Alors que l’on attend toujours les sorties des Samsung Galaxy Fold et Huawei Mate X, un constructeur a déjà lancé son propre smartphone pliable, Royole. Le Royole Flexpai a ainsi pu passer entre les mains de la chaîne YouTube JerryRigEverything qui a tenté de le plier… dans le mauvais sens.

C’est en début d’année que Samsung et Huawei ont présenté chacun leur propre version du smartphone pliable avec les Galaxy Fold et Mate X. Néanmoins, avant même leur présentation, une marque chinoise, Royole, avait déjà pris les devant en présentant son Flexpai en fin d’année 2018.

Désormais disponible dans le commerce, le Royole Flexpai a été pris en main et testé par plusieurs chaînes YouTube. Parmi celles-ci on trouve JerryRigEverything, bien connu pour ses tests de solidité et de durabilité. L’occasion pour le youtubeur de tester la résistance du Royole Flexpai — premier smartphone pliable à être commercialisé — à la chaleur, au cutter et surtout aux pliures.

Lien YouTube S’abonner à FrAndroid

On pourrait se dire que le Royole Flexpai n’a que peu d’intérêt à voir sa pliure testée, puisqu’il s’agit d’un smartphone doté d’un écran souple pliable. Néanmoins, l’écran du Royole Flexpai se plie vers l’extérieur uniquement, comme le Huawei Mate X, et le youtubeur Zack Nelson a également tenté de le plier vers l’intérieur, comme un Samsung Galaxy Fold.

À ne pas reproduire chez vous

Après avoir fortement insisté, il a réussi à fermer le smartphone à 90 degrés avant que la charnière ne finisse par casser. Néanmoins, malgré cette rupture, l’écran et l’ensemble du smartphone ont continué de fonctionner correctement. Il a dû insister davantage en pliant l’écran souple sur lui-même pour finalement l’endommager.

Outre cet exercice de pliure, la vidéo permet également de constater l’extrême fragilité de l’écran pOLED qui n’est donc pas recouvert d’une surface en verre. En effet, il peut être endommagé très simplement à l’aide d’un simple cutter ou même laisser des traces d’ongles. Un constat qui laisse craindre une grande fragilité dans une poche où l’écran pourrait être en contact avec des clés, même une fois le smartphone fermé. Par ailleurs, l’absence de protection en verre permet également à la chaleur du briquet d’endommager très rapidement les pixels.

Lien YouTube S’abonner à FrAndroid

Pour rappel, le Royole Flexpai est disponible sur le site du constructeur au tarif de 1388 euros pour le modèle 128 Go, et 1539 euros pour la version 256 Go. Il s’agit surtout d’une démonstration technique de la part de Royole qui n’est pas constructeur de smartphones, mais fabricant de dalles et notamment d’écrans souples.

Prise en main du smartphone pliable Royole FlexPai : intéressant, mais pas intéressé