Offre terminée

Plutôt choisir Alexa ou Google Assistant sur une enceinte connectée à moins de 30 € ?

Deux enceintes connectées abordables, mais laquelle prendre ? 🔥

 

Si vous souhaitez investir dans une enceinte connectée peu coûteuse, capable d’offrir un bon rendu sonore et pratique au quotidien, l’un de ses deux modèles pourrait bien vous plaire. Entre Google et Amazon, laquelle choisir ? Nous allons tenter d'y répondre dans ce comparatif.

Malheureusement cette offre est maintenant terminée. Pas de panique, vous pouvez retrouver les meilleurs bons plans disponibles actuellement sur Frandroid ou sur notre Twitter Frandroid Bons Plans

Google Nest Mini VS Amazon Echo Dot 3 (2018)

Amazon et Google, deux géants de la Tech, proposent des produits de bonne qualité. Parmi eux, on trouve le Google Nest Mini et l‘Amazon Echo Dot 3. Deux enceintes connectées peu encombrantes, qui intègrent chacune leur assistant maison pour rendre le quotidien plus simple. Ces deux références ne datent pas d’hier, mais leurs fonctionnalités et leurs simplicités en font des appareils toujours intéressants, d’autant plus qu’ils représentent tous les deux une porte d’entrée vraiment abordable dans la domotique.

Reste à savoir lequel des deux répond au mieux à vos besoins et quel assistant vocal vous tente le plus entre Google Assistant et Amazon Alexa ? Nous allons tenter de vous éclairer dans votre choix à travers ce comparatif.

Les deux enceintes connectées en promotions :

Un look minimaliste et discret chez l’un comme chez l’autre

Les deux constructeurs ont tenu à délivrer un produit compact et discret. L’enceinte de la firme de Mountain View se vante d’être l’assistant le plus petit de la famille Nest. Il faut dire qu’avec son appellation « Mini », l’appareil est peu encombrant grâce à ses petites dimensions : 4,2 cm de hauteur et 9,8 cm de diamètre. Le Nest Mini prend la forme d’un galet et arbore un style épuré avec un tissu gris recouvrant l’ensemble. De ce fait, elle se fond très bien dans n’importe quel intérieur, et peut-être déplacement d’une pièce à une autre facilement avec ses 180 g. À noter, Google a utilisé cette fois du plastique recyclé. Quant aux commandes, elles sont tactiles et faciles à trouver grâce à des LED placées sous le tissu.

Du côté de l’Echo Dot 3, là encore, la discrétion est de mise. On est face également à un petit galet d’environ 9,9 cm de diamètre pour 4,3 cm de hauteur qui pourra passer inaperçu partout. Contrairement à sa rivale, l’enceinte d’Amazon n’est pas totalement recouverte de tissu, mais dispose aussi sur le haut d’une surface en plastique qui accueille des boutons afin d’interagir avec l’objet. On a donc les boutons de volumes classiques, un qui permet de couper le micro, et un dernier bouton « action » pour lancer Alexa sans parler ou d’interagir avec l’objet de différentes manières selon le « Skill » lancé. Enfin, une bande lumineux bleu sur la base se reflète sur les surfaces, lorsqu’Alexa est sollicitée.

Des petites enceintes d’appoint efficaces

Pour la partie audio, que ce soit celle proposée par Amazon ou celle par Google, les deux enceintes ne pourront pas être utilisées pour assurer la sono d’une soirée. Elles sont en revanche les outils d’appoint idéal pour écouter de la musique. Pour la partie audio de l’Echo Dot 3, Amazon intègre un simple haut-parleur de 41 millimètres, sans tweeter ni boomer supplémentaire pour renforcer la qualité du son. À plein volume, le son aura tendance à saturer et ne sera pas très agréable à l’oreille. Vu le petit gabarit de l’objet, les basses seront peu présentes, et les aigus étouffés, mais l’enceinte s’en tire bien sur les mediums. À bas volume dans une chambre, l’Echo Dot remplit parfaitement son office pour une petite berceuse avant d’aller se coucher. Il est dommage de ne pas retrouver de certification IP67/68 pour pouvoir en profiter dans une salle de bain. Pour un son plus riche et plus puissant, il est possible de la connecter à un système audio déjà existant via Bluetooth ou son port jack.

La partie audio du Google Nest Mini est plus costaud. Le petit galet de la firme américaine se compose de deux basses plus puissantes que sur le modèle précédent, le Google Home Mini. Nous avons d’ailleurs pu constater une réelle différence entre les deux appareils lors de notre test. Comparé à son prédécesseur qui délivrait un son étouffé, ici le Nest Mini propose une meilleure qualité audio avec une prestation plus percutante, plus claire et plus naturelle. Pour ses petites dimensions, la sortie audio est correcte, et sur ce modèle le son ne crache plus autant, même s’il est vrai qu’on ne s’amusera pas à mettre le volume au maximum. Ce n’est pas la vocation du Nest Mini qui reste avant tout un outil de communication plus qu’une enceinte pour accompagner vos soirées.

