Fortnite de retour sur iPhone dès 2023 ? Pourquoi le patron d’Epic Games y croit

 

Le patron d'Epic Games compte bien faire revenir Fortnite sur iOS et les iPhone en 2023. Deux de ses tweets affichent cette ambition alors qu'Apple réfléchirait à autoriser des magasins d'applications alternatifs venir concurrencer son App Store.

Fortnite // Source : Ep

Banni de l’App Store depuis 2020, Fortnite pourrait revenir sur iOS et iPhone dans un avenir relativement proche. C’est en effet ce que laisse assez explicitement entendre Tim Sweeney. Le patron d’Epic Games — le studio qui développe le célèbre jeu de battle royale — a publié deux tweets affichant ses ambitions.

« L’année prochaine sur iOS », écrit-il dans le premier message publié le 31 décembre 2022. Le lendemain, 1er janvier 2023, il se répond à lui-même avec une capture d’écran issue de Fortnite où l’on peut apercevoir « 2023 » dans un feu d’artifice dans le ciel.

Nul besoin d’être l’occupant du 221B Baker Street à Londres pour comprendre que Tim Sweeney montre ici sa volonté de relancer Fortnite sur les iPhone dans le courant de l’année 2023. Mais cela est-il vraiment envisageable ?

Profiter des alternatives à l’App Store

Ces deux tweets de Tim Sweeney ne signifient pas forcément que ce dernier a d’ores et déjà un plan précis pour concrétiser le retour de Fortnite sur iPhone. Toutefois, le patron d’Epic indique ainsi qu’il suit de près les dernières révélations concernant l’ouverture d’iOS à des alternatives à l’App Store.

En effet, Apple réfléchirait à autoriser des stores alternatifs venir concurrencer son magasin d’applications. Cela viendrait ébranler l’aspect très fermé d’iOS, mais permettrait à la firme de Cupertino de se conformer à une future règle de l’Union européenne obligeant les éditeurs de plateformes à créer des conditions plus favorables aux développeurs.

Ce serait là une aubaine pour Fortnite puisque les utilisateurs et utilisatrices iOS pourraient alors télécharger le jeu via l’Epic Games Store. C’est d’ailleurs déjà ce qui se fait sur Android où l’installation d’applications en dehors des clous du Play Store a toujours été plus simple.

Pour rappel, le bannissement de Fortnite sur l’App Store remonte à 2020. Il est intervenu après que le jeu a proposé des achats in-app contournant la commission de 30 % prélevée par Apple sur toutes les transactions. Cela constituait une infraction à la politique du géant californien. S’en est suivie une longue bataille juridique et médiatique entre les deux parties.

L’espoir d’une vraie victoire contre Apple

Lors de cette confrontation, Epic Games a réussi à obtenir l’assouplissement de certaines règles qu’imposait Apple sur l’App Store. Les développeurs peuvent en effet intégrer des liens dans leurs applications pour proposer des transactions en dehors de l’écosystème d’Apple et donc éviter la commission. Cependant, il s’agissait d’une victoire en demi-teinte pour Tim Sweeney dont l’objectif premier était de prouver la situation de monopole d’Apple pour l’obliger à accepter la concurrence de stores alternatifs.

Or, avec la pression mise par l’UE sur Apple, Tim Sweeney — qui n’a jamais enterré la hache de guerre — voit enfin une opportunité de crier victoire. On peut être sûr d’une chose : si la pomme se résigne bel et bien à autoriser des magasins alternatifs à débarquer sur les iPhone, Epic Games ne se fera pas prier pour sauter sur l’occasion.


Utilisez-vous Google News (Actualités en France) ? Vous pouvez suivre vos médias favoris. Suivez Frandroid sur Google News (et Numerama).