Alphabet, maison-mère de Google, a dévoilé ses résultats du second trimestre. L’une des choses importantes à retenir est la vente de smartphones qui a doublé et ce, grâce aux nouveaux smartphones de Google : les Pixel 3a.

Google et sa maison-mère Alphabet ne sont pas à plaindre financièrement, mais il reste toujours un domaine où leurs bénéfices ne sont pas des plus mirobolants : les smartphones. Quelques inquiétudes remontaient même quant à des baisses d’effectifs dans le secteur matériel de la firme.

Heureusement pour eux, l’arrivée du Pixel 3a a changé pas mal de choses, allant jusqu’à doubler les ventes de smartphones sur le second trimestre de 2019 par rapport à celui de l’année précédente.

Un prix bas pour des ventes supérieures

Alphabet a dévoilé ses chiffres du second trimestre 2019 et enregistre un bénéfice de 9,8 milliards de dollars. Une partie de ces bénéfices vient de ces ventes de smartphones qui ont connu un petit coup de mieux grâce aux Pixel 3a, comme le dit Sundar Pichai, PDG de Google.

Avec le lancement du Pixel 3a en mai dernier, les ventes générales de Pixel du second trimestre ont plus que doublé en un an !

Une question que l’on peut se poser est : « pourquoi le Pixel 3a a-t-il aussi bien boosté les ventes de smartphones estampillés Google ? » On pense rapidement au prix du produit, car le Pixel 3a est un smartphone assez unique en son genre. C’est un milieu de gamme qui offre une grosse qualité photo au lieu de la sacrifier comme pouvaient le faire ses concurrents. Nous avions d’ailleurs salué cette démarche de Google.

On peut aussi se poser la question du timing. Au second trimestre de 2018, le Pixel 2 était déjà sorti depuis au moins 5 mois et était vendu dans beaucoup moins de marchés que le 3a. Ce dernier est sorti en mai, on peut donc penser que les ventes du smartphone ont connu un pic lors de sa sortie et que cela va se calmer au cours des prochains mois. Malheureusement, Sundar Pichai a uniquement précisé que les Pixel 3a et 3a XL avaient permis de doubler les ventes, il n’y a pas eu de chiffres concrets dévoilés.

Merci également aux opérateurs

Enfin, les Pixel 3a ont été proposés à un marché bien plus grand public grâce à des partenariats avec de nombreux opérateurs ce qui n’était pas le cas — ou alors dans une moindre mesure — des autres appareils de la gamme.

On peut donc se dire que Google reprend du poil de la bête dans ce marché et va pouvoir tenter de reprendre ces partenariats avec les opérateurs pour permettre, par exemple, au Pixel 4 de décoller dans les meilleures conditions.

Google Pixel 4 et Pixel 4 XL : tout ce qu’on sait sur les futurs flagships de Google