Si Sony n’a présenté officiellement aucun smartphone 5G sur le Mobile World Congress, le constructeur japonais propose bien des prototypes d’appareils, particulièrement larges et loin d’être commercialisés.

Le prototype de smartphone 5G de Sony

Samsung, Xiaomi, Huawei, Oppo ou même ZTE, la 5G est à la bouche de tous les constructeurs au MWC 2019. Après des années à en parler comme de la prochaine révolution de la mobilité, ils ont quasiment tous annoncé ces derniers jours leurs premiers smartphones 5G. Presque tous, parce que la 5G était étonnamment absente des annonces de Sony ce matin. Du moins en apparence.

Le constructeur japonais a bien abordé le sujet de la 5G sur son stand pour la présentation des nouveaux Xperia 1, 10 et 10 Plus, mais aucun de ces trois modèles n’est compatible avec la 5G. Non, pour trouver un smartphone Sony 5G, il faut pousser un peu plus, au fond du stand du constructeur japonais.

Sony a en effet mis en avant un prototype développé en partenariat avec Qualcomm. Celui-ci est en fait présent à deux endroits sur le salon de Barcelone : sur le stand de Sony, comme on l’a vu, mais également sur celui de Qualcomm. Il est utilisé afin de mettre en avant les avantages des ondes millimétriques utilisées pour la 5G, notamment en termes de débits mobiles. Pour rappel, ces ondes seront intégrées au standard de la 5G grâce à leur large bande passante, mais ont pour inconvénient une portée réduite et une forte sensibilité aux interférences physiques comme les murs.

Des smartphones particulièrement épais

Comme on peut le voir sur nos images, le smartphone 5G de Sony se veut particulièrement épais avec près d’un centimètre de large. Il faut dire que la plupart des smartphones 5G annoncés ces derniers jours par les constructeurs sont assez imposants en raison de la nécessité d’avoir une batterie imposante et de gérer les fortes températures induites par le très haut débit.

Pour l’heure, Sony n’a fait aucune annonce pour la 5G. Interrogés à ce sujet, les représentants français de la marque japonaise nous ont indiqué que l’objectif était de proposer les premiers smartphones compatibles d’ici le début de l’année 2020.

Quant à l’épaisseur de ces prototypes, on pourra signaler, pour nous rassurer, que Qualcomm œuvre à faire en sorte que les smartphones 5G deviennent plus fins à l’avenir.

À lire sur FrAndroid : Sony Xperia 1 : notre prise en main du smartphone à écran cinématographique – MWC 2019