Autonomie et charge rapide : sur 1000 km, vous n’aurez pas mieux que la Mercedes EQS

 

La Mercedes-Benz EQS est une voiture électrique dotée d’une très grande autonomie. Elle vient de passer un test de 1 000 km et se place à la première place, ou plutôt deuxième si on prend en compte la Nio capable de « recharger » sa batterie en cinq minutes.

Mercedes-Benz EQS
Mercedes-Benz EQS

Lors de nos différents essais de la Mercedes-Benz EQS, nous avons souligné son excellente autonomie, grâce notamment à une grande batterie, mais aussi une consommation assez contenue, rendue possible par l’aérodynamisme de cette luxueuse voiture électrique. Celle-ci vient de réaliser le fameux test des 1 000 km du YouTubeur Norvégien Bjørn Nyland.

Pour rappel, ce challenge consiste à faire rouler une voiture électrique sur un trajet autoroutier de 1 000 km afin de tester ses capacités sur longue distance. La voiture est bien entendu rechargée au cours de ce périple, ce qui permet alors de se faire un avis sur l’autonomie, mais également la recharge rapide des différents modèles.

Record pour une voiture électrique (qui se recharge)

Avec un temps de trajet de 9 h 5, la Mercedes-Benz EQS 450+ place le curseur très haut sur ce challenge. C’est en effet cinq minutes « seulement » de plus que la Nio ES8 avec son système d’échange de batterie. À la différence de la voiture chinoise (vendue en Norvège), la voiture du constructeur allemand n’est pas dotée de cette fonctionnalité et doit donc s’arrêter sur les bornes de recharge rapide, quatre au total sur les 1 000 km.

Nio Power Swap station
Nio Power Swap station

En août 2022, le YouTubeur avait essayé la Nio ES8 qui avait battu tous les records grâce à sa capacité de faire le plein d’électrons en cinq minutes par l’intermédiaire des deux stations d’échange de batteries (swap station) installées en Norvège. La Nio ES8 avait alors mis 9h pour parcourir les 1 000 km contre 11h25 lors d’une autre tentative qui avait mis de côté les stations d’échange et qui avait nécessité de recharger sur des bornes rapides.

Mercedes démontre que la consommation est importante

Avec une vitesse de recharge maximale de 200 kW, il ne faut que 30 minutes à l’EQS pour passer de 10 à 80 % d’autonomie. Ce n’est pas un exemple de rapidité puisque les Hyundai Ioniq 5, Kia EV6 et Porsche Taycan ne réclament que 18 minutes sur le même exercice. Mais l’EQS se distingue avec son autonomie très élevée : cette dernière est donnée pour 725 km sur cycle mixte WLTP.

La Mercedes-Benz EQS fait un peu mieux que la Tesla Model 3, car la déclinaison Performance avait bouclé les 1 000 km en 9h15 malgré une charge rapide à peu près similaire, mais une autonomie théorique inférieure, de 547 km.

La Porsche Taycan 4 Cross Turismo a mis 9h40 sur le même trajet avec son autonomie théorique de 532 km, ce qui montre que la charge ultra-rapide de cette dernière ne permet pas de rattraper sa consommation supérieure.

Mercedes devant ou derrière Nio ?

Surtout, cela montre une nouvelle fois que la consommation mixte WLTP ne tient pas entièrement compte de la consommation sur autoroute comme nous l’avons vu dans notre comparatif sur les voitures électriques les plus rapides sur longs trajets. Finalement, la Mercedes-Benz EQS est donc la voiture électrique la plus rapide sur des longs trajets autoroutiers, si l’on met de côté l’ES8 de Nio avec son échange de batterie.

En effet, en Europe, seulement deux stations d’échange de batterie sont pour le moment implantées, en Norvège. Le constructeur chinois prévoit toutefois d’en installer davantage, une vingtaine au total en Europe d’ici à la fin de l’année, grâce à sa future usine hongroise.

Vingt et une voitures électriques ont été testées sur longs trajets. Au programme : autonomie et recharge afin de déterminer laquelle est la plus rapide sur ce type de trajets. Il ne s’agit toutefois pas…
Lire la suite


Pour nous suivre, nous vous invitons à télécharger notre application Android et iOS. Vous pourrez y lire nos articles, dossiers, et regarder nos dernières vidéos YouTube.

Les derniers articles