Marshall s’apprête à lancer son Uxbridge, une enceinte connectée compacte

Are you ready to rock ?!

 

De plus en plus présent sur le marché du casque audio et de l'enceinte Bluetooth et connectée, le Britannique Marshall lancera le 8 avril prochain son Uxbridge, une enceinte intelligente compacte, déclinée en versions Amazon Alexa et Google Assistant.

Après avoir lancé ses Stanmore II et Acton II, deux enceintes connectées au format relativement conséquent, Marshall mise sur la compacité avec son Uxbridge. Cette nouvelle enceinte intelligente, attendue le 8 avril à 200 euros, sera déclinée en noir et blanc, et sera disponible en deux versions : une première compatible avec Amazon Alexa (dès le lancement) et une seconde supportant Google Assistant (attendue cette fois le 11 juin). Dotée de spécifications convenables sur le papier, elle pourrait vite séduire par son design, qui respecte les plus purs canons esthétiques de la légendaire marque anglaise… sans prendre trop de place sur une étagère.

30 watts dans un format compact

Dans un châssis de 128 x 168 x 123 mm (pour 1,39 kilo), Marshall parvient à faire tenir un ampli de 30 watts, qui se contentera toutefois de faire fonctionner son haut-parleur et son tweeter en mono. Pour rappel, la Stanmore II, nettement plus volumineuse, profitait de 50 watts.

Si l’on ignore encore quelle sera la qualité de son rendu sonore, l’Uxbridge proposera le support des protocoles AirPlay 2 et Spotify Connect (complétés en mai d’une compatibilité avec Xiaowei, l’assistant vocal de Tencent, liée à WeChat, et donc surtout pertinente pour les utilisateurs chinois). Une puce Bluetooth 5.0 et une connectivité Wifi (802.11 a/b/g/n et ac) seront aussi de la partie.

Marshall proposera par ailleurs deux micros avec contrôle du bruit pour permettre à son produit de comprendre les commandes vocales même lorsque de la musique est jouée. Une configuration qui devient peu à peu courante sur les enceintes connectées récentes.

Les derniers articles