Voici les montres qui auront droit à la toute nouvelle version de Wear OS

 

Google a annoncé quelles seraient les montres Wear OS qui pourraient profiter de la mise à jour vers la nouvelle version. Et elles se comptent sur les doigts de la main.

La montre TicWatch Pro 3 de Mobvoi

La montre TicWatch Pro 3 de Mobvoi // Source : Frandroid

En mai dernier, Google dévoilait ses plans pour le futur de Wear OS, son système d’exploitation pour montres connectées. La firme de Mountain View a en effet travaillé d’arrache-pied avec Samsung pour faire fusionner son OS avec celui du constructeur coréen, Tizen. Il en résultera ainsi un tout nouveau système, optimisé, plus simple à appréhender pour les développeurs et personnalisable pour les constructeurs.

Cependant, si Samsung a depuis communiqué sur sa propre interface pour Wear OS 3.0, One UI Watch — et que ses premières montres équipées du système, les Galaxy Watch 4 et Watch 4 Classic sont attendues pour le 11 août — on ignorait encore quelles montres auront droit à la mise à jour depuis Wear OS 2 vers Wear OS 3.

Trois montres déjà sorties profiteront de Wear OS 3

Finalement, la firme s’est montrée un peu plus bavarde ce jeudi. Dans une page sur le site de support de Wear OS, Google a donné davantage d’informations sur cette mise à jour de Wear OS 2 vers Wear OS 3 en indiquant quelles seraient les montres qui pourraient en profiter. Pour l’heure, seules certaines toquantes de Mobvoi sont ainsi éligibles au passage d’une version à l’autre :

Il s’agit en fait des seules montres sur le marché à être équipées de la puce Snapdragon Wear 4100 de Qualcomm, les autres montres sous Wear OS étant généralement dotées de puces plus anciennes comme le Snapdragon Wear 3100, voire le Snapdragon Wear 2100. Il semble donc que le nouveau système nécessite un processeur bien plus efficace que les précédentes puces conçues par Qualcomm.

Outre ces trois montres de Mobvoi, Google précise également que les prochaines montres du groupe Fossil, prévues plus tard dans l’année, profiteront elles aussi de la nouvelle version de Wear OS. Si la liste des toquantes éligibles s’arrête là, c’est que le nombre de constructeurs partenaires de Google sur Wear oS s’est considérablement réduit ces dernières années. La plupart des constructeurs préféraient passer par leur propre solution maison ou par un système alternatif, qu’il s’agisse de RTOS (Amazfit, OnePlus), de Tizen (Samsung) ou de LiteOS (Huawei).

Gageons qu’avec cette nouvelle version du système d’exploitation, Google saura trouver de nouveaux partenaires. C’est déjà le cas avec Samsung, qui doit lancer ses premières montres sous Wear OS le mois prochain. Par ailleurs, certaines rumeurs insistantes indiquent que Google lui-même s’apprêterait à lancer sa propre montre connectée, grâce notamment au rachat de Fitbit.

Les derniers articles