groupe de Gabe Newell mise à la fois sur des mesures prises en interne pour Steam, mais aussi sur la bonne intelligence des joueurs. Pour encourager sa communauté à procéder aux réglages de circonstance, la plateforme rappelait hier aux joueurs les options et réglages à leur disposition dans un billet de blog. Une piqûre de rappel pertinente en période de confinement, d’autant que les réglages conseillés ne devrait gêner personne et sont simples à mettre en place.

Réduire le débit… et programmer intelligemment les mises à jour

En premier lieu, Valve préconise de faire un tour dans les réglages pour programmer les périodes de mises à jour automatiques. L’idée ? Éviter que Steam ne déclenche des mises à jour en plein milieu de journée. Le groupe rappelle par ailleurs qu’il est tout à fait possible de désactiver les mises à jour automatiques des jeux auxquels on ne joue plus… sans pour autant les désinstaller.

Autre astuce, réduire par soi-même la vitesse de connexion à Steam en définissant une limite de bande passante pour le client. Par les temps qui courent, stocker temporairement un jeu auquel on ne joue plus sur un disque dur pour le transférer plus tard sur votre SSD (au lieu de le supprimer pour le télécharger de zéro d’ici quelques jours ou quelques semaines) peut aussi être une excellente idée. Pour ce faire, rien de plus simple, il suffit de gérer les répertoires d’installation de vos jeux inutilisés.

Valve fait aussi des efforts de son côté

Faciles d’accès, ces options sont presque toutes accessibles depuis la rubrique « Téléchargements » des réglages de Steam (Steam – Paramètres – Téléchargements), tandis que le changement de répertoire d’installation est pour sa part disponible directement depuis la bibliothèque, via un clic droit sur le jeu concerné. Steam détaille toutes les instructions nécessaires sur cette page dédiée.

De son côté, Valve assure faire des efforts pour réduire lui aussi son impact sur les réseaux. Le groupe explique notamment avoir d’ores et déjà programmé Steam de manière à ce qu’il ne lance ses mises à jour qu’en dehors des périodes de pointe de chaque région, et précise que seuls les titres ayant été lancés au cours des trois derniers jours seront mis à jour immédiatement. « Par ailleurs, nous travaillons activement à améliorer la situation de notre côté », promet également Valve… mais sans en dire plus.

Les derniers articles