Microsoft Surface Go 3 : la tablette abordable repérée avec de nouveaux processeurs

 

La Surface Go 3 prendrait la suite de la Surface Go 2, une tablette hybride capable de se transformer en PC à l’aide d’un clavier détachable. Selon des résultats de tests publiés (probablement par mégarde) sur Geekbench, cette nouvelle version serait nettement plus puissante.

Microsoft Surface Go 3 : la tablette abordable repérée avec de nouveaux processeurs

Lorsque vous effectuez un test sur un PC portable grâce au logiciel de benchmark Geekbench, les résultats du test sont généralement recensés directement sur le site du même nom. Et il semblerait que quelqu’un ait lancé un test inopportun avec une Surface Go 3, ce qui nous permet d’en apprendre plus sur cet appareil pas encore annoncé.

La Surface Go 3 devrait être l’héritière de la Surface Go 2, une 2-en-1 hybride capable de se transformer en PC à l’aide d’un clavier magnétique si besoin. Selon le site WinFuture, qui a épluché la base de données de Geekbench, un appareil portant l’obscur nom d’OEMLA Product Name DV1.1 pourrait correspondre à la Surface Go 3, puisqu’un nom similaire avait déjà été utilisé dans des fuites précédentes sur ce potentiel appareil.

Deux variantes de la Surface Go 3

Selon cette base de données, la Surface Go 3 existerait en deux versions. La première embarquerait un processeur Intel Pentium Gold 6500Y lancé début 2021. Il s’agit d’une puce basse température (avec un TDP de 5W) dotée deux cœurs avec une fréquence de 1,10 GHz, capable d’aller jusqu’à 3,40 GHz. Cette version de l’ordinateur hybride posséderait, semble-t-il, 4 Go de RAM.

La seconde potentielle version de la Surface Go 3 s’appuierait, quant à elle, un SoC Intel Core i3-10100Y, elle aussi lancée début 2021. Là encore, il s’agit d’une puce à basse consommation, qui ne devrait pas nécessiter de ventilateur.

Microsoft Surface Go 3 : la tablette abordable repérée avec de nouveaux processeurs

Elle possède quatre cœurs affichant une fréquence de base de 1,30 GHz et une fréquence turbo de 3,90 GHz. Le SoC était couplé à 8 Go de RAM selon les données collectées.

Une nette hausse

Les deux modèles, s’ils sont avérés, afficheraient une nette amélioration de puissance par rapport à la Surface Go 2. La version avec un Pentium obtiendrait un score supérieur de 62 % par rapport au Pentium Gold 4425Y disponible sur son prédécesseur. En multicœur, elle surpasserait de 47 % la puce de la Surface Go 2. La version Intel Core i3, l’amélioration est moins flagrante. Le site WinFuture note une hausse de 4 % en monocœur et 11 % en multicœurs.

Pour l’heure, la firme de Redmond n’a communiqué aucune annonce concernant un éventuel successeur à la Surface Go 2.

Vous attendez Windows 11 mais vous ne voulez pas installer la version bêta ? On vous comprend. En attendant l’arrivée de la version finale de l’OS de Microsoft, vous pouvez tester certaines de ses interfaces…
Lire la suite

Les derniers articles