Google Assistant ou Amazon Alexa ?

Amazon et Google proposent leurs propres assistants personnels. Il s’agit tout simplement des intelligences artificielles qui peuvent répondre à vos requêtes orales, et ont pour objectif de vous faciliter la vie au quotidien.

Pour l’enceinte de la firme de Jeff Bezos, c’est Alexa qui est aux commandes. Dans l’ensemble, l’assistant vocal répondra efficacement à l’ensemble de vos requêtes, avec la possibilité de lancer facilement des alarmes et autres minuteurs, ou bien, d’entendre les dernières nouvelles le matin. La reconnaissance vocale est plutôt bonne, mais durant notre test, Alexa a du mal avec quelques requêtes, notamment les phrases qui mélangent plusieurs langues.

Ayant moi même, l’Echo Dot 3 (2018), il n’est pas rare d’avoir eu besoin de répéter plusieurs fois à Alexa ma requête. Une fois plus proche de l’enceinte, l’assistant vocal capte mieux la voix et prend un petit délai pour vous répondre. Je n’ai rien à redire en revanche sur ses capacités audio qui sont parfaites pour une petite pièce.

On apprécie surtout l’assistant vocal d’Amazon pour les « skills« . Ce sont des sortes d’applications qui permettent de personnaliser l’expérience utilisateur. Vous pourrez aussi piloter vos objets connectés dans votre maison, tels que les lumières, les thermostats, les serrures, les caméras et plus encore. Tout est contrôlable avec votre voix. Par exemple, vous pourrez commander un produit sur Amazon, réserver une course Uber, lancer vos musiques depuis votre plateforme streaming ou encore de définir des réveils ou des rappels.

Le Nest Mini peut compter sur Google Assistant. Il est aujourd’hui l’assistant vocal le plus performant. Il comprend mieux les requêtes et retourne des résultats plus pertinents la plupart du temps. Il faut dire que l’appareil audio accueille un processeur et une puce dédiée au machine learning, pour traiter localement les demandes. Concrètement, le Nest Mini peut exécuter des tâches sans connexion Wi-Fi — Pratique si vous avez des problèmes de réseau. Mais ce qu’on affectionne, c’est bien sa réactivité et son temps de réponse plus rapide que certains de ses concurrents. Comme tout assistant digne de ce nom, il intègre des micros pour vous obéir à la voix, et ensuite répondre via les haut-parleurs sur des sujets comme l’actualité, la météo, des recettes, l’organisation de votre agenda, ou encore pour lancer un minuteur ou une chanson. Bien entendu, si vous disposez d’objets connectés chez vous, vous pourrez également les contrôler. Il vous faudra, pour cela, télécharger l’application mobile Google Home.

La Nest Mini ou l’Echo Dot ? Laquelle choisir ?

Après avoir développé les qualités et les défauts de chacun, il est temps de faire le point pour vous aider dans votre choix.

Celle conçue par Google assure un bon rendu sonore, sans pour autant être capable d’animer une soirée. Installer dans une chambre, ou bien dans la cuisine, l’assistant vocal sera prêt à écouter vos demandes. Il s’avère être très efficace avec une bonne réactivité et peu de délai de réponse. Il comprend l’ensemble de vos requêtes, ce qui n’est pas toujours le cas de l’assistant vocal d’Amazon. Autrement, le Nest Mini est discret et pratique grâce à son excellent assistant personnel.

Où acheter La
Google Nest Mini au meilleur prix ?

Bien que la solution de Google soit légèrement plus performante, on vous recommande l’Echo Dot d’Amazon si vous avez l’habitude de commander assez régulièrement sur la plateforme du géant Amazon. Avec son cercle lumineux, l’enceinte suit la livraison et indique l’arrivée de votre colis. Elle tire un avantage des fameux skills qui permettent de personnaliser l’expérience utilisateur via des applications tierces, comme Marmiton, ou Philips Hue. De ce fait, il suffit de dire « Alexa, comment faire une tarte aux pommes » ?, et de là, l’enceinte va récupérer celle de l’application choisie par l’utilisateur. C’est donc un bon appareil qui, avec une galaxie d’objets connectés, trouvera très vite sa place.

Où acheter L'
Amazon Echo Dot (2018) au meilleur prix ?

Pour avoir un avis plus complet :

Si l’un de ses deux modèles ne répond pas à vos critères ou que vous souhaitez tout simplement découvrir d’autres références existantes sur le marché, nous vous invitons dès maintenant à consulter notre guide des meilleures enceintes connectées en 2023


Certains liens de cet article sont affiliés. On vous explique tout ici.


Utilisez-vous Google News (Actualités en France) ? Vous pouvez suivre vos médias favoris. Suivez Frandroid sur Google News (et Numerama).