Bing Chat, le chatbot basé sur GPT-4 de Microsoft, est désormais ouvert à tous

Et il fait le plein de nouveautés !

 

Microsoft vient d'annoncer l'ouverte au public de son chatbot par intelligence artificielle Bing Chat, intégré au moteur de recherche éponyme, ainsi que de nouvelles fonctionnalités. Des ajouts utiles qui rendent cette IA conversationnelle toujours plus intéressante face à ChatGPT.

Bing Chat est désormais accessible sans avoir besoin de s’inscrire à une liste d’attente. // Source : Microsoft

Microsoft continue de miser sur son IA maison. La multinationale américaine vient d’annoncer plusieurs nouveautés pour son chatbot par intelligence artificielle Bing Chat, dans un billet publié le 4 mai 2023 sur son blog officiel. Avec, comme annonce principale, l’ouverture de ce service au public, sans liste d’attente.

Né de la fusion du chatbot ChatGPT dans le moteur de recherche Bing de Microsoft en février 2023, Bing Chat offre à peu près les mêmes fonctionnalités que l’outil d’OpenAI tout en citant ses sources et en offrant une interface plus accessible aux débutants. Notez qu’il utilise GPT-4 dans une version sur-mesure pour les besoins de Microsoft. Mais avec cette dernière mise à jour, le chatbot made in Microsoft devrait encore plus se démarquer de son jumeau.

Rendre Bing Chat plus simple et accessible

Nombreuses sont les nouveautés qui cherchent à rendre Bing Chat toujours plus simple d’utilisation. C’est le cas de l’ajout d’un historique de chat : vous pourrez désormais retrouver une trace de vos conversations précédentes avec Bing Chat. Si cette option est pour le moment limitée à cet usage, Microsoft précise qu’il souhaite à termes que les nouvelles conversations avec Bing Chat puissent s’appuyer sur cet historique pour fournir des réponses plus personnalisées.

Source : Microsoft via Windows Central

Autre ajout utile : la possibilité d’exporter et de partager une partie de vos conversations avec le chatbot. Même si rien n’empêchait de copier-coller les réponses du chatbot, cette option cherche à ainsi à simplifier le partage sur les réseaux sociaux et autres plateformes.

Microsoft a également cherché à améliorer les réponses de son IA conversationnelle, en proposant de nouvelles réponses visuelles via des graphiques ou des courbes, et une meilleure compétence d’analyse et de résumé de longs documents PDF ou pages web.

Une illustration des nouvelles fonctionnalités de Bing Chat // Source : Microsoft

Bing Chat s’ouvre aussi à un public plus large. Bing Image Creator, l’outil de génération d’images par IA de Microsoft similaire à (et propulsé par) Dall-E, prend désormais en charge plus de 100 langues différentes, dont la langue française.

De même, Bing Chat accepte désormais les plugins tiers : les développeurs pourront créer leurs propres programmes complémentaires pour Bing Chat. Microsoft cite notamment deux plugins déjà disponibles sur ChatGPT : OpenTable et Wolfram Alpha. L’intégration d’OpenTable permet au chatbot de réserver des tables ou l’ajout de Wolfram Alpha pour fournir des réponses détaillées à des questions sur des sujets scientifiques.

Un chatbot qui préfère toujours Edge

Ce festival d’annonces est complété par des ajouts pour une meilleure intégration de Bing Chat dans le navigateur Edge de Microsoft. Si un bouton permet déjà d’accéder au service sans quitter sa page web, cliquer sur un lien envoyé par Bing Chat ouvrira désormais la page dans un volet latéral dédié.

Un lien ouvert dans Bing Chat sur Edge s’ouvrira dans un volet latéral // Source : Microsoft via Windows Central

Autre amélioration : la possibilité de demande à Bing Chat de programmer des actions dans le navigateur. Microsoft affirme par exemple qu’il sera possible de lui demander de réserver une table dans un restaurant. À l’avenir, cette fenêtre de chatbot pour Edge devrait même vous permettre de sélectionner le ton général des réponses de Bing Chat.

Enfin, comme on le précisait en début d’article, Bing Chat passe bien « préversion ouverte », supprimant l’inscription sur liste d’attente obligatoire et laissant quiconque tester le service après connexion à un compte Microsoft… mais uniquement si vous utilisez le navigateur Edge pour le moment. Microsoft jouera de son avantage jusqu’au bout pour vous faire aimer son navigateur.

Pour rappel, pour profiter de Bing Chat, il suffit de disposer d’un compte Microsoft et d’accéder au service depuis le site de Bing avec le navigateur Microsoft Edge ou via l’application mobile.