Pour DxOMark, l’iPhone 11 ne se place pas parmi les 10 meilleurs photophones du marché

Il n'arrive à se placer qu'à la 17e place 📷

 

Plus de trois mois après sa sortie, l'iPhone 11 a été testé par DxOMark. Pour le laboratoire français, le smartphone d'Apple n'a pas sa place dans le top 10, notamment en raison de l'absence de téléobjectif.

En novembre dernier, l’iPhone 11 Pro Max passait entre les mains des techniciens du laboratoire DxOMark. L’occasion pour l’entreprise française d’évaluer la qualité photo du dernier smartphone haut de gamme d’Apple. Et autant dire que la douche fut froide pour le constructeur américain puisque son dernier-né n’a obtenu que le score de 117 points, se plaçant derrière les Xiaomi Mi Note 10 Pro et Huawei Mate 30 Pro.

Deux mois plus tard, c’est au tour du modèle plus accessible, l’iPhone 11, d’être évalué par DxOMark. Et fort logiquement, le modèle moins cher fait également moins bien que l’iPhone 11 Pro Max. Globalement, l’iPhone 11 n’a ainsi obtenu que la note de 109, ce qui ne suffit pas à le placer dans le top 10 de DxOMark. À la 17e position, il est devancé par des smartphones aussi divers que le Honor View 30 Pro, le Xiaomi Mi 9 ou le Oppo Reno 10x Zoom. À titre de comparaison, le smartphone parvient tout juste à tomber à égalité avec le Huawei P20 Pro, sorti il y a près de deux ans.

Une absence de téléobjectif vraiment pénalisante

Dans le détail, DxOMark déplore surtout l’absence de téléobjectif : « sans troisième appareil avec téléobjectif, il n’est pas aussi bon que l’iPhone 11 Pro Max pour les clichés avec zoom, et le mode portrait est moins pertinent en raison de la distance focale plus courte ». Par ailleurs, DxOMark a également noté d’autres soucis comme les portraits qui ont tendance à être surexposés de nuit ou des distorsions gênantes.

En vidéo, l’iPhone 11 s’en sort tout de même plutôt bien en termes d’exposition, de stabilisation ou de colorimétrie. Néanmoins, pour DxOMark, le mode vidéo peut avoir des ratés notamment en termes de balance des blancs ou de gestion de la mise au point automatique.

Notons que cela correspond aux conclusions que nous avions tirées lors de notre test de l’iPhone 11.

Alors que les puces les plus puissantes équipent certains smartphones milieu de gamme, que l’autonomie la plus longue est parfois tenue par des appareils d’entrée de gamme ou que les innovations de design se font aussi sur des smartphones à…
Lire la suite

Les derniers articles