Le géant du web chinois Baidu a dépassé Google sur le marché des enceintes connectées pour monter à la seconde place. Amazon reste pour l’instant sur son trône.

L’enceinte connectée Baidu Xiaodu

Le marché des enceintes connectées est assez fermé et encore en développement. Dominée dans nos contrées par Amazon et Google, la Chine reste encore et toujours un marché particulier et le géant du web Baidu a tiré son épingle du jeu.

Le moteur de recherche de l’Empire du Milieu a sorti ses propres enceintes connectées et a connu une croissance exponentielle au point de dépasser la part de marché de Google sur le second trimestre de 2019.

Une croissance de 3 700 %

Durant ce second trimestre, Baidu avec son enceinte connectée à petit prix Xiaodu a pu s’imposer comme l’un des acteurs principaux alors qu’il n’y avait il y a quelques mois aucun intérêt à comptabiliser ses ventes tellement elles étaient minimes. Mais la sortie de cette enceinte low-cost a poussé la firme sur le devant de la scène.

Intégrant un système avec intelligence artificielle nommé DuerOS, les enceintes connectées de Baidu ont constitué 17,3 % des ventes de smart speakers dans le monde. Au second trimestre de 2018, ce n’était que 0,1 % de ses ventes qui profitait au géant chinois. Une croissance de 3700 % selon les chiffres de Canalys Newsroom.

Des chiffres vraiment comparables ?

Mais ces chiffres sont-ils vraiment comparables ? Baidu ne vend ses produits qu’en Chine tandis que Google les vend dans le monde entier sauf dans quelques pays, dont la Chine. Amazon propose ses produits Echo dans le pays de Xi Jinping, mais n’a que très peu de succès.

Baidu peut encore monter et monter au niveau de ses ventes, il n’ira jamais vraiment concurrencer Google et Amazon puisqu’il ne peut pas les attaquer sur leurs plates-bandes s’il reste cantonné à la Chine, ce qui est souvent le cas de ces entreprises. Les chiffres sont conséquents, mais sont à ramener à un marché avec une clientèle qui veut découvrir cette technologie et qui n’a pas du tout les mêmes vendeurs que nous.

Là où par exemple en France, Google et Amazon doivent faire face en particulier à Apple et son HomePod, Bose, ou encore Sonos, Baidu devra se battre avec Alibaba et son TMall Genie ou Xiaomi et son Mi AI Speaker. Le marché chinois n’a pas les mêmes attentes au niveau du prix, là où certains en France pourront se permettre de dépenser quelques centaines d’euros pour un produit de ce genre, les Chinois chercheront souvent le prix le plus bas.

C’est grâce à cela que le Baidu Xiaodu a pu s’imposer, à environ 15 euros. Il est difficile de faire mieux et moins cher en même temps et le géant semble rouler sur une autoroute vers le succès dans ce domaine.