Spacetimes Games a sorti un nouveau MMO, de stratégie cette fois. Fait-il preuve d’originalité, vaut-il le détour ?

BattleCommand

Eh bien en fait, la stratégie selon Spacetimes Games s’était déjà vue à travers Battle Dragons, et c’est exactement ce qui se fait avec Clash of Clans ou de trop nombreux jeux de stratégie similaires. Le jeu vous met dans la peau du commandant d’une armée qui peut recruter, via une base qu’il construit, des unités terrestres et, c’est le côté voulu novateur, des unités aériennes également. Rien de vraiment nouveau donc par rapport à  la concurrence, pas de quoi s’émouvoir pour ce nouveau jeu.

Certains jeux comme Rum Isle (que je vous conseille à nouveau au passage) ont pourtant montré que la stratégie pouvait avoir un autre visage, plus proche de celle des RTS PC, et pourtant sur un modèle économique viable, mais laissant alors la part belle à de vraies innovations, comme le traitement des batailles, le style des ressources, etc. Il est vraiment dommage qu’à nouveau ce jeu se base sur de la construction de bases sans relief ni difficultés géographiques, la constitution d’une armée et pour finir l’envoi de celle-ci sur la base ennemie, sans nouveauté réelle.

BattleCommand2

Et comme si cela ne suffisait pas, le jeu ne se démarque même pas par ses graphismes. Typiquement dans la lignée des autres jeux du genre, du style des avatars au graphisme des bâtiments, tout est comme sur la concurrence. Pas de style rétro-art, pas de vue 3D que les appareils actuels pourraient pourtant soutenir.

Si vous avez déjà joué  à un MMO de stratégie sur mobile, ce jeu n’apportera pratiquement rien de nouveau à votre expérience de jeu. Je ne serai pas celui qui vous conseillera ce jeu, même s’il n’a rien de mauvais en soi, à part son manque d’originalité. Bien réalisé, les graphismes sont propres, le gameplay est soigné, bref, c’est du vu et revu mais c’est bien fait.

BattleCommand3

Pour y jouer, pas besoin de dépenser un centime, c’est gratuit, en dehors des achats in-app évidemment présents pour un Freemium. Prévoyez 6,7 Mo et soyez sûr d’avoir un appareil avec Android 2.3.