Google Stadia pourrait enfin lancer le jeu en 4G, mais il ne faudra pas être exigeant sur la qualité

 

La prochaine mise à jour de Google Stadia devrait apporter la fonction chat sur l'appli mobile, mais aussi la possibilité de jouer en 4G. Selon le site 9to5Google, cela pourrait cependant se faire avec une qualité d'image loin de la haute définition...

Avec du retard et au fil des mois, Google Stadia injecte progressivement les fonctions promises. Après l’arrivée du State Share pour vous rendre dans la partie d’un ami via un lien, la possibilité de partager un jeu avec un streamer ou d’interagir dans sa vidéo, d’autres nouveautés sont en approche, selon 9to5Google.

Le site a décortiqué la prochaine mise à jour 2.26 de Stadia et y a découvert de nouvelles fonctions à venir. À commencer par le chat vocal.

Avec la fonction State Share, Crayta permet d'inviter d'autres joueurs dans votre jeu

Avec la fonction State Share, Crayta permet d’inviter d’autres joueurs dans votre jeu // Source : Google Stadia

Dans les lignes de code de la version 2.26 de l’application mobile Android, 9to5Google a repéré l’apparition d’une demande d’accès au micro et plusieurs façons dont il serait utilisé, notamment dans le jeu. Il semble assez évident que Google va enfin permettre le chat vocal pour Stadia sur mobile. Une mention concerne également la prise en charge de Google Assistant, fonction pour le moment aux abonnés absents malgré la présence de la touche sur la manette.

Jouer enfin en 4G, mais pas vraiment en 4K…

Entraperçue avec la mise à jour 2.23 actuelle, la possibilité de jouer enfin avec une connexion 4G semble se confirmer. Un message suggère de basculer sur le réseau mobile pour lancer ses jeux en l’absence de connexion Wi-Fi. Et Google n’oublie pas de prévenir que cette manipulation pourra entraîner l’utilisation d’une quantité importante de données.

« L’activation de cette fonctionnalité peut augmenter votre consommation de données mobiles jusqu’à 2,7 Go / h », indique le message. Comme le souligne 9to5Google, cela laisse entendre que Stadia ne tournera pas avec des performances très élevées. L’application estime à 4,5 Go/h la consommation de Stadia affichée en 720p. En connexion mobile, on devrait alors profiter des jeux avec une définition autour de 480p ou avec une fréquence d’images abaissée. Des réglages sans doute adaptés à de la 4G alors que la 5G promet de pouvoir jouer en 4K.

Cela reste cependant une avancée de taille pour le service de cloud gaming alors que son grand rival, xCloud de Microsoft, propose déjà de jouer en 4G (ou en 5G pour les mieux lotis). Et ce, pour la version bêta du projet. Seul bémol signalé par le site : si vous rebasculez soudainement en Wi-Fi, votre session se coupe et vous devrez vous reconnecter.

Le partage familial est aussi de la partie : jusqu’à six membres pourront partager des jeux. La liste des titres de la bibliothèque partagée pourra être définie par le titulaire du jeu.

Google Stadia n’est globalement pas très bien compris comme service. Dématérialisé, cloud-gaming, offre à la demande… Voici notre dossier Google Stadia, avec 22 questions et leurs réponses.
Lire la suite

Les derniers articles