DJI RS 3 Pro : un gimbal qui fera le point, même sur des objectifs sans autofocus

 

DJI a présenté ce mercredi deux nouveaux stabilisateurs pour appareils photo et caméras, les DJI RS 3 et DJI RS 3 Pro.

Le nouveau DJI RS 3
Le nouveau DJI RS 3 // Source : DJI

Si le grand public connaît surtout DJI pour ses drones, ses action-cams ou ses stabilisateurs pour smartphones, le constructeur chinois propose également, avec sa gamme Ronin, des gimbals orientés davantage vers les vidéastes experts, voire le secteur professionnel. L’an dernier, DJI avait ainsi présenté son Ronin 4D, un combo tout-en-un intégrant à la fois une caméra et un système de stabilisation avec nacelle.

Ce mardi, la firme a dévoilé deux nouveaux gimbals plus accessibles de sa gamme Ronin avec les DJI RS 3 et DJI RS 3 Pro.

Les deux nouvelles nacelles de DJI visent, comme de coutume, à intégrer directement un appareil photo ou une caméra et à pouvoir stabiliser fortement l’image afin de profiter des séquences les plus fluides possible. Ils succèdent ainsi non pas au Ronin 4D, mais aux précédents DJI RS 2 et DJI RSC 2.

Un DJI RS 3 plus simple à configurer

Du côté du nouveau gimbal DJI RS 3, le constructeur chinois a apporté quelques améliorations avec notamment un bouton d’obturateur Bluetooth qui va permettre de contrôler la prise de vue directement depuis la télécommande sans avoir à connecter un câble de commande entre le gimbal et la caméra. La firme a également cherché à rendre la mise en place plus fluide, que ce soit grâce à un nouveau système de verrou d’axes, qui s’active directement en allumant la nacelle, ou à une nouvelle mémoire de position qui permet de ne pas avoir à procéder à un rééquilibrage à chaque fois que l’on allume à nouveau le gimbal.

L'écran du DJI RS 3
L’écran du DJI RS 3 // Source : DJI

Autre nouveauté du DJI RS 3, la stabilisation est renforcée de 20 % selon les mesures du fabricant par rapport au RS 2. Un mode SuperSmooth vise quant à lui à améliorer la stabilisation pour les objectifs jusqu’à une distance focale équivalent 100 mm.

Notons également l’intégration d’un écran Oled plus grand — de 1,8 pouce — qui va permettre de contrôler directement la nacelle sans recourir à une application sur smartphone. La batterie embarquée permet quant à elle jusqu’à 12 heures d’utilisation et est compatible avec une charge rapide 18 W. Du côté du poids du gimbal, DJI annonce une masse de 1,3 kg et une charge utile pouvant monter jusqu’à un peu moins de 3 kg.

Un DJI RS 3 Pro qui pourra gérer l’autofocus sur des objectifs manuels

De son côté, le DJI RS 3 Pro intègre les mêmes nouveautés, que ce soit l’obturateur Bluetooth, le verrou d’axes automatisé ou l’écran Oled. Le gimbal est cependant plus massif, avec un poids de 1,5 kg et va permettre d’embarquer une charge utile bien plus importante, jusqu’à 4,5 kg.

Le DJI Ronin RS 3 Pro avec le DJI LiDAR Range Finder (RS)
Le DJI Ronin RS 3 Pro avec le DJI LiDAR Range Finder (RS) // Source : DJI

Mais c’est surtout par l’intégration d’un système de mise au point LiDAR que le DJI RS 3 Pro se distingue. DJI a repris le système de mise au point déjà intégré au Ronin 4D afin de permettre aux vidéastes d’utiliser des objectifs à mise au point manuelle. Ce système LiDAR, baptisé DJI LiDAR Range Finder (RS), va ainsi évaluer jusqu’à 43 200 points de mesure de profondeur jusqu’à une distance de 14 mètres. Il est doté d’un objectif 30 mm et accompagné d’un moteur focus qui va donc appliquer la mise au point nécessaire à l’objectif, même s’il ne profite pas d’une fonction d’autofocus.

Le nouveau gimbal DJI RS 3 est disponible dès ce mardi au prix de 549 euros, ou à 719 euros en bundle avec un moteur Focus, un deuxième câble et une mallette de transport. De son côté, le DJI RS 3 Pro est lancé en précommande au prix de 869 euros ou à 1 099 euros avec un support pour smartphone, un moteur Focus, des câbles supplémentaires et un transmetteur d’images Ronin.


Pour nous suivre, nous vous invitons à télécharger notre application Android et iOS. Vous pourrez y lire nos articles, dossiers, et regarder nos dernières vidéos YouTube.

Les derniers articles