Apple M2 : le processeur en 4 nm arriverait sur MacBook Air dès 2022

 

Apple préparerait se prochaine génération de puces ARM. Et ce serait le MacBook Air 2022 qui en profiterait en premier.

Apple MacBook Pro M1

Apple MacBook Pro M1 // Source : Arnaud Gelineau pour Frandroid

Apple ne serait pas seulement en train de travailler sur une version améliorée de son processeur M1, le M1X qui pourrait équiper les nouveaux MacBook Pro de 14 et 16 pouces. Selon le site Phone Arena, la marque à la pomme travaillerait aussi d’ores et déjà à la sortie d’une puce… M2.

Si le nom n’est pas vraiment une surprise, le très bien informé analyste de TF International, Ming-Ching Kuo cité par Phone Arena, nous permet d’en apprendre un peu plus sur cette future puce. Selon lui la puce serait à nouveau produite par TSMC, et elle passerait ce coup-ci à des nodes en 4 nm, là où l’Apple M1 profitait du 5 nm.

Le MacBook Air 2022 se précise

Concrètement, qu’est ce que cela change ? En principe, une plus petite taille de node permet à l’arrivée à la puce d’être plus puissante et de mieux gérer son énergie.

Autre information de taille : la puce M2 pourrait faire ses débuts sur un nouveau MacBook Air, sorti en milieu d’année 2022. Ce n’est d’ailleurs pas la première fois que l’analyste devise sur cette nouvelle génération de MacBook Air. Il avait par le passé affirmé qu’elle signerait l’arrivée du mini-LED.

Comparaison avec l’Apple M1X

En dehors de la taille de leurs nodes, l’Apple M2 et M1X possèderaient le même nombre de cœurs dans leur partie CPU, à savoir 10. En revanche sur la partie graphique, certaines rumeurs évoquent 32 cœurs pour l’Apple M1X, ce qui ne devrait pas être le cas de l’Apple M2, qui devrait en posséder un nombre moins élevé.

Pour rappel, l’Apple M1 a été pensé par Apple pour remplacer les puces Intel d’un certain nombre de ses Mac. Basé sur une architecture ARM, il embarque 16 milliards de transistors, là où la puce A14 Bionic, utilisée en autres dans les iPhone 12, n’en affiche que 11,8 milliards. Ses performances en single core, tant face aux puces AMD qu’aux puces Intel, ont souvent impressionné au lancement de la puce.

Les derniers articles