Mercedes : voici la nouvelle voiture électrique ultra-luxueuse, sous la forme d’un SUV très haut de gamme

 

La griffe de luxe Mercedes-Maybach s'attaque pour la première fois à un modèle électrique, le SUV (déjà) haut de gamme, l'EQS. C'est à l'occasion du salon de Shanghai qui ouvre ses portes ce 18 avril 2023 que l'on découvre le Mercedes-Maybach EQS SUV, une version ultra-luxueuse et encore plus puissante de l'imposant véhicule électrique.

À première vue, l’ultra-luxe ne devrait pas être le meilleur ami de la mobilité électrique. Pourquoi ? Tout simplement parce que plus on ajoute d’équipements, de technologies et de matériaux pour choyer les passagers, plus le véhicule prend de l’embonpoint. Et ce qui était vrai sur les véhicules thermiques l’est aussi sur les zéro émissions : pour palier au poids supplémentaire, il faut une motorisation plus grosse et plus puissante, et donc on rajoute encore du poids. Rien de bon pour l’efficience, la consommation et l’autonomie !

C’est pourtant le chemin que les constructeurs allemands ont décidé de prendre au salon de Shanghai 2023 qui ouvre ses portes ce mardi 18 avril 2023. On l’a vu déjà, BMW a présenté une i7 M70 encore plus luxueuse, puissante, chère… plus tout ! Et le rival de toujours Mercedes n’est pas en reste avec la première incursion de sa division la plus luxueuse, Mercedes-Maybach, sur le marché de l’électrique. Voici donc le Mercedes-Maybach EQS SUV. Qui reprend la base de l’EQS SUV « classique ».

La touche « Maybach »

En réalité, cet EQS SUV rhabillé par Mercedes-Maybach n’est pas totalement une surprise, car dès 2021, c’est déjà comme ça que le constructeur allemand avait décidé de nous le présenter sous forme de concept, celui annonçant le SUV à venir chez Mercedes « tout court ». D’ailleurs en comparant les deux, le prototype et la nouveauté, on se rend compte que le nouveau venu s’est presque assagi. Tout en gardant évidemment les éléments propres à la division de luxe.

Contours de vitres chromés, jantes alliage 21 ou 22 pouces « pleines » ou presque, chromes apparents tout autour de la voiture (boucliers, bas de caisse) et calandre à grillage vertical, autant d’éléments qui permettent de ne pas se tromper entre une « vulgaire » Mercedes et cette Mercedes-Maybach. Sans oublier évidemment la teinte bi-ton de la carrosserie propre au decorum de la griffe de luxe. L’étoile Mercedes trône fièrement en bout de capot. Quant à l’emblème Maybach, il se retrouve (quand même) en toutes lettres au-dessus de la calandre, en logo sur les montants arrière et en grillage dans les ouïes avant.

MBUX à l’avant et à l’arrière

C’est évidemment quand on ouvre les lourdes portes du SUV que toute l’opulence du véhicule saute aux yeux. Et une fois n’est pas coutume, commençons par les places arrière au nombre de deux seulement, deux sièges individuels qui s’allongent presque totalement, en cuir végétal. De moelleux coussins viennent prendre soin des mollets, du bas du dos et de la nuque des occupants. Le tout étant chauffant, massant, ventilé…

Séparés par une large console centrale, ceux-ci ont droit à toutes les attentions avec chacun un écran de 11,6 pouces sur les dossiers de sièges avant. Ils reprennent évidemment les fonctionnalités du fameux système MBUX. Ainsi la navigation de la voiture peut être contrôlée de l’arrière (attention au chauffeur qui ne verrait pas le changement de destination opéré par son passager arrière !), les écrans pouvant également servir de tablettes pour tout ce qui est infodivertissement. Quatre ports USB-C à charge rapide et deux interfaces HDMI viennent s’ajouter à l’équipement pour permettre de brancher ses appareils numériques. Et puis de petites caméras permettent également aux passagers arrière de contrôler certaines fonctions par des gestes.

À l’avant, l’Hyperscreen MBUX est de série, quand même, et recouvre l’ensemble de la planche de bord avec cette dalle gigantesque de 55 pouces, incurvée, qui recouvre pas moins de trois écrans.

Le son et l’absence de son

Pour que l’expérience soit encore meilleure, le Mercedes-Maybach EQS SUV s’équipe d’un système audio surround Burmester 4D de série, avec expérience Dolby Atmos grâce à 15 haut-parleurs disposés dans tout l’habitacle : dans l’espace des pieds avant, dans la garniture de pavillon, dans le hayon, sur le tableau de bord…

Cet ensemble permet également, en plus de diffuser de la musique, de reproduire différentes expériences sonores liées à la conduite, avec une douzaine de paramètres différents et à l’aide d’algorithmes, pour reproduire le son en temps réel.

Mais le luxe, c’est aussi le silence. Et Mercedes-Maybach a décidé de choyer aussi ses passagers avec une meilleure insonorisation encore que celle de l’EQS SUV standard à base de matériaux isolants supplémentaires.

Autonomie de 600 km

Venons-en désormais à ce qui se passe « sous le capot ». Car si Mercedes-Maybach se targue d’un « luxe économe en ressources », notamment grâce à son cuir tanné végétal ou à du cuir véritable, mais dont toute l’analyse de cycle de vie est prise en compte pour sélectionner les peaux dans des endroits au bilan écologique irréprochable (ou le moins reprochable !), côté motorisation, avec un tel mastodonte, difficile de faire des concessions !

On connaissait les EQS 450+ et 580 4MATIC déjà au catalogue (respectivement 360 et 544 ch). Voici que l’on grimpe ici à 680. Deux moteurs (synchrones à excitation permanente), quatre roues motrices, le tout développant 658 chevaux et 950 Nm couple, il faut bien ça pour déplacer ce SUV de 5,15 mètres de long, 2 mètres de large, et près de 3 tonnes.

La fiche technique fait état d’une puissance de 494 kW. En revanche on n’a pas la confirmation de la capacité de l’accumulateur qui, en toute logique, serait de 107,8 kWh, comme sur l’ensemble de la gamme. Le 0 à 100 km/h est abattu en 4,4 secondes et la vitesse de pointe de 210 km/h. En revanche, pas de miracle, la consommation (provisoire, façon WLTP) est donnée pour 24,4 kWh/100 km. Donc sans doute bien plus dans la réalité ! Pour autant, le constructeur allemand annonce une autonomie de 600 km.

Vers les 200 000 € et au-delà !

Quant au prix, il n’a pas été dévoilé, mais quand on sait que le Mercedes EQS SUV 580 4MATIC s’affiche déjà au catalogue à plus de 160 000 euros, ce Mercedes-Maybach EQS SUV 680 devrait lui allègrement dépasser la barre des 200 000 €. Arrivée prévue sur les routes d’ici la fin 2023.


Envie de rejoindre une communauté de passionnés ? Notre Discord vous accueille, c’est un lieu d’entraide et de passion autour de la tech.

Les derniers articles