Comparatif : quelle Nintendo Switch choisir ?

1, 2, 3 Switch

 

Nintendo propose trois déclinaisons de sa console : la Switch classique, la Switch OLED et la Switch Lite. Quelles sont les spécificités de chacune et surtout, laquelle est faite pour vous ?

Les trois modèles de Nintendo Switch

La plus abordable
8 /10
Nintendo Switch Lite
  • Mignonne et colorée
  • Une vraie croix directionnelle
  • Jouer à petit prix
La plus aboutie
8 /10
Nintendo Switch OLED
  • Bel écran OLED à bordures fines
  • Port Ethernet
  • Design plus élégant
L'originale
Nintendo Switch
  • Le charme de l'original
  • Autonomie améliorée
  • Dispo à moindre coût

Depuis la toute première Nintendo Switch, sortie en mars 2017, la firme de Kyoto a décliné sa dernière console en trois versions différentes. D’abord en proposant en 2019 une petite Switch Lite — une version non hybride de la console — puis en présentant une version améliorée, la Switch OLED, en octobre 2021. Bien sûr, tout le monde attendait une Switch Pro, plus puissante, éventuellement capable de produire de la 4K : ce ne fut pas le cas, mais ce nouveau modèle OLED apporte tout de même des nouveautés.

Si vous pensez changer de modèle ou bien craquer pour la première fois sur la console hybride du fabricant japonais, voici donc un tour d’horizon pour savoir laquelle est faite pour vous.

Ce sera votre première Switch ? Découvrez tous nos conseils pour bien débuter sur la console de Nintendo.

Pour accompagner votre nouvelle console Nintendo, vous pouvez lui offrir des manettes supplémentaires pour Switch. Vous trouverez aussi dans ce papier une sélection des meilleurs produits audio pour la console de Nintendo.

Les différences de design et d’ergonomie

Deux options se présentent à vous dans l’utilisation et donc le choix du produit :

  • La version hybride que vous pouvez connecter à votre téléviseur ou emporter avec vous en mode portable, avec les Switch classique et Switch OLED.
  • La version uniquement portable avec la Nintendo Switch Lite, qui ne peut pas être connectée à une TV.

La Switch classique et la Switch OLED arborent des allures similaires (102 mm x 239 mm x 13,9 mm). Seules les dimensions d’occupation de l’écran varient.

Nintendo Switch OLED béquille
La béquille améliorée de la Nintendo Switch OLED // Source : Anthony Wonner – Frandroid

Si vous préférez un modèle plus petit, la Nintendo Switch Lite est de fait plus compacte (91,1 mm x 208 mm x 13,9 mm).

Les deux Switch hybrides disposent d’une station d’accueil pour se recharger et être raccordées à un écran externe. À noter que la première Switch disposait d’un tout petit pied, très peu pratique, pour tenir debout loin du dock. Sur le modèle OLED, le pied a été élargi à toute la largeur de la console pour être plus stable. Il est même possible d’incliner bien plus qu’avant la console pour le confort de jeu.

Du côté des haut-parleurs, ils ont été repositionnés un peu plus bas sous l’écran sur le modèle OLED et paraissent plus larges que sur la version classique. Nintendo annonce d’ailleurs « un son amélioré ». La Switch Lite propose également deux haut-parleurs stéréo positionnés en dessous de l’écran en façade. La prise jack 3,5 mm est présente sur chacun des trois modèles.

On note aussi des différences de poids entre les différents modèles :

  • Nintendo Switch : 297 g environ ;
  • Nintendo Switch OLED : 320 g environ ;
  • Nintendo Switch Lite : 275 g environ.

Écran OLED vs écran LCD

C’est là la principale différence entre les trois modèles. La Switch et la Switch Lite dispose d’une dalle tactile capacitive LCD. Elle propose une diagonale de 6,2 pouces sur la Switch et de 5,5 pouces sur la Switch Lite.

Nintendo Switch OLED vs Switch 2017
L’écran de la Nintendo Switch OLED a moins de bordures // Source : Anthony Wonner – Frandroid

La nouvelle version de la Nintendo Switch embarque un écran tactile capacitif désormais OLED qui passe à 7 pouces. Avec ce changement, l’écran est plus lumineux, avec surtout des couleurs plus éclatantes et un bien meilleur contraste. Nintendo a réussi à garder le même gabarit pour sa console et ce sont les bordures qui sont repoussées, et donc amincies par rapport au modèle précédent.

Malheureusement, Nintendo a comme souvent fait les choses à moitié et n’en a pas profité pour intégrer un écran en Full HD, se cantonnant au 720p. La définition maximale proposée est ainsi la même sur l’écran des deux Switch hybrides (1280×720 — le 1080p/60 fps est réservé au mode TV). Ainsi, la résolution est de fait moins bonne sur la Switch OLED puisque son écran est plus grand.

Les manettes Joy-Con

Les deux Nintendo Switch et Switch OLED utiliseront les mêmes Joy-Con, avec les vibrations HD, la caméra infrarouge à détecteur de mouvements. Une paire est fournie avec la console et l’ensemble des manettes sera compatible sur l’une ou l’autre console hybride.

La Switch Lite, en revanche, ne possède pas de Joy-Con détachables. Les commandes sont intégrées sur cette version uniquement portable. En revanche, mais vous pouvez tout de même y connecter des Joy-Con ou une manette.

Hybride ou uniquement portable ?

