Audi : son VTT électrique ultra premium coûte plus cher qu’une Citroën Ami

 

Conçu aux côtés de Fantic, l’Audi Electric Mountain Bike est un VTT électrique premium qui se fait à la fois remarquer par son système de freins singulier, mais aussi par son prix qui se rapproche dangereusement des 10 000 euros.

audi vae
Source : Audi

Voir des constructeurs automobiles se lancer dans l’aventure des vélos électriques n’a plus rien d’étonnant en 2023. En témoigne le positionnement de Porsche, récent propriétaire de Fazua, qui a renouvelé fin 2022 sa gamme de VAE haut de gamme. Cette tendance semble progressivement se confirmer au fil des mois.

De son côté, Audi a récemment fait parler de lui au travers de son Audi Electric Mountain Bike, introduit fin janvier – via eBike News. Ce modèle a été conçu aux côtés du fabricant italien Fantic, spécialisé dans les vélos électriques et les motos. Ici, l’idée était de développer un VTTAE ultra haut de gamme et doté de technologies singulières.

L’une d’entre elle n’est autre que des freins IN.CA.S. Comme l’explique le site Lordgun, spécialisé dans la vente de vélos et d’accessoires, ce « système offre la possibilité de personnaliser le système de freinage en utilisant différents diamètres de la pompe, afin de pouvoir adapter le système aussi bien au cycliste qu’au type de terrain ».

Couple généreux

Ce que l’on pourrait considérer comme un freinage modulable est relativement rare sur les vélos électriques. En plus, cette configuration s’équipe de disques de 220 mm à l’avant, contre 200 mm à l’arrière. Bref, l’idée est d’apporter une solution sûre et réglable à un utilisateur susceptible d’emprunter diverses typologies de terrain.

VVTAE oblige, l’Audi Electric Mountain Bike s’équipe d’une fourche suspendue Öhlins RXF D-38 et d’une suspension arrière d’un débattement de 180 mm, combinés à des pneus ultra larges, une tige de selle télescopique et une transmission SRAM GX Eagle à 12 vitesses. Au total, 4 modes d’assistance sont proposés.

Du côté de la motorisation, Audi a fait appel au moteur Brose S-MAG d’un très généreux couple de 90 Nm, qui devrait apporter une sacrée dose de dynamisme pour les reprises et les accélérations. Sur le papier, c’est en tout cas très prometteur. La capacité de la batterie atteint quant à elle les 720 Wh : aucune autonomie théorique n’est précisée.

Un tarif salé

Audi se fait en revanche plaisir sur le prix de son vélo électrique : 8900 euros. Difficile de dire si l’entreprise fait ici payer le nom de la marque. Il n’empêche, le tarif des VTTAE atteint souvent les sommets au regard des technologies de pointe qui y sont intégrées.

On pense notamment aux Lightrider E Ultimate (6500 euros), Mondraker Crafty Carbon XR LTD (plus de 10 000 euros) ou Scott Lumen eRide 900 SL (à partir de 7000 euros). Si l’on veut pousser le jeu des comparaisons, le modèle d’Audi coûte dans l’idée plus cher qu’une Citroën Ami, disponible à partir de 7790 euros dans sa configuration minimale.


Si vous voulez recevoir les meilleures actus Frandroid sur WhatsApp, rejoignez cette discussion.