Comment Intel compte se faire une place dans les consoles portables face à AMD et Nvidia

 

La prochaine génération de GPU intégré Intel va exploiter toute la puissance du XeSS, sa technologie d'upscaling par IA pour améliorer la performance des jeux. Notamment sur consoles portables.

Consoles de jeu portables

S’il y a bien un secteur dans lequel AMD domine largement ses concurrents, c’est celui des consoles de jeu. Les APU AMD se retrouvent dans les PlayStation 5 et Xbox Series, mais aussi dans les consoles portables comme le Steam Deck et l’Asus ROG Ally. Son concurrent direct, Nvidia, alimente la Nintendo Switch et sa future version, la Switch 2.

C’est dans ce marché des consoles portables qu’un autre acteur compte bien prendre sa part du gâteau : Intel. Nous vous parlions récemment de la première machine intégrant la prochaine architecture Meteor Lake du constructeur. Et il semblerait que les plans d’Intel soient encore plus prometteurs pour la génération suivante, Arrow Lake.

La future architecture Arrow Lake muscle son GPU intégré

Quand Intel a annoncé sa grande révolution Meteor Lake, prévue pour la fin de l’année exclusivement sur les appareils mobiles, le constructeur a insisté sur la puissance de son GPU intégré intitulé Xe LPG. Promis comme deux fois plus performant que la génération précédente, celui-ci est sur l’architecture Arc Alchemist de ses cartes graphiques dédiées (A750, A770).

Source : Intel

Si ce GPU supporte XeSS, la technologie d’upscaling d’Intel pour améliorer grandement les performances des jeux, elle ne sera pas exploitée à son plein potentiel, car la puce n’inclut aucune unité de calcul XMX spécialisée dans l’IA. Mais cela devrait changer avec Arrow Lake, l’architecture Intel attendue pour la seconde moitié de l’année 2024. Selon les informations du site Coelacanth’s Dream :

La raison pour laquelle les GPU Meteor Lake n’incluaient pas d’unité XMX serait due à la réduction de la taille de la puce et au fait que XeSS (Xe Super Sampling) peut être exécuté sans unité XMX.

Les instructions XMX sont essentielles pour les algorithmes IA et pourraient permettre aux futures puces de cette architecture de proposer une version de XeSS supérieure afin d’optimiser la performance des jeux, à l’instar du DLSS de Nvidia.

Emdoor, la première console portable intégrant Intel Meteor Lake // Source : Notebook Italia

Évidemment, cette évolution concernera aussi les PC qui sortiront en 2024, mais on sent qu’Intel, en améliorant de la sorte son iGPU, vise bien le marché des consoles portables. Et comme on aime le dire sur Frandroid, plus vous avez de concurrents sur un marché, plus le client en sort gagnant.


Envie de retrouver les meilleurs articles de Frandroid sur Google News ? Vous pouvez suivre Frandroid sur Google News en un clic.