Introduction

testé par:
Ulrich Rozier

Reviewed by:
Rating:
4
On 24 mars 2015
Last modified:19 juin 2015

Summary:

Que penser de ce Samsung Galaxy S6 Edge ? Premièrement, il est radicalement différent de tous les autres smartphones Samsung. Vendu 100 euros de plus que le Galaxy S6, il introduit une technologie innovante qui devrait donner naissance à des écrans OLED vraiment flexibles, pliables et rabattables dans un avenir proche.

Pour le moment, l’apport fonctionnel reste très minime, c’est avant tout une caractéristique esthétique, qui a un impact non négligeable sur l’expérience utilisateur, parfois positif et parfois négatif. Effectivement, comme précis plus haut, nos interfaces n’ont pas été conçues pour fonctionner avec des bords incurvés, et certains éléments graphiques bavent sur la partie incurvée. C’est assez laid et peu pratique.

Néanmoins, le Galaxy S6 Edge reste différent, et son utilisation était agréable - je ne parle pas de l’apport fonctionnel amusant, mais futile - je parle de l’esthétisme général du smartphone : le Galaxy S6 Edge est audacieux, il surprend et ne laisse pas indifférent.

Pour ma part, je me tournerai cependant vers le Galaxy S6, je n'arrive pas à justifier la différence de prix entre les deux modèles. Cela reste vraiment un beau smartphone avec un superbe design, des performances époustouflantes et une finition un cran au-dessus de tout ce que Samsung a pu commercialiser, néanmoins ce n’est pas suffisant.

Quant aux amateurs de batteries amovibles et de slots micro-SD, il faudra passer malheureusement votre chemin. Une histoire de compromis, semble-t-il.

En parallèle du Galaxy S6, j’ai eu la chance de pouvoir mettre la main sur le Galaxy S6 Edge, c’est évidemment le modèle qui m’intéressait le plus. J’avais même soumis l’hypothèse que Samsung aurait dû présenter cet unique modèle lors de l’Unpacked du Mobile World Congress 2015.

c_Galaxy-S6-Edge-test-DSC08259

Dans ce test, je ne vais pas revenir sur les catégories traditionnelles, comme les performances et l’autonomie par exemple, je vous redirige vers le test complet du Galaxy S6. Ce test portera plutôt sur les différences entre les deux modèles, car si vous êtes séduits par le Galaxy S6, vous allez devoir choisir entre les deux terminaux, d’autant que la différence de 100 euros qui les sépare est loin d’être négligeable.

Le Galaxy S6 Edge intègre exactement les mêmes composants que le Galaxy S6, mais introduit cependant une caractéristique visuelle et fonctionnelle : des bords incurvés de chaque côté de l’écran. Dans la continuité du Galaxy Note Edge, Samsung a décidé de se différencier à travers une technologie d’écran, à l’image de LG avec son G Flex 2 – avec un écran courbé du haut vers le bas.

 

Caractéristiques

 Samsung Galaxy S6Samsung Galaxy S6 edge
Système d'exploitationAndroid Lollipop 5.0.2Android Lollipop 5.0.2
Interface constructeurTouchWizTouchWiz
Taille d'écran5,1 pouces5,1 pouces
Technologie d'écranSuper AMOLEDSuper AMOLED
Définition2560 x 1440 pixels2560 x 1440 pixels
Résolution576 PPP576 PPP
Traitement anti-rayuresGorilla Glass 4Gorilla Glass 4
SoCSamsung Exynos 7420Samsung Exynos 7420
Nombre de coeurs4 x Cortex-A53 (1,5 GHz) et
4 x Cortex-A57 (2,1 GHz)
4 x Cortex-A53 (1,5 GHz) et
4 x Cortex-A57 (2,1 GHz)
Puce graphique (GPU)Mali-T760 MP8Mali-T760 MP8
Mémoire vive (RAM)3 Go LPDDR43 Go LPDDR4
Mémoire interne (ROM)32, 64 et 128 Go32, 64 et 128 Go
Micro-SDNonNon
Appareil photo (dorsal)16 MP (f/1.9 OIS)16 MP (f/1.9 OIS)
Appareil photo (frontal)5 MP (f/1.9)5 MP (f/1.9)
Wi-FiWi-Fi 802.11 a/b/g/n/ac (2,4 + 5 GHz et MIMO 2X2)Wi-Fi 802.11 a/b/g/n/ac (2,4 + 5 GHz et MIMO 2X2)
Bluetooth4.14.1
NFCOuiOui
Port infrarougeOuiOui
4G catégorieCatégorie 6 (300 / 50 Mbps)Catégorie 6 (300 / 50 Mbps)
SIMNano SIMNano SIM
USBmicro-USB 2.0micro-USB 2.0
Batterie2550 mAh2600 mAh
Dimensions143.4 x 70.5 x 6.8 mm142.1 x 70.1 x 7.0 mm
Poids138 grammes132 grammes
CouleursBlanc, noir, bleu, doréBlanc, noir, vert, doré

 

