Les fabricants de smartphones vont multiplier les annonces et lancements de smartphones compatibles 5G en 2019. Avant de faire un investissement dans un nouveau smartphone, il nous paraît légitime de se poser la question de la 5G. Faut-il acheter un smartphone 5G en 2019 ? En réalité, la réponse à cette question n’est pas si simple à donner.

 

Différentes étapes nécessaires au déploiement de la 5G

Le déploiement de la 5G va bel et bien démarrer en 2019 en France, mais ce n’est que la première étape d’un long chemin qui durera plusieurs années. Actuellement, les opérateurs mobiles sont toujours en attente de l’attribution de nouvelles fréquences dans les bandes 3,4-3,8 GHz, 26 GHz et 1,4 GHz. L’appel à candidatures va être lancé à partir de la mi-2019.

Une fois l’attribution terminée, la première étape va consister à déployer la 5G dans les bandes 3,5 GHz, de la 5G Non-Standalone qui exploite le réseau 4G.

À lire sur FrAndroid : Jusqu’à 2 Gbps et 10 ms, comment Orange compte déployer sa 5G en 2019

Les différentes expérimentations d’Orange en France à Marseille, Nantes, Lille et Paris ont déjà débuté, elles consistent au déploiement de quelques dizaines d’antennes pour quelques centaines de chanceux triés sur le volet. Malheureusement, tant que les bandes de fréquences ne sont pas attribuées, il n’est pas question pour les opérateurs de lancer des offres commerciales.

Cette 5G est appelée Sub-6, car elle utilise les hautes fréquences. Pour les opérateurs, c’est l’étape la plus simple, car ils peuvent remplacer les antennes actuellement utilisées pour la 2G-3G-4G. Ce déploiement devrait donc être assez rapide en 2020, mais il ne faudra pas s’attendre à une amélioration sensible des performances du réseau. Les premiers utilisateurs pourront s’attendre à des débits de 200 Mbits à 1 Gbits en débit descendant et 20 à 60 Mbits en débit montant pour une latence d’environ 10 à 15 ms.

Et encore, les expérimentations sont nécessaires, car la configuration du spectre d’ondes est différente en fonction des pays. En Espagne, par exemple, la bande des 3,5 GHz d’Orange est décomposée en plusieurs blocs de bandes (20 – 40 – 20), et ces blocs ne sont pas équidistants entre eux ce qui est compliqué à exploiter pour l’opérateur.

La seconde étape consistera à déployer de nouvelles antennes qui permettront d’exploiter les bandes de fréquences au-delà des 24 GHz dans les ondes millimétriques (à peu de choses près). C’est ce que l’on appelle la 5GmmWAVE. Nous pourrons à ce moment-là atteindre des débits similaires à ce que l’on a l’habitude d’obtenir avec de la fibre optique : 1 à 10 Gbits pour le débit descendant et une latence de 2 à 5 ms.

Par contre, la 5G mmWAVE nécessite de plus petites antennes. Un responsable d’Orange nous a ainsi expliqué qu’il faudrait presque installer des antennes sur tous les abribus et dans tous les coins de rue. Ce ne sont pas des centaines d’antennes qui vont être déployées, mais des milliers. D’ailleurs, les expérimentations continuent, car les performances sont encore très sensibles à l’environnement. Entre les saisons et la météo, quand les feuilles des arbres apparaissent ou lorsqu’il pleut, l’impact est énorme sur les performances obtenues avec les ondes millimétriques.

Des smartphones déjà compatibles bientôt sur le marché

Les fabricants de smartphones ont répondu rapidement à l’appel de la 5G. Les spécialistes du milieu, comme Qualcomm, Intel, Huawei et MediaTek, ont déjà mis à disposition des modems 5G. On retrouve donc des variantes de SoC équipés de modems 5G, comme le Snapdragon 855 avec le modem X50.

Xiaomi a annoncé la commercialisation d’un Mi Mix 3 5G à 599 euros, Samsung a annoncé le Galaxy S10 5G (ci-dessous), Huawei a également ajouté la 5G au Mate X, Orange a également développé son propre smartphone avec l’aide d’un partenaire, Oppo est prêt également… Tous ces appareils sont compatibles avec la 5G Sub-6, cette 5G qui sera déployée dès le départ. Ils sont également compatibles avec la 4G++, comme les autres smartphones 4G du haut de gamme.

Sony, de son côté, est le seul à avoir annoncé un smartphone 5G (le Sony AG1) compatible à la fois avec la 5G Sub-6 et la 5GmmWAVE, ce qui est un exploit. Beaucoup de médias se sont moqués du prototype de Sony avec ces larges bordures d’écran, mais Sony a réussi à intégrer des antennes compatibles avec de très nombreuses bandes de fréquences.

Les premiers smartphones 5G semblent être très similaires aux smartphones 4G, mais il y a quelques éléments qui diffèrent. Premièrement, les antennes prennent davantage de place que sur les smartphones 4G. Heureusement, ce sont des antennes polyvalentes qui utilisent un filtre passe-bas pour utiliser les basses et hautes fréquences. Malheureusement, ces intégrations ont un impact sur le poids de l’appareil, sa taille et son autonomie. C’est pour cette raison que les smartphones 5G de Xiaomi ou Samsung, par exemple, sont plus grands, larges et lourds. Pour l’autonomie, les fabricants ont également fait le choix d’utiliser de plus grosses batteries.

Faut-il acheter un smartphone 5G en 2019 ?

La question est légitime, car investir dans un smartphone à plusieurs centaines d’euros n’est pas anecdotique.

Pour répondre simplement : nous vous conseillons d’éviter les smartphones 5G en 2019. Bien que la 5G arrive enfin en 2020, le déploiement sera progressif et il n’est pas dit que les smartphones 5G actuels soient entièrement compatibles avec le réseau 5G déployé en France.

Le cas du Xiaomi Mi Mix 3 5G (599 euros) reste intéressant, car seulement 100 à 150 euros le sépare du Mi Mix 3 classique (environ 450 euros). D’autant plus que le Mi Mix 3 5G profite du Snapdragon 855, la dernière puce de Qualcomm. Pour ce cas précis, sans avoir testé le Mi Mix 3 5G, il pourrait être intéressant de directement investir dans le Mi Mix 3 5G (attention, regardez également du côté du Xiaomi Mi 9, alternative au Mi Mix 3). Cette question pourra sûrement se poser avec de futures annonces chez OnePlus, Huawei, Honor… mais nous mettrons cet article à jour à ce moment-là.

Nous vous conseillons également cette lecture si le sujet vous intéresse.

FrAndroid Bons Plans

Ne manquez aucun bon plan avec notre nouvelle newsletter !