Ce moteur central pour vélo électrique veut tout révolutionner avec une batterie intégrée et une charge inédite

 

Cherchant à avoir le meilleur centre de gravité, ce moteur vélo SRAM aperçu sous la forme d’un brevet intègre directement la batterie, mais devrait être moins performant que le « gros » bloc Eagle.

sram
Source : SRAM

Reconnu comme un fabricant de transmissions et de freins haut de gamme, SRAM veut aussi percer dans les moteurs pour vélos électriques. La marque américaine a fait ses armes sur un premier bloc nommé Eagle, en se basant sur un modèle déjà existant de la marque Brose. Son second moteur de VAE pourrait bien être un pur produit SRAM. C’est en tous cas ce que suggère un brevet, déniché par le site PinkBike.

Deux versions du moteur SRAM étudiées

Il s’agit toujours ici un moteur central, mais de gros changements sont à l’ordre du jour comparé au système Eagle. Exit Brose, puisque la firme étasunienne se lance sur une conception inédite : celle d’inclure la batterie dans le bloc moteur. Cela existait auparavant sur des moteurs arrière type Zehus, mais jamais au niveau du pédalier. Le brevet – que nous avons pu consulter – détaille bien le moteur et l’espace réservé à la batterie, qui peut contenir 30 cellules.

Moteur batterie vélo SRAM

L’inconvénient est bien sûr la taille de l’ensemble, plus difficile à chausser dans le cadre d’un vélo électrique. Mais l’avantage de cette innovation repose sur un centre de gravité déplacé vers le centre et surtout plus bas bas. Les VTTAE vont adorer.

On découvre une seconde configuration du moteur SRAM, probablement de plus grande capacité. Ici, la batterie déborde en haut vers le tube diagonal, et est amovible. Toujours proche du moteur, elle conserverait un centre de gravité bas. Sur cette version, le pack posséderait 40 cellules. Concrètement, avec des cellules standard de capacité 18 Wh, les deux versions proposent respectivement 540 Wh et 720 Wh.

Un chargeur intégré, et prêt à défier le Bosch SX

Quant au port de charge, il est en gestation. On en remarque trois types : prise classique, prise USB-C, ou les deux. « Cela permettrait au client de n’avoir qu’un chargeur standard pour son téléphone, son ordinateur et son vélo électrique », indique le brevet, en cas de prise USB.

Enfin, PinkBike estime que l’architecture de ce moteur est conçue de sorte à cibler des VTTAE légers, avec un couple compris entre 50 et 60 Nm. Ce bloc SRAM avec batterie intégrée viendrait donc défier le Bosch SX, mais aussi le Fazua Ride 60 et le TQ HPR-50.

Ce moteur décliné en deux versions reste pour le moment hypothétique. En effet, un brevet n’est pas forcément synonyme de futur lancement. Cette technologie n’en reste pas moins prometteuse, en espérant la voir prochainement sur de futurs vélos électriques.


Si vous voulez recevoir les meilleures actus Frandroid sur WhatsApp, rejoignez cette discussion.

Les derniers articles