Comment installer Windows 11 sur un PC non compatible : Microsoft publie une méthode officielle

 

Windows 11 est disponible pour les PC récents et compatibles officiellement. Il est possible de l'installer sur davantage de machines, mais nous ne recommandons pas la méthode.

Comment installer Windows 11 sur un PC non compatible : Microsoft publie une méthode officielle

Windows 11 est disponible. Nous l’avons testé pendant plusieurs mois et nous avons pu vous livrer un avis complet sur ce nouveau système prometteur.

Reste désormais à savoir si vous souhaitez et si vous pouvez l’installer sur votre machine.

Une configuration requise plus ou moins stricte

De façon assez connue, Microsoft a renforcé la configuration requise pour installer Windows avec Windows 11. Voici les conditions imposées par l’éditeur.

  • Un processeur 64 bits ou SoC présent sur la liste des puces compatibles (1 GHz, au moins 2 cœurs)
  • 4 Go de RAM
  • 64 Go de stockage
  • Support du UEFI
  • Support du TPM 2.0
  • Carte graphique compatible DirectX 12 avec WDDM 2.0
  • Écran au moins 9 pouces et 720p

Voici la liste des processeurs compatibles.

L’outil pour vérifier la compatibilité

Pour vérifier la compatibilité de son PC avec Windows 11, Microsoft a mis en ligne « l’application contrôle d’intégrité du PC ». En un clic, elle permet de savoir si votre PC pourra installer officiellement Windows 11.

Pourquoi nous ne conseillons pas cette méthode

Microsoft a mis en ligne une méthode pour installer Windows 11 sur une machine non compatible avec la mise à jour. Nous ne recommandons toutefois pas d’utiliser cette méthode et Microsoft non plus. Si la firme a décidé d’autoriser de telles installations, elle a tout de suite prévenu que les machines en question ne seront pas supportées officiellement par Windows 11. Autrement dit, il sera possible à tout moment pour ces PC ne plus recevoir de mises à jour de fonction ou de sécurité. Pour installer Windows 11 avec cette méthode, il faudra d’ailleurs confirmer que l’on comprend les risques.

Rappelons que Windows 10 va continuer d’être mis à jour jusqu’en 2025 et qu’il n’y a donc aucune urgence à installer Windows 11 sur sa machine sinon l’attrait de la nouveauté. En 2025, votre PC aura probablement une dizaine d’années et il sera raisonnable de penser à en changer, ou d’installer une distribution GNU/Linux qui prolongera encore sa vie.

Notre recommandation est donc de garder Windows 10 sur la machine tant que Microsoft ne change pas de position ou jusqu’à la fin du support de Windows 10.

Comment installer Windows 11 sur un PC non compatible

Vous vous étonnerez peut-être de tout de même trouver l’astuce décrite ci-dessous, puisque nous ne la recommandons pas. D’abord, la méthode est publiée par Microsoft ce qui en fait une information intéressante. Surtout, nous préférons publier un dossier complet qui explique correctement le choix qui s’offre à vous, en bonne conscience, plutôt que de feindre l’ignorance et laisser ce dossier sur d’autres sites, moins scrupuleux.

Si vous êtes sûr de souhaiter installer Windows 11 et que vous savez ce que vous faites. Voici la méthode.

Comment passer la protection TPM de Windows 11

  • Lancer l’éditeur de registre (Regedit.exe depuis le moteur de recherche de Windows, raccourci : touche Windows)
  • Accéder au chemin HKEY_LOCAL_MACHINE\SYSTEM\Setup\MoSetup
  • Clic droit > nouveau > Valeur DWORD 32 bits
  • Nom : AllowUpgradesWithUnsupportedTPMOrCPU
  • Valeur : 1

Avec cette modification, il suffira d’installer Windows 11 sans attendre le déploiement pour passer au nouveau système.

Ici, il s’agit de mettre à jour une installation existante vers Windows 11. Microsoft note que l’installation depuis une clé USB pour faire une installation propre et complète de Windows 11 ne fera qu’une vérification partielle des recommandations : TPM 1.2 au lieu de TPM 2.0 et aucune vérification du modèle du processeur.

Les derniers articles