Shadow peut maintenant se lancer sur des machines à 35 €

 

Shadow annonce le lancement d'une version compatible Raspberry Pi 4. Il devient ainsi possible de jouer à des jeux très poussés graphiquement sur une machine à 35 euros.

Shadow est maintenant disponible sur Raspberry Pi // Source : Shadow

Shadow, le « PC dans le cloud », arrive sur une nouvelle plateforme. Lors d’une conférence de presse diffusée hier dans toute l’Europe, l’entreprise rachetée en 2021 par HubiC (OVH) a annoncé que sa solution était désormais compatible avec un nouveau support : le Raspberry Pi.

Un PC gaming à partir de 35 euros

Pour rappel, Shadow est un service de cloud computing permettant d’accéder depuis n’importe où à un ordinateur tournant sur des data centers. Moyennant 30 euros par mois, vous pouvez accéder à un ordinateur complet équipé d’une GeForce GTX 1080, de 12 Go de RAM et 256 Go de stockage. Cette configuration peut bien sûr être améliorée au besoin, notamment avec la nouvelle offre Shadow Power.

Ce PC dans le cloud est accessible depuis de nombreuses plateformes, que ce soit un ordinateur, même peu puissant, un téléviseur, un smartphone, une tablette, etc. L’offre devient encore plus abordable en arrivant sur Raspberry Pi (4 ou plus). Cette petite carte est le symbole même du DIY (« Do It Yourself ») et peut se transformer à l’envi en centre multimédia, en mini-serveur, en station domotique, en station de rétrogaming et bien d’autres usages encore.

Pour seulement 35 euros — sans compter le prix de l’écran et des accessoires –, il devient donc possible de lancer Shadow et de jouer en 1080p 60 Hz. La « framboise » comme on l’appelle supporte évidemment le combo clavier/souris ainsi que les manettes les plus courantes (Xbox et PS5).

Un launcher minimaliste a été pensé pour lancer facilement Shadow depuis une machine aussi légère. Celles et ceux qui veulent essayer pourront trouver le fichier .deb sur le site de Shadow ainsi qu’un tutoriel expliquant la procédure.

La théorie vs la pratique

Nous avons eu l’occasion de voir tourner Shadow sur un Raspberry Pi 4 et avons pu constater la fluidité globale de l’expérience. Si nous avons remarqué quelques baisses de framerate lors des parties, cela semble davantage lié à la connexion du lieu de l’évènement qu’à la puissance de la machine elle-même. Les communicants de la marque nous ont d’ailleurs confirmé cette impression.

Le plus gros problème à l’heure actuelle est donc de se procurer un Raspberry Pi 4 à son prix d’origine. La reine du DIY est en rupture sur de nombreuses boutiques à l’heure de la rédaction de ces lignes, ou revendue à prix d’or. Cette nouvelle concerne donc davantage les personnes possédant déjà un Raspberry Pi.


Pour nous suivre, nous vous invitons à télécharger notre application Android et iOS. Vous pourrez y lire nos articles, dossiers, et regarder nos dernières vidéos YouTube.

Les derniers articles