Apple pourrait bien passer tous ses modems 4G sous la marque Intel pour tous les iPhone de 2018, laissant Qualcomm sur le carreau.

Apple n’apprécie pas d’être dépendant de Qualcomm. Il le fait savoir depuis des années, et les deux entités se mènent une lutte légale sans merci.

Sur certains iPhone 7, on pouvait d’ailleurs voir sur certains modèles un modem Intel être intégré plutôt qu’un Qualcomm. Une première preuve que la firme de Cupertino voulait se débarrasser doucement de son meilleur ennemi. En 2018, ce changement s’accélérerait.

Apple passerait intégralement aux modems Intel sur les iPhone de 2018

C’est le cabinet KGI, réputé dans le milieu, qui avance de nouvelles informations concernant la lutte entre Apple et Qualcomm. Ming-Chi Kuo, leur expert Apple, avance que la marque ferait intégralement l’impasse sur Qualcomm en 2018.

Au contraire, Intel reprendrait l’intégralité de la commande. À noter que le constructeur souhaitait améliorer son débit 4G en intégrant le 4×4 MIMO. La puce Intel le supporterait, en prime du dual SIM et dual stand-by. Rien ne dit toutefois qu’Apple réfléchirait à un iPhone double SIM.

Tout n’est pas joué

Bye bye Qualcomm ? La situation est en vérité plus compliquée qu’il n’y paraît. Si ces premiers bruits de couloir semblent cohérents, la réalité du marché risque vite de rattraper Apple.

Bien que les modems Intel se soient améliorés au fil du temps, il est dit que le constructeur ne serait pas prêt aussi rapidement que Qualcomm pour le passage à la 5G. Aussi, la marque pommée pourrait bien devoir repasser sous le giron du dragon rapidement.

Auquel cas, elle pourrait faire le choix de continuer à mélanger Intel et Qualcomm sur l’année 2018, afin de ne pas provoquer l’ire de son collaborateur. Cela laisserait le temps à Intel de rattraper son retard.

À lire sur FrAndroid : Qualcomm fait appel pour éviter une lourde amende de l’UE pour abus de position dominante