Des photos de la Huawei Watch 3 laissent entrevoir Harmony OS

 

Des photos volées de la Huawei Watch 3 dévoilent de premières images du système d'exploitation Harmony OS, à quelques jours de sa présentation.

Huawei Watch 3

Des photos de la Huawei Watch 3 sous Harmony OS. // Source : IT Home

Le 2 juin prochain, Huawei a prévu de lancer de nouveaux produits sous Harmony OS, parmi lesquels devrait se trouver la Huawei Watch 3. Mais certains blogueurs n’ont pas attendu jusque là, comme l’a repéré le site d’information chinois IT Home, et ont publié des photos des Huawei Watch 3 et Watch 3 Pro.

Au-delà du design des montres, qui conservent l’aspect rond des Watch GT 2 — mais ne gardent qu’une couronne à droite –, on constate que ces nouvelles montres tournent sous Harmony OS, ce qui nous permet d’avoir un premier aperçu du nouveau système d’exploitation du constructeur chinois.

Premières images de Harmony OS

Dans ces clichés, on distingue notamment l’écran d’accueil, qui donnerait d’un seul tenant l’heure, la date, ainsi que des raccourcis vers des applications. Dans une autre image, on peut apercevoir le volet de notifications, indiquant un appel manqué et des messages sur WeChat. Une dernière photo présente la montre en train d’effectuer une mesure.

Si on ne voit pas encore l’intérieur des applications, on peut d’ores et déjà dire que visuellement, Harmony OS ne devrait pas chambouler les grandes lignes du Lite OS présent sur leurs montres précédentes.

Pour rappel, Harmony OS a pour objectif de contrer l’embargo américain qui empêche Huawei de proposer des services Google sur ses appareils. L’idée étant d’avoir un meilleur contrôle sur son écosystème et convaincre plus facilement les développeurs d’adapter leurs applications à ce nouvel OS. L’enjeu est d’ailleurs de taille : le géant chinois est sorti du top 5 des constructeurs de smartphones.

L’OS tient son nom, « Harmony », de sa volonté de proposer un écosystème indépendant de Google et de sa capacité à tourner sur un grand nombre d’appareils connectés, qui vont de la TV aux ordinateurs en passant donc par les montres connectées, à l’instar du projet de Google avec Fuchsia. Depuis décembre, avec le lancement de la bêta 2.0 de Harmony OS, les smartphones ont également été inclus dans l’équation.

Le fondateur de Huawei appelle les employés de la firme à « oser dominer le monde » en termes de développement logiciel afin de garantir l’indépendance de l’entreprise vis-à-vis de l’embargo des États-Unis.
Lire la suite

Les derniers articles