Huawei Nova 9 officialisé : un profil de téléphone haut de gamme pour un prix contenu

 

La gamme Nova de Huawei accueille deux petits nouveaux que sont les Huawei Nova 9 et Huawei Nova 8i. Le premier veut coexister en tant que flagship aux côtés des Mate et P, le tout à un prix modéré, le second veut jouer des coudes sur le segment du milieu de gamme.

Parce que ça ne suffisait pas après les conférences d’Apple, Google, DJI ou encore Samsung, Huawei a tenu une conférence de presse à Paris en ce jeudi 21 octobre pour présenter toute une gamme de nouveaux produits. Parmi eux, deux montres connectées et une enceinte : les Huawei Watch GT 3 et Watch Fit Mini et la Huawei Sound Joy.

Ce rendez-vous a aussi été l’occasion d’introniser deux nouveaux smartphones appartenant à sa gamme Nova : les Nova 9 et Nova 8i, qui rappelons le, ne proposent pas les services Google en raison de l’embargo américain. Commençons par le premier, étiqueté comme un téléphone haut de gamme à un tarif le plus abordable possible : 499 euros. À ce prix-là, voici la fiche technique que lui a réservée le constructeur chinois.

Fin et léger

Le Nova 9 joue la carte de la légèreté et du raffinement avec son poids de 176 grammes et son épaisseur de 7,77 mm. Sa diagonale d’écran rejoint les normes du secteur, à savoir 6,57 pouces, le tout avec des bords incurvés qui ajoutent cette petite pointe d’immersion au moment de visionner des contenus.

Son écran profite d’une définition FHD+ de 2340 x 1080 pixels. Huawei ne précise pas sa technologie d’affichage : OLED ou LCD, bien que la première option soit la plus probable si le téléphone veut être considéré comme un produit haut de gamme. Il est également question d’une compatibilité HDR 10.

Les amateurs de fluidité apprécieront le taux de rafraîchissement de 120 Hz, qui n’est en revanche pas adaptatif. C’est dommage pour la consommation d’énergie.

Quadruple capteur photo

Concernant la photo, le Huawei Nova 9 opte pour un quadruple capteur dont voici la configuration :

  • Capteur principal de 50 mégapixels (f/1,9) ;
  • Ultra grand-angle de 8 mégapixels (f/2,2) ;
  • Capteur de profondeur (f/2,4) ;
  • Capteur macro (f/2,4).

Ce module arrière est complété par une caméra avant de 32 mégapixels (f/2,0) qui devrait ravir les aficionados de selfie. Huawei a également évoqué un moteur XD Fusion, qui est censé améliorer les détails des clichés et générer un mode HDR pour la gestion des dynamiques.

Pour le capteur ultra grand-angle, une correction de la distorsion optique est au menu du jour, tout comme une stabilisation en vidéo selfie chapeautée par une intelligence artificielle. C’est ce que la société appelle la Smart AIS.

Le téléphone s’appuie sur l’interface logicielle EMUI 12, qui fonctionne sous Android avec les Huawei Mobile Services (HMS) tels que Petal Search ou l’AppGallery. Ce système s’inspire d’Harmony OS et s’apparente donc comme un avant-gout de son OS.

Un processeur en deçà

Du côté du processeur, le choix d’un Snapdragon de série 7 fait légèrement tache pour un téléphone qui veut se frotter aux meilleurs. Le Snapdragon 778G n’a probablement pas de grands défauts, mais il reste derrière les Snapdragon 888 et autres prédécesseurs qui délivrent une puissance forcément supérieure.

Huawei a en revanche mis le paquet sur la recharge : la SuperCharge de 66 W permettra de retrouver 100 % de batterie en l’espace de 38 minutes, promet-on. Aucune information sur la capacité de la batterie n’a cependant été communiquée.

Compatible Wi-Fi 6, le Huawei Nova 9 est disponible en précommandes depuis le jeudi 21 octobre à 16 heures, en configuration 8 + 128 Go (coloris Starry Blue). Son lancement officiel interviendra le 2 novembre prochain.

Huawei Nova 8i, à l’assaut du milieu de gamme

Comme expliqué plus haut, le Huawei Nova 8i s’attaque au segment du milieu de gamme avec son tarif de 349 euros. Il est ici question d’une dalle plate de 6,67 pouces, d’une caméra de 64 mégapixels, d’une batterie de 4300 mAh, d’une charge rapide de 66 W et d’EMUI 11.

Le groupe s’est montré moins bavard à son sujet : sachez seulement que ce modèle est disponible en précommandes depuis le jeudi 21 octobre, en configuration 6 + 128 Go (coloris Moonlight Silver et Starry Black), pour un lancement officiel le 2 novembre. Le tout, on le répète, à un prix de 349 euros.

Un responsable de Huawei nous affirme que la marque ne songe pas à lancer un PC sous HarmonyOS et préfère miser sur une complémentarité poussée entre son système d’exploitation et Microsoft Windows.
Lire la suite


Pour nous suivre, nous vous invitons à télécharger notre application Android et iOS. Vous pourrez y lire nos articles, dossiers, et regarder nos dernières vidéos YouTube.

Les derniers articles