5G : l’ARCEP donne enfin le calendrier de lancement en France

Coup d'envoi de la 5G en juillet 2020 !

 

L'ARCEP annonce que les 4 grands opérateurs nationaux se sont portés candidat pour obtenir leur première bande de fréquence 5G à 3,5 GHz.

Le dossier de la 5G avance enfin en France ! Alors que le reste du monde parle de plus en plus des bandes millimétriques, une étape importante du déploiement de la 5G, et que de plus en plus de smartphones 5G sont commercialisés, la France doit encore passer la ligne de départ.

La course à la fréquence 3,5 GHz

La première véritable étape du déploiement de la 5G est sur le point de se conclure en France. Les quatre grands opérateurs que sont Bouygues Telecom, Free Mobile, Orange, et SFR se sont portés candidats pour obtenir un bloc de fréquences sur la bande 3,4 – 3,8 GHz.

On parle ici de la 5G sub6 (sous les 6 GHz), la plus simple à déployer rapidement qui va permettre de très rapidement venir épauler le réseau 4G LTE existant.

Il ne s’agit pas ici d’une séquence d’enchère comme on a pu le connaitre dans le passé. Pour attribuer ces premières fréquences 5G, l’ARCEP va plutôt regarder les engagements des opérateurs en termes de couvertures. Seront notamment observés les engagements de couverture dans les bâtiments, la promesse d’une offre fixe, l’ouverture aux opérateurs virtuels ou encore la transparence des opérateurs vis-à-vis de leurs couvertures réseau.

Lancement de la 5G en juillet 2020

L’ARCEP prévoit de terminer cette phase d’attribution des fréquences en juin 2020, pour un départ des réseaux 5G chez les opérateurs dès le mois de juillet 2020.

On parle ici de la France Métropolitaine. Pour l’outre-mer, l’ARCEP précise « la 5G devrait être lancée à La Réunion d’ici environ un an et d’ici environ deux ans à la Martinique, en Guadeloupe, en Guyane et dans les autres territoires ». Il faudra donc se montrer une nouvelle fois patient.

Les derniers articles