Sonos Arc : une solide barre de son pour rester la référence dans le domaine de l’audio multiroom

Du Dolby Atmos au programme

 

Sonos a enfin renouvelé un de ses plus vieux produits. La Sonos Playbar a été commercialisée en 2013, il aura fallu attendre 7 ans pour connaître sa successeuse : la Sonos Arc. Une barre de son haut de gamme qui adopte enfin le format Dolby Atmos.

Depuis l’année 2013 et la Playbar, Sonos n’a pas chômé, ils ont fait évoluer leur sacro-saint écosystème et ils ont commercialisé la Sonos Beam et la Sonos Playbar. Deux barres de son plus accessibles et réservées aux pièces « petites ou moyennes », avec les assistants Amazon Alexa et Google Assistant pré-embarqués. Néanmoins, leur barre de son plus puissante — la Playbar — fête ses 7 ans cette année, une éternité dans le secteur des nouvelles technologies, et cette dernière accusait désormais du retard sur la concurrence. Sonos vient donc de dévoiler la Sonos Arc.

La Sonos Arc est une barre de son haut de gamme, vendue à 899 euros, qui va se confronter à une multitude de solutions moins chères et plus complètes chez Sony, Samsung Harman/Kardon, Yamaha et Bose. Néanmoins, Sonos a des armes bien affûtées, la marque américaine possède un écosystème solide de produits et de services, et surtout la longévité de ses produits est un fait.

Je peux en témoigner : ma Sonos Playbar achetée en 2013 est toujours 100 % opérationnelle pour la musique et la TV. Elle devrait au moins tenir 10 ans, ce qui fera sans doute sourire les amateurs de home cinéma qui investissent dans du matériel audio qui peut vivre plus de 20 ans. Néanmoins à cette époque du tout connecté, la longévité d’un produit dépend beaucoup de son écosystème. Si Sonos ne l’avait pas fait évoluer, j’aurai déchanté depuis quelques années. L’application a été régulièrement mise à jour, d’ailleurs Sonos en sort une nouvelle cette année, on a pu profiter de nouvelles fonctions comme Spotify Connect, Apple Airplay 2 ainsi que la fonction Trueplay. Pour rappel, cette fonction calibre l’audio des enceintes en fonction de leur position dans une pièce, grâce aux microphones de votre smartphone, ce qui améliore considérablement la qualité du son.

Fidèle à l’esprit Sonos

Comme vous pouvez le voir en images, l’ergonomie générale est parfaitement fidèle à l’esprit de Sonos. l’Arc s’appuie sur une connectique on ne peut plus minimaliste : en plus de sa connectivité réseau, elle dispose d’une entrée HDMI ARC… et c’est tout. Vous pourrez utiliser un adaptateur S/PDIF optique vers HDMI pour connecter la sortie audio de la TV à la barre de son.

Tout est minimaliste et simple d’accès. Par exemple, aucune télécommande n’est fournie. L’émetteur infra-rouge et l’HDMI Arc vous permettra de contrôler à distance votre barre de son, mais pour la plupart des options, il faudra passer par l’application mobile Sonos. Selon nous, il s’agit toujours de l’écosystème le plus évolué et exhaustif avec du multi-room complet et un tas d’options pratiques. Vous pourrez même associer deux enceintes Sonos pour écouter de la musique, ou ajouter deux autres enceintes à l’Arc pour profiter d’une voix surround. Même chose pour le caisson de basse, le Sub (Gen 3) vient d’être officialisé, que vous pourrez ajouter plus tard à votre configuration.

Sonos Arc en noir

Sonos Arc en noir // Source : Sonos

Vous pouvez installez l’Arc devant un téléviseur (hauteur de 8,7 centimètres) ou la fixer au mur à l’aide d’un support mural conçu sur mesure (vendu 80 euros). La barre de son intègre un accéléromètre qui lui permet d’ajuster le son en fonction de sa position.

Techniquement, la Sonos Arc intègre 11 amplificateurs de classe D (5 pour la Sonos Beam), 8 woofers elliptiques (4 pour la Sonos Beam) et 3 tweeters à dôme en Soie. Indispensables, les amplificateurs de classe D sont utilisées pour la reproduction des basses fréquences (Subwoofer). Le woofer est le haut-parleur en charge de la reproduction du grave. Enfin, les tweeters sont en charge de reproduire les hautes fréquences (fréquences aiguës). Sans caisson de basse, vous aurez donc l’impression d’avoir du son 5.0 : l’Arc ne joue pas les sons aigus et moyens, mais les sons de basse fréquences qui sont omnidirectionnels.

Ce qui se cache dans la Sonos Arc

Ce qui se cache dans la Sonos Arc // Source : Sonos

Enfin, la Sonos Arc intègre 4 microphones utiles pour les assistants (Amazon Alexa et Google Assistant) mais aussi pour la fonction Trueplay qui calibre le son en fonction de l’environnement de votre pièce.

Une des nouvelles caractéristiques les plus importantes est la prise en charge du Dolby Atmos (format d’encodage pour un son surround 3D). Il faudra passer par le protocole eARC, pour « Enhanced ARC » (« canal de retour amélioré »). Toutefois, pour en profiter, il est nécessaire de disposer d’un téléviseur compatible et une source également compatible, même si tous les services de streaming prennent désormais en charge ce format (y compris Netflix et Disney+).

La nouvelle app Sonos S2

Ce nouveau produit est accompagné d’une nouvelle application toute neuve, qui co-existera aux côtés de l’ancienne. Cette application prend charge les technologies audio à haute résolution, comme le Dolby Atmos sur Arc.

Vous pourrez en bénéficier sur tous les anciens produits, excepté pour l’ancien amplificateur Sonos amp. Sonos promet une nouvelle interface utilisateur avec une recherche simplifiée et davantage de personnalisation du son grâce à de nouvelles fonctionnalités. Vous pourrez, par exemple, sauvegarder vos configurations de pièces pour le multiroom.

Disponibilité et prix de la Sonos Arc

Sonos reste la référence dans le domaine de l’audio multiroom, et cette Arc ne fait pas exception. On peut l’intégrer à une installation multi-pièces, jouer de la musique TV éteinte, ou à l’inverse diffuser le son de la TV dans d’autres pièces, ou encore l’associer à deux enceintes compactes Play One SL à l’arrière pour bénéficier d’un son spatialisé 5.1. La Sonos Arc est vendue à 899 euros, elle sera disponible le 10 juin 2020. Elle est disponible en pré-commande dès le 6 mai en blanc ou en noir.

Avec un Sub (Gen 3) à 799 euros et deux Play One SL à 149 euros chacune, on arrive sur un budget de 2000 euros. Soit le prix d’un home cinéma comportant deux enceintes colonne Hi-Fi et un ampli beaucoup plus polyvalent. C’est une toute autre approche, plus complexe et moins élégante, mais nous vous invitons à investir en connaissance de cause…

Les derniers articles

  • OnePlus est-il encore OnePlus ?

    OnePlus

    OnePlus est-il encore OnePlus ?

    26 octobre 202026/10/2020 • 18:45