Microsoft a décidé de se concentrer sur une, et une seule console de nouvelle génération, alors que deux machines étaient originellement prévues.

Lors de l’E3 2018, le patron de la division Xbox, Phil Spencer, promettait que l’équipe chargée de la conception des consoles de Microsoft travaillait dur sur « la prochaine génération de consoles », au pluriel.

Cela correspondait aux nombreuses fuites et rumeurs entourant cette nouvelle génération, qui prédisaient toutes deux machines, la première sous le nom de code Lockhart qui devait remplacer la Xbox One S en étant très accessible sur son prix, et la seconde Anaconda, qui devait miser sur les performances comme le fait aujourd’hui la Xbox One X.

En un an, les plans peuvent changer, et c’est visiblement ce qui s’est passé puisque le même Phil Spencer indique dans les colonnes de Business Insider que l’équipe se concentre désormais sur une, et une seule, machine de nouvelle génération : Project Scarlett.

Pourquoi cette annulation ?

Les sources de Brad Sams pour Thurrott.com, et de Tom Warren pour The Verge, confirment que Microsoft a bien annulé la plus faible des deux consoles prévues. Alors pourquoi une telle annulation ? On peut faire quelques suppositions, notamment basés sur les bruits de couloirs, particulièrement chez les développeurs de jeux.

D’après de nombreux échos, les développeurs n’étaient pas satisfaits des performances de Lockhart. Or comme la console était destinée à mieux se vendre, avec son tarif plus agressif, les développeurs auraient pu être forcés à viser cette console en priorité dans l’écosystème Xbox, créant un différentiel visuel important avec la prochaine PlayStation de Sony.

Il se murmure également que la PlayStation 5 pourrait être légèrement plus performante que la prochaine Xbox haut de gamme. Si c’est le cas, on comprend pourquoi Microsoft n’aurait pas voulu aggraver les choses avec une Xbox encore moins performante.

À cela s’ajoutent les avancées de Microsoft avec le cloud gaming. La firme prévoit de lancer une première version de son service xCloud en test dès le mois d’octobre. C’est ce service qui pourrait facilement servir de produit d’appel pour la prochaine génération de console. On peut même imaginer que les Xbox One, Xbox One S et Xbox One X actuel pourront accéder à xCloud. Autant de machines qui pourraient donc jouer aux jeux de prochaine génération, via du streaming.