Qualcomm envoie son Snapdragon 7+ Gen 2 à l’assaut du milieu de gamme

Premiers pas chez Xiaomi sous peu...

 

Qualcomm annonce aujourd'hui le coup d'envoi de son nouveau Snapdragon 7+ Gen 2 sur le marché. Remplaçant du Snapdragon 7 Gen 1, ce nouveau SoC vise une nouvelle fois le milieu de gamme « cossu » avec une fiche technique boostée partout où ça compte.

Avec un peu d’avance et une nomenclature surprenante, voici le nouveau SoC milieu de gamme de Qualcomm // Source : Qualcomm

Moins d’un an après avoir lancé son Snapdragon 7 Gen 1, et en omettant visiblement de commercialiser un Snapdragon 7 Gen 2 (dont la nomenclature aurait pourtant été logique), Qualcomm choisit le calme de ce mois de mars pour donner directement le coup d’envoi à son Snapdragon 7+ Gen 2 sur le marché.

Avec un peu d’avance sur son calendrier habituel, la firme améliore sensiblement son processeur milieu de gamme pour lui conférer plus de puissance, mais aussi une meilleure partie photo, plus de capacités en IA et une connectivité renforcée. Voyons dans le détail ce que Qualcomm nous a concocté avec ce nouveau SoC.

Qualcomm peaufine le « haut » de son milieu de gamme

Attendu plus tard en mars, d’abord sur des appareils Redmi et Realme, explique Qualcomm, le Snapdragon 7+ Gen 2 commence par s’améliorer sur les performances CPU. Sur ce plan, Qualcomm mise désormais sur un processeur Kryo à 8 cœurs (un cœur hautes performances, trois cœurs performants, quatre cœurs haute efficacité) capable d’atteindre les 2,91 GHz pour 50 % de performances en plus et 13 % de consommation en moins sur l’ensemble du SoC. Ce dernier comprend également une partie GPU Adreno deux fois plus rapide, et une partie dédiée à l’IA deux fois plus performante elle aussi, — avec en prime une hausse de 40 % des performances par watt, promet Qualcomm. Cette IA améliorée va notamment permettre de proposer aux utilisateurs de meilleures facultés d’upscaling (1080p vers 4K, par exemple) en photo ou sur les jeux, notamment.

Source : Qualcomm

Côté gaming, le groupe indique d’ailleurs que son Snapdragon 7+ Gen 2 est dorénavant capable de prendre en charge le VRS (Variable Rate Shading), tout en profitant d’une gestion du rendu volumétrique (pour améliorer la qualité des fumées et du brouillard en jeu). La puce s’améliore aussi côté audio, avec une prise en charge de l’aptX pour la musique Lossless et l’audio garanti sans lag dans les jeux.

Le Snapdragon 7+ Gen 2 s’améliore aussi sur la photo, avec l’ajout d’un triple ISP 18-bit boostant la qualité des clichés en basse lumière. Le nouveau SoC de Qualcomm s’offre par ailleurs une capture photo allant désormais jusqu’à 200 Mpx, ainsi que la capture vidéo HDR en décalée, avec triple exposition à partir de deux appareils photo simultanément.

La puce s’orne enfin d’un modem Snapdragon X62 5G lui offrant à présent des vitesses de téléchargement rehaussées, pouvant atteindre le cap des 4.4 Gb/s. Des capacités qui l’approche fortement d’un Snapdragon 8 Gen 1, mais à un détail près : le fondeur s’appelle ici TSMC et non Samsung. De quoi espérer éviter les problèmes de chauffe qui frappait son compère.


Envie de retrouver les meilleurs articles de Frandroid sur Google News ? Vous pouvez suivre Frandroid sur Google News en un clic.