Les ventes de trottinettes électriques explosent, ce sont les chiffres qui le disent

 

Le nouveau rapport de la Fédération des Professionnels de la Micro-Mobilité relève des chiffres de ventes impressionnants pour le marché de la trottinette électrique : en 2021, les volumes ont presque atteint le million.

La Xiaomi Mi Scooter 3
La Xiaomi Mi Scooter 3 ne change pas trop des anciens modèles // Source : Anthony Wonner – Frandroid

Chaque année, le marché de la trottinette électrique brise un nouveau plafond de verre. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que le millésime 2021 lui a été tout particulièrement lucratif au regard des excellents volumes de ventes mis en exergue par le dernier rapport de la Fédération des Professionnels de la Micro-Mobilité (FPMM).

L’an passé, 908 000 unités ont été vendues, soit une hausse de 42 % par rapport à 2020. Ce chiffre représente 51 % du nombre total de ventes d’EDPM (engin de déplacement personnel motorisé), également représenté par les gyropodes, monoroues et autres hoverboards.

Changement de paradigme

Plusieurs raisons viennent expliquer ce constat. Face à l’inflation et la crise de l’énergie, les Français « envisagent de nouvelles pratiques de mobilité moins coûteuses, plus écologiques et plus durables » en matière de transports, peut-on lire. De ce fait, la trottinette électrique apparaît comme une alternative intéressante.

Mercedes-Benz eScooter

Il serait aussi question d’un petit changement de paradigme en matière d’usage : « On observe aujourd’hui un changement net des motivations des utilisateurs qui sont de plus en plus nombreux à avoir recours à la trottinette électrique pour des déplacements domicile-travail réguliers ou quotidiens », explique Grégoire Hénin, vice-président de la FPMM.

Et de poursuivre : « Les Français se sont approprié ce nouveau mode de mobilité et, si les nouveaux entrants dans la micromobilité continuent d’augmenter, les utilisateurs réguliers renouvellent, dans près de 80 % des cas, leur EDPM pour un produit plus robuste et plus durable, correspondant mieux à leur usage ».

Une offre toujours plus riche

Avec une offre renforcée et une concurrence plus féroce poussant les constructeurs à proposer des produits au meilleur rapport qualité-prix possible, la demande fait face à un panel de choix de plus en plus pertinents et intéressants. Ce qui peut tout à fait les pousser à jeter leur dévolu sur une trottinette électrique, plus pratique et compacte qu’un vélo électrique ou mécanique.

L'E-Twow Booster S+ est plutôt bizarrement équilibrée
L’E-Twow Booster S+ est plutôt bizarrement équilibrée // Source : Anthony Wonner – Frandroid

Le tarif des trottinettes électriques joue aussi un rôle dans le choix final : avec un prix moyen de 341 euros, selon la FPMM, ce type d’engin devient plus accessible qu’un VAE généralement vendu autour des 2000 euros pour un modèle décent. Il n’empêche, 46 % des acheteurs d’une trottinette sont prêts à investir jusqu’à 700 euros pour le renouvellement de leur véhicule.

+ 748 % en cinq ans

Si les chiffres de 2021 impressionnent, c’est bien la courbe ascendante observée depuis 2017 qui montre à quel point les trottinettes électriques sont en train de prendre une place importante dans le paysage de la micromobilité. En 2017, les volumes de ventes se limitaient à 107 000 unités.

Dès 2018, les chiffres ont gonflé à 233 000, avant de s’envoler à 478 000 en 2019 puis 640 000 en 2020, pour clôturer le tout à 908 000 en 2021. Soit une hausse de 748 % en cinq ans. Va-t-on atteindre la barre symbolique du million en 2022 ? Réponse dans quelques mois.

Sharp, principalement connu pour ses téléviseurs, se lance sur un nouveau marché : les trottinettes électriques. Le constructeur japonais a dévoilé les deux premiers modèles de sa gamme, qui seront bientôt disponibles.
Lire la suite


Pour nous suivre, nous vous invitons à télécharger notre application Android et iOS. Vous pourrez y lire nos articles, dossiers, et regarder nos dernières vidéos YouTube.

Les derniers articles