Mac avec puce M1 : vous pouvez exécuter des apps Windows avec CrossOver

 

En l'absence de Boot Camp, comment retrouver une application Windows sur votre nouveau Mac ARM flambant neuf ? Avec CrossOver 20, CodeWeaver a peut-être la solution.

Sur les nouveaux Mac équipés de la puce M1, il est possible d’exécuter des applications conçues à la fois pour ARM et pour Intel. Avec Rosetta 2, Apple propose de traduire automatiquement les instructions des logiciels x86 vers sa puce M1. Toutefois, ce n’est bien entendu pas vrai pour les applications Windows.

Peu de temps après la conférence WWDC, tenue par Apple au mois de juin, les éditeurs d’applications ont reçu un kit de développement sous la forme d’un Mac Mini. Équipé de la puce A12Z des iPad Pro, la machine tournait sous une version expérimentale de macOS Big Sur. Une analyse du système révélait un absent de taille : l’utilitaire Boot Camp.

Pas de Boot Camp sur les Mac avec puce M1

Boot Camp permet de créer une partition et d’y installer Windows. Lorsque le système de Microsoft est configuré, l’utilisateur peut choisir sur quel OS démarrer la machine et déterminé lequel amorcer par défaut. Apple et Microsoft ont confirmé qu’il n’était pas possible d’installer Windows sur ces nouveaux Mac.

En l’absence de Boot Camp, il faut donc se tourner vers une solution de virtualisation. Et la première est d’ores et déjà disponible.

CrossOver 20 entre dans la danse

L’éditeur CodeWeaver annonce en effet une nouvelle version de CrossOver. Basée sur le projet open source Wine, CrossOver permet d’exécuter des applications Windows sur macOS, Linux et même ChromeOS. CrossOver 20 est désormais compatible avec la puce M1.

Toutefois, contrairement à VirtualBox ou Parallels Desktop, CrossOver permet à l’utilisateur d’exécuter les applications Windows sans avoir à installer tout le système d’exploitation de Microsoft.

C’est grâce à la plateforme Rosetta 2 que les développeurs ont pu émuler les fichiers x86. Plus précisément, comme le rapporte 9to5Mac, il serait nécessaire d’installer la version bêta de macOS Big Sur 11.1, laquelle corrige quelques bugs au sein de la plateforme d’émulation.

Un premier essai plutôt réussi

Si l’on en croit les premiers retours, l’exécution des applications Mac x86 sur les Mac ARM serait particulièrement bien implémentée et ne présenterait pas de problèmes majeurs. Reste à savoir ce qu’il en sera pour les fichiers exécutables de Windows.

Lien YouTubeS’abonner à Frandroid

Ci-dessus un game play de Team Fortress 2 pour Windows émulé via CrossOver sur un nouveau MacBook Air. On observe certes quelques décrochements sur ce jeu gourmand en ressources, mais moins de six mois après les premières informations sur la puce M1, les résultats sont déjà bien prometteurs.

Les derniers articles