Vous connaissez certainement Kung Fury, un court métrage parodique reprenant divers thèmes des nanards des années 80, mais vous ne connaissez peut-être pas le jeu mobile officiel. C’est pourtant un jeu dérivé tout aussi recommandable.

kung fury 1

Si vous êtes du genre à trainer sur divers recoins geeks d’Internet, vous avez certainement déjà vu le court métrage qui est en ligne sur YouTube depuis la fin de la semaine dernière. Il s’agit d’un petit film reprenant tous les codes des mauvais films d’actions des années 80 : super flic, univers apocalyptique, kung fu et nazis se mêlent plus ou moins adroitement dans cette parodie d’un peu moins d’une demi-heure. Si vous ne l’avez pas vu, prenez du pop-corn et appréciez.

Lien Youtube
Chaine Youtube FrAndroid

Ce qu’on savait moins, c’est que la société de production derrière le film a demandé à un développeur de concevoir un jeu sur mobile. Il s’agit d’un beat them all très simple, mais pas aussi simpliste qu’il en a l’air. Le joueur se contente simplement de tapoter sur la droite ou la gauche de l’écran pour balancer des tatanes aux nazis qui arrivent sur les deux côtés de l’écran. Là où les choses se compliquent, c’est que certains ennemis se téléportent, d’autres nécessitent d’être frappés plusieurs fois pour être mis à terre et il faut veiller en permanence à ne pas faire descendre sa jauge de combo, qui multiplie les points engrangés. Car la seule finalité de Kung Fury : Street Rage est de faire sauter le compteur de points et de voir son nom apparaître dans tableau de classement mondial. Si les premières parties ne durent quelques secondes, une fois qu’on a compris les patterns des ennemis et l’intérêt de dasher pour esquiver des coups, il est possible d’y passer plusieurs minutes.

Lien Youtube
Chaine Youtube FrAndroid

Ajoutez au titre la musique tirée « so eighties » du court métrage, des graphismes légèrement flous pour simuler les consoles 8 et 16 bits du siècle dernier et quelques easter egg bien vus et vous obtenez un titre bourré de charme. Kung Fury : Street Rage est gratuit au téléchargement, mais affiche des vidéos publicitaires toutes les trois parties (mais pas de bandeaux). Des publicités que l’on peut désactiver en payant l’unique achat in-app du jeu, de 2,46 euros.