Vélo électrique : tout savoir sur la nouvelle prime à la conversion

 

Un nouveau décret publié au Journal officiel a précisé les conditions d’attribution et le montant de la prime à la conversion accordé aux vélos électriques. On fait le point.

Vélo

Source : Tim Wilson via Unsplash

En mars 2021, le gouvernement avait déposé un amendement afin d’élargir la prime à la conversion aux vélos électriques. À l’époque, rien n’avait été acté, mais le processus législatif avait au moins débuté. Quelques semaines plus tard, le fameux amendement a été ratifié par l’Assemblée nationale.

Jusqu’ici, ni les conditions ni le montant n’étaient encore connus. « Tout reste à écrire », soulignait Pierre Serne, président de Villes cyclables, conseiller municipal de Montreuil et conseiller régional d’Alternative Écologiste et Sociale (AES). « Mais l’idéal serait au moins d’avoir une prime qui couvre 40 % à 50 % du prix d’un vélo à assistance électrique ».

Jusqu’à 1500 euros d’aide

Pierre Serne peut être rassuré, puisque le nouveau décret récemment publié au Journal officiel répond parfaitement à ses espérances. Ce nouveau dispositif acte ainsi la mise en place d’une prime à la conversion pour les vélos électriques : « Le montant de l’aide est fixé à 40 % du coût d’acquisition, dans la limite de 1 500 euros », peut-on lire.

Pour en profiter, quelques petites conditions sont requises : votre véhicule thermique mis au rebut doit être immatriculé avant 2011 pour un diesel et avant 2006 pour une essence. Il faut également être majeur et justifier son domicile en France.

Le Vélo Mad Sport+

Source : Anthony Wonner pour Frandroid

Dans une volonté de démocratiser le vélo à une plus large échelle, et notamment pour le transport de personnes et de marchandises, le gouvernement a également rendu éligibles les vélos cargos à la prime à l’achat. Le montant de l’aide s’élève à 40 % du coût d’acquisition, dans la limite de 1000 euros.

Par vélo cargo, l’État entend « les cycles aménagés [permettant] le transport de personnes ou de marchandises à l’arrière ou l’avant du conducteur ou pour répondre aux besoins de personnes en situation de handicap, [ainsi que] les remorques électriques pour cycles ».

Garder une dynamique favorable

Malgré la disparition du Coup de pouce vélo, le Gouvernement tient à conserver une dynamique favorable en mettant en place dans des délais relativement courts des nouvelles aides à l’achat. Ceux qui souhaitent délaisser leur voiture polluante et franchir le pas du vélo électrique ont désormais de belles cartes en main pour le faire.

Par ailleurs, le décret ne précise pas si cette prime à la conversion de 1500 euros maximum est cumulable avec les primes à l’achat délivrées par l’État et les villes. Nous ne manquerons pas de mettre à jour l’article en cas de précisions.

Après une chute à vélo, Zhihui Jun a eu l’idée de développer ce prototype de vélo qui roule tout seul. Si celui-ci ne vous amènera pas bien loin, il possède en tout cas une capacité…
Lire la suite

Les derniers articles