Ces deux VTT électriques ultra haut de gamme sont à prendre au sérieux

 

Le constructeur chinois Frey Bike a levé le voile sur deux nouveaux VTT électriques répondant au nom de Frey Evolve Neo et Neo Pro. L’entreprise n’a pas fait dans la demi-mesure en matière de fiche technique.

vélo électrique frey bike
Source : Frey Bike

Les Frey Evolve Neo et Neo Pro ont récemment intégré le catalogue du fabricant Frey Bike. Ces deux vélos électriques se destinent à un usage tout-terrain et appartiennent donc à la catégorie des VTTAE. Ici, la firme chinoise a réussi à mêler fiche technique de haute volée et prix « contenus ». Entendez par-là qu’ils ne s’envolent pas au-dessus des 5000 euros.

Les Frey Evolve Neo et Neo Pro optent pour un format tout suspendu, c’est-à-dire qu’ils embarquent à la fois une suspension à l’avant et à l’arrière – nous revenons plus tard sur ces deux éléments. Le duo partage le même moteur, un Bafang M510, délivrant une puissance de 250W pour une vitesse de 25 km/h et un couple phénoménal de 95 Nm.

Attention à la vitesse maximale

Le média espagnol Hybridos y Electricos assure que la version livrée en Europe est limitée à 25 km/h, comme le veut la loi. Le site affiche quant à lui une vitesse maximale de 40 km/h : dans ce cas, il serait considéré en France comme un speedbike. Ce type de véhicule dépend de règles différentes (plaque d’immatriculation, assurance, casque homologué, piste cyclable interdite).

Pensez donc à contacter la marque pour vous assurer que les Frey Evolve Neo et Neo Pro ne peuvent dépasser la vitesse légale autorisée sur le Vieux continent. Le site ibérique assure aussi que l’accélérateur présent sur le guidon serait retiré. Autant de vérifications à effectuer pour rester conforme à la loi.

Poursuivons avec le placement du moteur : dans le pédalier, ce qui promet une bien meilleure gestion de l’assistance électrique – ici chapeautée par un capteur de couple, de toute évidence. La batterie de 672 Wh est quant à elle nichée dans le cadre, mais aucune autonomie n’a été communiquée pour l’instant.

Tous deux d’un poids de 26 kg tout de même, les Frey Evolve Neo et Neo Pro se distinguent sur des composants bien précis. La version classique a droit à une fourche suspendue RockShox RECON qui profite d’un débattement de 150 mm, combiné à l’amortisseur arrière RockShox Monarch RL.

Ses freins à disque hydrauliques Tektro HD E730 s’appuient sur quatre pistons et des disques de 203 mm, le tout associé à une transmission Evolve Neo à neuf vitesses.

Entre 3000 et 3600 euros

La version Pro va encore plus loin avec une suspension pneumatique RockShox YARI – réputée pour leur meilleure qualité – d’un débattement de 160 mm. Les freins à disque hydrauliques à quatre pistons sont des Magura MT5E, toujours avec des disques de 203 mm. Par contre, la transmission SRAM NX propose 11 vitesses.

Selon le site officiel, les frais de livraison pour la France sont pris en charge. Par contre, les délais sont longs entre la commande et la réception de votre deux-roues : entre 1 et 3 mois. Au niveau des prix, il faut tabler sur environ 3000 euros pour le Frey Evolve Neo, contre 3600 euros pour la déclinaison Pro. Ce qui le rend vraiment attractif par rapport aux caractéristiques techniques annoncées.

Toyota a dégainé un VTT électrique en Argentine, qui revendique jusqu’à 70 kilomètres d’autonomie à un prix situé sous la barre des 2500 euros hors taxes.
Lire la suite


Pour nous suivre, nous vous invitons à télécharger notre application Android et iOS. Vous pourrez y lire nos articles, dossiers, et regarder nos dernières vidéos YouTube.

Les derniers articles