Google Pixel Watch : son autonomie ne serait pas triomphante, mais le doute est encore permis

 

Selon les estimations de Google relayées par 9to5Google, la future montre connectée Pixel Watch n’aurait pas droit à une si belle autonomie que ça. Une petite journée suffirait pour la faire passer par la case recharge. Mais attention : cela pourrait dépendre des conditions et fonctionnalités utilisées.

Google Pixel Watch
La Google Pixel Watch // Source : Google

Officiellement montrée pour la première fois à l’occasion de la Google I/O 2022, la Pixel Watch s’invitera sur nos poignées à partir de cet autonome aux côtés des Pixel 7 et Pixel 7 Pro. Lors de sa conférence, la firme de Mountain View s’est montrée peu bavarde au sujet de ses caractéristiques techniques.

Cela n’empêche pas de tomber sur quelques petites indiscrétions qui continuent de dessiner les contours de cette montre connectée. À ce propos, 9to5Google ne se fait pas prier pour aller à la chasse aux informations, comme en témoigne l’un de ces derniers articles portant sur l’autonomie de la tocante.

Pas plus d’une journée, mais…

Selon lui, et en se basant sur les premières estimations de Google basées sur un modèle de présérie, la Pixel Watch et sa batterie de 300 mAh seraient en mesure de tenir… une journée, avant de devoir passer par la case recharge. Mais attention à ne pas se précipiter en acceptant cette appréciation telle qu’elle est.

Google Pixel Watch
Source : Google

En effet, aucune précision sur les conditions de test n’a été donnée. Or, l’activation de certaines fonctionnalités peut fortement impacter l’autonomie d’un appareil. Le mode always-on, le suivi du rythme cardiaque et le suivi du sommeil en font clairement partie.

À titre d’exemple, et en guise de comparaison, la Galaxy Watch 4 (44 mm, batterie de 361 mAh) que nous avons pu tester a tenu une petite journée en prenant en compte les trois fonctions susmentionnées. Il aura suffi de modifier le mode always-on (cadran noir au lieu de cadran blanc) pour voir son endurance grimpée à deux journées.

Une charge peu véloce

D’autres facteurs entrent également en jeu, comme le choix du processeur et du système d’exploitation. La Pixel Watch devrait normalement s’appuyer sur Wear OS 3, accompagnée de la vieillissante puce Exynos 9110 que l’on retrouve sur les Samsung Galaxy Watch, Galaxy Watch Active 2 et Galaxy Watch 3. Ce qui n’est pas non plus de très bon augure.

9to5Google s’attarde enfin sur la vitesse de charge de la smartwatch, sans citer de chiffres et spécifications exacts. Le média mentionne tout bonnement une charge pas particulièrement rapide, qui pourrait s’approcher des performances de la Galaxy Watch 4 (à peine 2h).

Une certification de la Pixel Watch par la FCC montre que la montre sera proposée en version 4G pour l’utiliser sans avoir son smartphone avec soi.
Lire la suite


Pour nous suivre, nous vous invitons à télécharger notre application Android et iOS. Vous pourrez y lire nos articles, dossiers, et regarder nos dernières vidéos YouTube.

Les derniers articles