iPhone 100 % sans fil : 3 raisons pour lesquelles Apple pourrait s’y mettre rapidement

Comme un bateau sans port d'attache

 

Alors que l'Europe veut faire de l'USB-C un standard universel sur un grand nombre d'appareils électroniques, plusieurs choses pourraient pousser Apple à passer directement à un iPhone 100 % sans fil, sans aucun port.

Le port Lightning disparaissant de l'iPhone

Le port Lightning disparaissant de l’iPhone // Source : MKBHD

C’est une arlésienne qui existe depuis longtemps : l’iPhone 100 % sans fil. Autrement dit, un smartphone Apple qui se débarrasserait du port Lightning… sans adopter l’USB-C. Ce produit, supposément dans les plans de la firme de Cupertino, fait régulièrement parler de lui au travers de rumeurs ou de prédictions non avérées de l’analyste Ming-Chi Kuo. Toutefois, dans les faits, nous n’en avons toujours pas vu la couleur.

Et si Bruxelles venait chambouler tout cela ? Eh oui, la Commission européenne propose une loi pour faire de l’USB-C le port de charge universel sur tous les smartphones — et appareils portables — vendus sur le Vieux Continent. Le texte va être soumis au vote du Parlement pour être adopté (ou non). De son côté, Apple n’a pas attendu pour dégainer sa réponse qui semblait toute prête. « Nous restons préoccupés par le fait qu’une réglementation stricte imposant un seul type de connecteur étouffe l’innovation au lieu de l’encourager », plaide la pomme.

Retirer les fils plutôt que de mettre de l’USB-C

Partant de ce postulat, difficile d’imaginer Apple revenir sur ses déclarations et céder face à l’Union européenne pour embrasser l’USB-C sur ses iPhone. Dès lors, la piste d’un téléphone sans port pour la recharge filaire devient tout de suite beaucoup plus crédible. En effet, la pomme ne serait pas obligée de se plier à un standard qui étoufferait sa capacité à innover puisque la Commission européenne indique clairement ne pas avoir l’intention de légiférer sur la charge sans fil. Pour le moment, du moins.

[…]Des progrès technologiques plus importants sont attendus dans le domaine de la recharge sans fil, une technologie encore en évolution pour laquelle le degré de fragmentation du marché est faible. Afin de permettre l’innovation en la matière, la proposition [de loi] ne fixe pas d’exigences techniques spécifiques pour la recharge sans fil.

Du temps pour l’iPhone 100 % sans fil

En outre, si le Parlement vote en faveur de cette loi, les constructeurs auront un délai de 24 mois pour s’y plier, soit deux années complètes. Apple regrette dans son communiqué officiel un laps de temps trop court. Malgré cela, il faut rappeler que certaines marques s’essaient déjà à ces designs 100 % sans fil, à l’instar du Vivo Apex 2019 ou de Meizu Zero. Ces concept phones ne sont pas commercialisés, mais montrent déjà que cette innovation de nos smartphones est largement envisageable.

Le Vivo Apex 2019, sans aucun port de charge filaire

Le Vivo Apex 2019, sans aucun port de charge filaire // Source : Vivo

De son côté, Apple a donc très probablement initié quelques tests en interne pour étudier la question. La pomme pourrait mettre plus de moyens afin d’avancer de ce côté-là en attendant le vote du Parlement européen. Suite à quoi les ingénieurs de l’entreprise auraient encore deux années pleines pour peaufiner la technologie. Ce n’est a priori pas une mission impossible.

La marque aurait même le temps de peaufiner son discours commercial pour justifier l’iPhone 100 % sans fil. Nous parlons après tout de la marque qui a parlé de « courage » pour faire disparaître la prise jack 3,5 mm à partir de l’iPhone 7. Pratique qui est devenue la norme sur le marché des smartphones haut de gamme.

« Made for iPhone »

Autre point important : on se doute qu’Apple veut garder le port Lightning sur l’iPhone, vieux d’environ 10 ans, en partie pour continuer de toucher de l’argent sur les câbles et adaptateurs vendus séparément grâce à son système de licences. Un accessoiriste vendant un produit dédié à l’iPhone verse en effet une certaine somme à la firme de Cupertino pour avoir droit de commercialiser ledit produit.

Lien YouTubeS’abonner à Frandroid

Passer à l’USB-C risquerait d’affaiblir cette manne financière non négligeable. En revanche, avec un iPhone 100 % sans fil, Apple pourrait faire fructifier son programme MFi, « Made for iPhone ». Supprimer tous les câbles de recharge peut être l’occasion de pousser les accessoiristes à proposer tout un tas de produits annexes approuvés par Apple pour créer un écosystème autour de cet iPhone… et continuer de faire gagner de l’argent à la pomme. On voit déjà un bon nombre d’accessoires MagSafe dans le cadre de ce programme MFi.

À ce propos, on peut même imaginer Apple mettre les bouchées doubles sur la charge sans fil MagSafe allant jusqu’à 15 W actuellement. Avec le standard Qi, les iPhone 13 ne se rechargent qu’à 5 W.

Se dégagent ainsi trois raisons qui justifieraient la sortie à moyen terme d’un iPhone 100 % sans fil :

  • l’UE ne compte pas encadrer la charge sans fil avec un standard universel pour le moment ;
  • le temps de transition accordé semble raisonnable ;
  • un tel appareil serait un moteur puissant pour l’écosystème d’accessoires MagSafe.

Un chemin pas Qi évident

Bref, les arguments pour un iPhone 100 % sans fil ne manquent pas. Cependant, la voie n’est pas toute tracée pour Apple. Rappelons déjà que la marque a connu quelques déconvenues avec la charge sans fil : l’AirPower reste un échec encore frais dans les mémoires. Ce socle de recharge annoncé par l’entreprise avait fini par être annulé en raison de soucis techniques rencontrés pendant les essais en interne.

La station AirPower d'Apple

La station de charge sans fil AirPower a été annulée // Source : Apple

En outre, si l’Union européenne ne cherche pas à cadrer la recharge sans fil pour le moment, rien ne garantit qu’elle ne cherchera pas à le faire dans un avenir proche. Ainsi, dans le cadre d’un iPhone débarrassé de tout fil, Apple aurait intérêt à ne pas délaisser le standard Qi — voué à devenir le standard universel. Si la pomme préfère tout miser sur le MagSafe, nous pourrions à nouveau voir des frictions entre la multinationale californienne et les politiques de Bruxelles.

Soulignons enfin que l’USB-C a déjà été adopté par Apple sur certains ordinateurs et tablettes. Il reste d’ailleurs une possibilité que la marque n’arrive finalement pas à développer cet iPhone 100 % sans fil dans les temps impartis. Après tout, elle est réputée pour n’adopter des technologies que quand elle les estime assez maitrisées. Dans ce cas-là, la pomme devra éventuellement se plier à l’UE et sortir un iPhone avec USB-C, mais il reste plus probable encore que la firme trouve un subterfuge juridique pour retomber sur ses pieds.

La Commission européenne propose officiellement son projet de loi pour faire de l’USB-C le port de charge universel sur plusieurs produits (smartphones, écouteurs, tablettes…). Le texte, qui va être soumis au vote du Parlement, vise…
Lire la suite

Les derniers articles