Malgré le coup porté par les États-Unis, Huawei a réussi à vendre encore plus de smartphones au premier semestre 2019 par rapport à l’année précédente. Le patron du groupe a admis que tout n’était pas encore réglé, mais a tenu à faire part de son optimisme.

La bataille commerciale entre les États-Unis et la Chine aurait pu grièvement blesser Huawei, mais l’entreprise a tenu bon et est ressortie bel et bien vivante et sur ses deux pieds après le conflit. Nous nous attendions déjà à une belle croissance de la part du constructeur et ce dernier a confirmé sa bonne santé relative en publiant ses résultats financiers du premier semestre 2019.

L’information principale que nous retenons porte sur les smartphones de la marque qui ont enregistré une hausse des ventes de 24 % de début janvier à fin juin 2019 par rapport à la même période de l’année précédente. La branche grand public — « consumer business » — concernée ici a généré un chiffre d’affaires de 220,8 milliards de yuans sur cette période, soit environ 28,8 milliards d’euros.

Sur un plan plus global, l’ensemble du groupe Huawei a conclu le premier semestre 2019 avec un chiffre d’affaires de 401,3 milliards de yuans, ce qui équivaut à près de 52,3 milliards d’euros. Ce nombre est en hausse de 23,2 % par rapport à 2018 et s’accompagne d’une augmentation du bénéfice net de 8,7 %.

Lucide, mais optimiste

D’après Liang Hua, patron du groupe Huawei, les revenus de la firme « ont augmenté rapidement jusqu’en mai », soit jusqu’à la mise en application de l’embargo américain.

Compte tenu des bases que nous avons établies pendant la première moitié de l’année, nous continuons d’enregistrer une croissance même après avoir été ajoutés à « l’entity list » [la liste noire américaine ; ndlr]. Cela ne veut pas dire que nous n’avons pas de difficultés qui nous attendent. Nous en avons, et elles peuvent affecter le rythme de notre croissance à court terme.

Il s’agit là d’un discours lucide et qui pourrait en décourager certains. Mais le représentant de la firme enchaîne avec un ton plus optimiste.

Mais nous maintiendrons le cap. Nous avons pleinement confiance en l’avenir et nous continuerons d’investir comme prévu — y compris un total de 120 milliards de yuans en recherche et développement cette année. Nous surmonterons ces défis, et nous sommes certains que Huawei entrera dans une nouvelle phase de croissance quand le pire sera derrière nous.

Sans Trump, Huawei aurait lancé une nouvelle enceinte connectée