Shadow ne livrera plus de machines Ultra et Infinite cette année

 

Shadow met en cause la crise du coronavirus pour expliquer ses retards de livraison. La marque annonce que toutes les précommandes sont retardées à 2021.

Le boitier Shadow Ghost

Le boitier Shadow Ghost // Source : Frandroid

En octobre 2019, quelques jours avant le lancement de Google Stadia, Shadow* a revu complètement ses offres de cloud computing pour proposer trois configurations, à trois prix : Boost, Ultra ou Infinite, avec la promesse de livrer le tout en février 2020, plusieurs mois après. Depuis, la firme a connu bien des déboires, et annonçant d’abord un retard sur les précommandes de ses offres Ultra et Infinite, avant de décaler complètement son calendrier tout en promettant tout de même de livrer les précommandes déjà réalisées.

Aujourd’hui, le site de Shadow ne propose plus les offres Ultra et Infinite en précommande, dont l’existence est reléguée à la page des caractéristiques techniques. Seule l’offre Shadow Boost à partir de 12,99 euros par mois est proposée en précommande avec une date de livraison estimée à décembre 2020.

Le site officiel de Shadow en juillet 2020

Le site officiel de Shadow en juillet 2020 // Source : Frandroid

Ça, c’est pour les nouveaux clients qui auraient été intéressés par l’offre, mais Shadow a toujours des précommandes à honorer. La firme a pris la parole pour tenter de clarifier les choses.

Les précommandes sont retardées à début 2021

La firme n’y va pas par quatre chemins et annonce dès le début de son article : « toutes les précommandes sont retardées à début 2021. » Cela concerne uniquement les précommandes de Shadow Ultra et Shadow Infinite. Le spécialiste du cloud computing pointe du doigt la crise liée au coronavirus qui a « impacté et retardé la livraison des composants clés de nos nouvelles configurations ». Il faut en effet garder en tête que l’offre Shadow Boost est le nouveau nom donné à l’offre historique de Shadow, ce qui explique pourquoi la marque peut facilement respecter ses obligations avec cette configuration.

On estime que toutes les précommandes Shadow Ultra & Shadow Infinite restantes sont retardées à début 2021. Cependant, compte tenu de la situation actuelle, il reste beaucoup d’inconnues et nous n’avons malheureusement pas suffisamment de visibilité pour apporter une réponse définitive pour l’heure.

Si vous avez précommandé une offre Shadow Ultra ou Shadow Infinite et que vous n’avez pas été encore livré, il faudra donc attendre 2021 pour espérer utiliser la plateforme de cloud computing. Shadow explique ne pas avoir communiqué plus tôt, car le service attendait « d’avoir une vision plus claire de la situation ». Malgré ce retard de plus d’un an sur le calendrier initialement prévu, Shadow annonce que les configurations ne changeront pas d’un iota. Si la configuration Shadow Infinite représentait le meilleur de la technologie disponible lors de son annonce, cela ne devrait plus être le cas en 2021, lorsque Nvidia aura lancé la commercialisation de sa nouvelle génération de cartes graphique GeForce RTX 3000.

Bien sûr, l’annulation des précommandes reste possible, mais Shadow précise que si vous avez opté pour un Shadow Boost temporaire, le premier mois déjà facturé ne pourra pas être remboursé.

Des mauvaises nouvelles qui s’enchaînent pour la marque française, alors que la concurrence dans le domaine du cloud gaming se fait de plus en plus forte. Le service de Microsoft sera lancé gratuitement en septembre pour les abonnés Xbox Game Pass Ultimate.

 *Ulrich Rozier, cofondateur d’Humanoid, la société éditrice de Frandroid, est investisseur minoritaire de Shadow. L’avis de la rédaction reste neutre et n’est pas influencé pour autant.

Les derniers articles