La Switch classique et la Switch OLED peuvent être raccordées à un téléviseur ou un moniteur disposant de prise HDMI, car elles sont vendues avec un dock. Si vous détachez les manettes Joy-Con, il est également possible de les utiliser en mode sur table en faisant reposer l’écran sur le pied. Dans les deux cas, vous pouvez compter de 1 à 8 joueurs sur une console. Les deux modèles sont également utilisables en mode portable n’importe où : c’est ce côté hybride qui fait l’originalité de la Switch.

Nintendo switch oled multijoueur
Source : Nintendo

La Nintendo Switch Lite ne peut, elle, être utilisée qu’en mode portable et en solo. Mais vous pouvez cependant tenter le multijoueur sur le petit écran de la console en connectant un Joy-Con ou une manette compatible.

Quelle Nintendo Switch a la meilleure autonomie ?

Si vous aviez la toute première Nintendo Switch, vous allez sentir une différence. En revanche, si vous avez acheté plus tardivement la console japonaise, vous avez sans doute hérité de la version améliorée de 2019, notamment au niveau de l’autonomie. Celle-ci s’étend désormais de 4,5 à 9 heures selon le jeu (la palme de la gourmandise revenant initialement à The Legend of Zelda : Breath of the Wild qui avait alors gagné 1 h 30 de jeu entre les deux versions). Le modèle OLED a la même batterie et la même autonomie que la version de 2019.

En revanche, la batterie de la Switch Lite affiche plutôt entre 3 et 6 heures d’utilisation, grand maximum.

zelda-breath-of-the-wild
The Legend of Zelda : Breath of the Wild, l’un des jeux les plus gourmands de la Switch // Source : Nintendo

Station d’accueil et connectivité

Seules les Switch classiques et Switch OLED disposent d’une station d’accueil pour se recharger et se connecter à un écran. Toutes deux disposent d’un port HDMI, de l’alimentation et de deux ports USB latéraux.

La nouvelle venue s’enrichit d’un port LAN pour se connecter à internet via un câble Ethernet, mais perd son 3e port USB à l’arrière. La nouvelle station d’accueil a d’ailleurs été redesignée et élargie pour accueillir la nouvelle Switch avec son écran plus large à protéger.

Les trois modèles sont compatibles avec le Bluetooth 4.1 et le Wi-Fi 5.

Les différentes capacités de stockage

La question de l’espace de stockage a toujours été un sujet sensible avec la Switch. La toute première doit se contenter de 32 Go, ce qui va rapidement être rempli de données. Vous pouvez ensuite ajouter une carte microSD (micro SDHC ou microSDXC) pour étendre le stockage jusqu’à 2 To (carte vendue séparément).

Bonne nouvelle : la nouvelle Switch OLED augmente l’espace embarqué à 64 Go avec la possibilité également d’utiliser une carte microSD.

Les coloris disponibles

Si vous aimez la couleur, la Switch Lite risque de récolter tous vos suffrages. Elle est désormais disponible en bleu, turquoise, jaune, grise et corail.

c_nintendo-switch-lite-frandroid-dsc01608
La Nintendo Switch Lite // Source : FRANDROID

La Switch OLED est disponible en blanc avec station d’accueil et Joy-Con assortis, ou en noir avec dock noir et manettes bleu et rouge. Enfin, une nouvelle édition de cette Switch va être proposée pour accompagner la sortie de Splatoon 3 en septembre. Elle sera bien évidemment aux couleurs du jeu.

nintendo-switch-oled-splatoon-3-couleurs
Source : Nintendo

La Switch classique est proposée en noir avec le choix des Joy-Con gris ou bien bleu et néon rouge. Une déclinaison aux couleurs d’Animal Crossing : New Horizons est également mise en vente. De nombreux Joy-Con colorés sont aussi proposés à l’achat en parallèle.

Les jeux compatibles

De ce côté, c’est simple : tous les jeux à télécharger sur le Nintendo eShop ou en cartouches sont utilisables sur les Nintendo Switch et Switch OLED. La Switch n’aura aucun souci avec la très grande majorité des titres, cependant, certains jeux faisant appel aux spécificités des Joy-Con peuvent ne pas être compatibles avec la Switch Lite.

Prix et disponibilité des Nintendo Switch OLED, Lite et classique

La Switch première du nom a un prix public de 329 euros (sans changement pour la version améliorée) et on la trouve désormais sous les 300 euros.

La Switch Lite s’affiche, quant à elle, à 199 euros.

La Switch OLED est proposée à la base à 349,99 euros, mais on la trouve la plupart du temps autour de 320 euros.

Nos conseils pour choisir

Si vous avez le budget, choisissez la Switch OLED, car il s’agit de la version la plus aboutie de la console nippone.

Qu’en est-il de la Switch classique ? Elle peut être intéressante uniquement si vous la trouvez à bon prix, aux alentours de 260 euros.

La Switch Lite, quant à elle, a de sérieux arguments en sa faveur. Son prix, déjà, de 199 euros, très attractif. Elle conviendra parfaitement aux joueurs occasionnels, ainsi qu’aux enfants. Si vous ne possédez pas de télévision ou d’écran, et que vous ne comptez pas changer cela, optez aussi pour la Lite.


Pour nous suivre, nous vous invitons à télécharger notre application Android et iOS. Vous pourrez y lire nos articles, dossiers, et regarder nos dernières vidéos YouTube.

Les derniers articles