Un design tout en finesse

La première question qui revenait régulièrement concernait la fragilité du Galaxy S6 edge par rapport au Galaxy S6. A priori, il n’est pas plus fragile que le Galaxy S6. Samsung a intégré un cadre métallique solide, l’armature est épaissie pour mieux absorber les chocs. Il en résulte cependant des bords bien plus tranchants, peu agréables en main, mais qui rassurent sur la solidité générale de l’appareil.

c_Galaxy-S6-Edge-test-DSC08252

Comme le Galaxy S6, la couleur scintille sous le verre en raison d’une séparation stratégique des deux ; le modèle noir, en particulier, est très surprenant. Il apparaît bleu foncé, bleu clair ou noir : en fonction de l’éclairage et de l’angle de vision, la couleur du dos change.

c_Galaxy-S6-Edge-test-DSC08260
c_Galaxy-S6-Edge-test-DSC08262
c_Galaxy-S6-Edge-test-DSC08263

Pendant quelques jours, j’ai surtout eu l’occasion de faire tester l’appareil à des proches et des collègues pour avoir différents avis. Comme je m’y attendais, ils sont partagés. Globalement, ces bords incurvés sont appréciés, néanmoins certaines personnes avaient un avis mitigé.

c_Galaxy-S6-Edge-test-DSC08107

Ces bordures donnent au Galaxy S6 edge une allure mince et une prise en main plus agréable et ferme, les gestes tactiles qui parcourent l’écran sont bien plus naturels,. Mais pour assurer un bon maintien, vous devrez coller vos pouces (gras) partout, ce qui nous semble pas très pratique pour les traces de doigts, mais aussi pour les sensations en main. Comme je l’ai dit plus haut, l’armature est tranchante, les bords ne sont pas biseautés comme sur le Galaxy S6.

c_Galaxy-S6-Edge-test-DSC08268
c_Galaxy-S6-Edge-test-DSC08271

Les avis divergent également en fonction des usages que l’on fait du téléphone. Avec une utilisation classique – en mode portrait – les interfaces des applications mobiles s’adaptent bien – en particulier celles qui intègrent Material Design avec les marges importantes que l’on retrouve sur les interfaces qui ont adopté le flat design. Ce n’est pas le cas des sites web mobiles, la plupart ont des marges réduites sur les côtés, le texte bave sur la partie incurvée, et il devient illisible : c’est assez désagréable sur de gros paragraphes de texte.

c_Galaxy-S6-Edge-test-DSC08117
c_Galaxy-S6-Edge-test-DSC08246
c_Galaxy-S6-Edge-test-DSC08157
c_Galaxy-S6-Edge-test-DSC08150

En mode paysage, la lecture de vidéos dépend du format de l’image. Les vidéos 16/9ème ne sont pas impactées par les bords incurvés, néanmoins ce n’est pas le cas des autres formats de vidéo. Pour ma part, cela ne me dérange pas, mais j’ai eu quelques retours négatifs. Même chose pour les jeux vidéo, les bords incurvés ont un réel impact sur l’expérience de jeu, certains éléments graphiques pouvant dépasser sur les parties incurvées du téléphone.

c_Galaxy-S6-Edge-test-DSC08095
c_Galaxy-S6-Edge-test-DSC08097
c_Galaxy-S6-Edge-test-DSC08090

Enfin, comme vous pouvez le voir sur la photo, certains éléments de conception sont similaires à l’iPhone 6 – regardez le bas du téléphone, par exemple, avec la grille du haut-parleur et la disposition des différentes connectiques. Mis à part cela, ces produits sont très différents, vous les reconnaîtrez très rapidement.

 

Logiciel : (presque) du pareil au même

Tout est identique, enfin presque, que sur le Galaxy S6. Le Galaxy S6 edge introduit quelques fonctionnalités supplémentaires, tirant parti des bords incurvés.

Premièrement, bonne nouvelle : les doubles courbes sur ce S6 Edge signifient que les gauchers peuvent désormais profiter des fonctions apportées par la bordure incurvée, contrairement au Galaxy Note Edge qui n’était pas utilisable depuis la main gauche. Vous pouvez choisir dans les options de changer la position des informations.

Galaxy S6 Edge.001

À quoi servent ces bords d’écran ? En mode nuit, les bords rayonnent doucement et affichent une horloge. Ils vous permettent d’être notifiés de l’arrivée d’e-mails, SMS et d’appels téléphoniques, ce qui peut être agréable parce que vous pouvez lire l’information tout le long de l’écran.

c_Galaxy-S6-Edge-test-DSC08189

Vous pouvez également, lorsque l’écran est en veille, frotter du haut vers le bas la zone incurvée pour faire apparaître des informations de vos notifications, mais aussi des articles de Yahoo!. J’ai du m’y prendre à plusieurs reprises les premières fois.

c_Galaxy-S6-Edge-test-DSC08193

Samsung a également fait évoluer les fonctionnalités de son écran incurvé en introduisant une fonction liée à vos contacts favoris : vous choisissez cinq contacts dont les noms correspondent à une couleur. Quand ils appellent ou ils écrivent (le téléphone est posé côté écran), un des deux bords affichera légèrement une couleur correspondant au contact qui vous appelle. En supposant que cela arrive souvent, vous pouvez même couvrir le capteur photo du téléphone (à côté du flash de l’appareil) pour envoyer un message préenregistré à votre correspondant.

