Un iPhone SE 2022 annoncé beaucoup plus puissant, mais identique

 

Selon un rapport de Nikkei Asia, l'iPhone SE ferait son retour en 2022 dans un design assez classique. Cependant, Apple aurait revu sa copie sous le châssis pour lui apporter bien plus de puissance et la compatibilité avec la 5G notamment.

L’iPhone SE 2022 ressemblerait à son prédécesseur de 2020

L’iPhone SE 2022 ressemblerait à son prédécesseur de 2020 // Source : Frandroid

Apple n’envisage pas d’abandonner son modèle iPhone « d’entrée de gamme ». Mais la firme de Cupertino a simplement choisi de moduler sa cadence de renouvellement moins vite que pour ses iPhone classiques. Alors l’iPhone SE sait se faire attendre.

On prend le même et on recommence

Après un premier modèle en 2016, puis une réapparition au printemps 2020, la troisième déclinaison ne serait pas attendue avant le premier semestre 2022, à en croire le rapport de Nikkei Asia relayé par MacRumors. Et l’on ne parle plus de modèle grand écran, mais bel et bien d’un design qui resterait le même.

Selon le rapport, l’iPhone SE 2022 reprendrait une nouvelle fois les traits de l’iPhone 8 avec son écran de 4,7 pouces et son écran LCD. L’idée d’un écran plus grand, voire Oled, avec une encoche pour remplacer la reconnaissance tactile par la reconnaissance faciale ne semble plus dans l’air du temps.

La 5G enfin

À l’intérieur, le smartphone devrait reprendre la recette de ses prédécesseurs. On trouverait alors la puce la plus puissante d’Apple, à savoir la future A15 qui doit être officialisée avec les iPhone 12s/13 de septembre prochain.

Mardi, DigiTimes avait affirmé que l’iPhone SE 2022 s’appuiera plutôt sur la puce A14 actuelle, mais ce serait étonnant si l’appareil ne fait pas son apparition avant l’an prochain. La promesse d’Apple a toujours été d’avoir la plus grande puissance dans un châssis plus daté.

Et pour accompagner la percée mondiale de la 5G, Apple aurait décidé de doter son appareil le plus abordable de la connexion ultra-rapide grâce à la puce modem X60 de Qualcomm. En revanche, rien ne laisse penser que son prix pourrait être revu drastiquement à la hausse. Apple souhaite conserver un appareil à moins de 500 euros/dollars.

Le dernier petit modèle d’iPhone

Dans le rapport de Nikkei Asia, on apprend aussi que l’iPhone SE deviendrait ainsi le plus petit modèle d’appareil de la gamme Apple (l’iPhone 12 mini est plus petit en gabarit), car Tim Cook et les siens renonceraient à un iPhone 14 mini pour proposer en revanche deux modèles avec écran de 6,7 pouces (Pro et non Pro), en plus des deux iPhone de 6,1 pouces.

En attendant, l’iPhone 12s/13 devrait entrer en production dès août pour une présentation habituelle à la rentrée. Apple aurait commandé jusqu’à 95 millions d’unités d’ici à la fin janvier, soit une augmentation notable de près de 20 % par rapport aux modèles 2020.

Les derniers articles