c_Galaxy-S6-Edge-test-DSC08278
Capture d’écran 2015-03-22 à 19.53.00
c_Galaxy-S6-Edge-test-DSC08286
c_Galaxy-S6-Edge-test-DSC08284
c_Galaxy-S6-Edge-test-DSC08206

Ce sont évidemment des fonctionnalités utiles, amusantes, mais qui ne sont guère essentielles – d’autant plus que vous ne pouvez pas choisir de recevoir des notifications de n’importe quelle application. Sans le support de développeurs tiers, les côtés arrondis du S6 Edge sont assez similaires aux écrans de TV incurvés : un design qui propose un intéressant concept esthétique, mais qui n’apporte que très peu (voire pas du tout) d’améliorations fonctionnelles.

 

L’écran, de l’OLED flexible

L’écran du Galaxy S6 Edge est la troisième génération d’écrans flexibles OLED fabriqués par Samsung. Sa conception est identique à l’écran du Galaxy S6, à exception de la partie incurvée.

c_Galaxy-S6-Edge-test-DSC08066

L’OLED souple de première génération était intégré dans l’écran du Galaxy Round, avec un écran légèrement concave qui réduisait considérablement les reflets et améliorait le contraste de l’image. La deuxième génération a été introduite dans le Galaxy Note Edge avec une courbe imposante sur la droite. Le Galaxy S6 Edge est la troisième génération d’un écran souple – incurvé des deux côtés de l’écran. Tous ces écrans OLED sont flexibles, mais sont maintenus en permanence courbés et rigides sous du verre Gorilla Gass – une technologie qui va indéniablement évoluer à l’avenir, conduisant à des écrans OLED vraiment flexibles, pliables et rabattables.

c_Galaxy-S6-Edge-test-DSC08140

D’un point de vue technique, l’écran profite de toutes les caractéristiques de l’écran du Galaxy S6. Il affiche exactement la même taille d’écran et la même définition que son cousin « plat ». Contrairement au Galaxy Note Edge qui possédait des lignes de pixels supplémentaires sur son côté droit, le Galaxy S6 Edge dispose exactement du même nombre de pixels que le classique Galaxy S6. Je vous invite donc à lire avec attention le test du Galaxy S6, où j’ai précisément décrit les avantages et inconvénients de cette technologie d’écran.

 

Photographie, la même

J’ai également profité pour prendre de nouveaux clichés, c’est exactement les mêmes capteurs que sur le Galaxy S6. Je vais encore vous rediriger vers le test complet pour les détails de cette partie.

20150321_223018
20150321_150443
20150321_144748
20150321_143256
20150321_135946
20150321_135923

 

Conclusion

Note finale 8/10
Que penser de ce Samsung Galaxy S6 Edge ? Premièrement, il est radicalement différent de tous les autres smartphones Samsung. Vendu 100 euros de plus que le Galaxy S6, il introduit une technologie innovante qui devrait donner naissance à des écrans OLED vraiment flexibles, pliables et rabattables dans un avenir proche.

Pour le moment, l’apport fonctionnel reste très minime, c’est avant tout une caractéristique esthétique, qui a un impact non négligeable sur l’expérience utilisateur, parfois positif et parfois négatif. Effectivement, comme précis plus haut, nos interfaces n’ont pas été conçues pour fonctionner avec des bords incurvés, et certains éléments graphiques bavent sur la partie incurvée. C’est assez laid et peu pratique.

Néanmoins, le Galaxy S6 Edge reste différent, et son utilisation était agréable - je ne parle pas de l’apport fonctionnel amusant, mais futile - je parle de l’esthétisme général du smartphone : le Galaxy S6 Edge est audacieux, il surprend et ne laisse pas indifférent.

Pour ma part, je me tournerai cependant vers le Galaxy S6, je n'arrive pas à justifier la différence de prix entre les deux modèles. Cela reste vraiment un beau smartphone avec un superbe design, des performances époustouflantes et une finition un cran au-dessus de tout ce que Samsung a pu commercialiser, néanmoins ce n’est pas suffisant.

Quant aux amateurs de batteries amovibles et de slots micro-SD, il faudra passer malheureusement votre chemin. Une histoire de compromis, semble-t-il.
  • Points positifs
    • Design audacieux et unique
    • Performances époustouflantes
    • Une finition un cran au-dessus des autres Galaxy
    • Solidité générale
    • Appareil photo très correct
  • Points négatifs
    • 100 euros de plus que le Galaxy S6 !
    • Pas de slot micro-SD
    • Pas de batterie amovible
    • Haut-parleurs faiblards
    • Bords tranchants lors de la prise en main
    • Certains contenus bavent sur les parties incurvées de l'écran

 

Vous pouvez vous procurer le Galaxy S6 edge avec notre partenaire Rue du Commerce.